Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Un chaï immunostimulant

Astragale de Chine

En plus de vous réchauffer et de stimuler votre circulation, ce breuvage va aussi, tout doucement, rebâtir votre immunité si vous le consommez chaque jour pendant plusieurs semaines.

Ingrédients
• 20 g d’astragale en lamelles ou 10 g de poudre
• 1 cuillère à soupe de rhizomes de gingembre frais et râpé
• 2 cuillères à café d’écorces sèches d’orange
• 1 rouleau de cannelle de Ceylan
• 1 noix de muscade entière coupée en rondelles
• 10 grains de poivre grossièrement concassés
• 1 cuillère à soupe de capsules entières de cardamome (avec les graines à l’intérieur)
• 5 clous de girofle.

Recette
1. Placer toutes les épices dans une casserole avec un litre d’eau
2. Faire frémir pendant 10 minutes à couvert
3. Filtrer
4. Rajouter du lait de coco et/ou du miel si besoin
5. Boire 2 tasses de cette préparation chaque jour.

Notez bien
Vous pouvez modifier la recette en fonction de votre tolérance aux épices.

Autre préparation

Soupe
Placer 20 g en lamelles ou 10 g en poudre pour...

chaque litre de bouillon, rajouter légumes et bouquet garni, et faire cuire. Si vous avez utilisé les lamelles, il faudra les enlever avant de servir. Si l’astragale est en poudre, tout se consomme.

Décoction
Prendre 20 à 30 g par litre de racines finement coupées en lamelles. Laisser frémir 10 minutes à couvert, puis laisser reposer pendant encore 10 minutes avant de filtrer et boire dans le courant de la journée. Si vous utilisez la racine en poudre, vous avez besoin de 5 g par tasse de 200 ml. Prendre deux tasses par jour. De plus, la décoction permet d’extraire les liposaccharides à l’origine de l’effet immunostimulant.

Notez bien
La teinture d’astragale n’est pas le remède le plus adapté, car une cuillère à café fournit seulement l’équivalent d’un gramme de plante. Ce n’est pas assez ; idem si vous vous contentez de 3 ou 4 gélules. De façon générale, nous ne consommons pas assez de plantes !

Ramassage et séchage

Les racines se ramassent à partir de la troisième ou quatrième année afin que la plante ait développé une bonne masse racinaire. Sinon, vous risquez de l’affaiblir. Si comme moi vous n’avez aucune envie de sacrifier une précieuse plante afin d’obtenir ses racines, voici comment procéder. Lorsque la plante est parvenue à maturité, vous pouvez tout simplement creuser sur un côté de la plante et récupérer quelques racines longilignes. Ne prélevez que sur un quart de la plante. Ensuite, passez les racines à grande eau et nettoyez-les bien à l’aide d’une brosse. Découpez-les en fines lamelles afin de les faire sécher. Si vous avez un déshydrateur, le séchage sera plus rapide et n’abîmera pas les racines.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité