Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

L’huile essentielle de genévrier : tonique et drainante

L’huile essentielle de genévrier

Le genévrier (Juniperus communis) est un arbuste qui peut dépasser 5 mètres et dont on distille les baies et les rameaux épineux. Cette variété se distingue par des aiguilles à large bande blanche et par des fruits relativement petits. Cet arbuste aime le pourtour méditerranéen, mais on le retrouve dans toute l’Europe.

L’odeur de son huile essentielle est fruitée et boisée, un brin ambrée, avec une touche de fraîcheur piquante... On raconte que le grand Hippocrate aurait combattu la peste à Athènes grâce au genévrier. La tradition populaire indique que ses feuilles épineuses éloignent les esprits porteurs de maladies et les sorcières. Cet arbuste est un symbole de protection, de secours et de certitude.

Botanique
Le genévrier appartient à la famille des Cupressacées, comprenant des arbres et des arbustes en majorité résineux. C’est une petite famille de moins de 150 espèces qui comprend deux sous-familles : les Cupressoïdées (Cupressus, Chamaecyparis et Fokiena) et les Callitroïdées (Thuja, Calocedrus, Thujopsis et Biota). Leurs fruits peuvent mettre deux ans ou plus pour mûrir (baies bleu violacé) ou auront besoin de passer par le feu pour s’ouvrir. Dans la même famille : cade, cyprès, thuya de Chine, genévrier nain...

Propriétés
Cette huile essentielle est composée de 75 à 90 % de monoterpènes (stimulants généraux, décongestionnants, toniques) et de 10 à 15 % de sesquiterpènes (anti-inflammatoires, antiallergiques, régulateur psychique)...

. Anti-infectieuse, l’huile essentielle de genévrier est aussi une grande tonique digestive et pancréatique. Elle décongestionne et stimule la circulation veineuse et lymphatique. D’où son ef cacité en cas de cellulite et d’hémorroïdes. Elle aide à éliminer les toxines en surcharge. En fin, ne négligeons pas sa dimension apaisante sur le plan émotionnel.

Contre-indication
À éviter pendant la grossesse et l’allaitement, même en usage externe ; lors de problèmes rénaux, ne pas l’utiliser par voie interne sauf conseil d’un thérapeute compétent.
Guillaume Gérault naturopathe, nutrithérapeute et aromatologue, directeur de l’École française d’aromathérapie/intégrative 

En massage
• Pour apaiser un lumbago ou une  sciatique, faites-vous masser la zone des  lombaires quatre à cinq fois par jour à  l’aide de ce mélange : 90 gouttes d’HE de  genévrier, 30 gouttes d’HE de gaulthérie et  5 ml d’huile végétale de millepertuis. Cela  vous permettra d’aller à votre rendez-vous  chez l’ostéopathe !
• Afin de lutter contre les dermatites, dans  un  flacon de 10 ml, mélangez 8 gouttes  d’HE de genévrier, 8 gouttes d’HE de géranium rosat. Complétez le flacon d’huile végétale de jojoba (qui régule les  sécrétions de sébum). Appliquez deux fois  par jour la quantité suffisante sur les zones  à traiter, jusqu’à amélioration.
• Pour libérer votre corps du stress et  vous détendre, commencez par cinq respirations basses, lentes et profondes.  Puis, après une bonne douche, déposez  dans le creux de votre main l’équivalent  de 1 cuillère à soupe d’huile végétale de jojoba (qui laisse une sensation agréable sur  la peau sans être grasse). Ajoutez 2 gouttes d’HE de genévrier et 2 gouttes d’HE de mandarine, massez-vous en insistant sur les épaules, les mains et les pieds.
• Contre la cellulite, vous pouvez masser  les zones concernées à l’aide d’une  préparation composée de 5 ml d’HE de  genévrier et de 95 ml d’huile végétale  de jojoba.

Dans le bain
Pour apaiser les douleurs musculaires, mélangez 10 gouttes d’HE de  genévrier dans une base neutre ou un gel  douche et incorporez le mélange dans  l’eau de votre bain.

En diffusion
7 gouttes d’HE de genévrier, 7 gouttes  d’HE de romarin et 12 gouttes d’HE  de mandarine rouge. Diffusez cette  préparation pendant dix minutes  toutes les heures.

En olfactothérapie
L’agitation, elle apaise les tensions et, plus  généralement, accompagne le retour de  l’harmonie dans un groupe... On l’utilisera  également en cas de fatigue.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité