Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Covid-19 : l’Afrique va-t-elle dire oui au remède à base d’artemisia ?

Artemesia annua

Après avoir annoncé la mise au point d’un remède à base de plantes efficaces contre le Covid-19, le président malgache Andry Rajoelina organisait une réunion avec plusieurs chefs d’État africains. Certains d’entre eux ont confirmé leur intérêt. 

Samedi 2 mai, une téléconférence a réuni une dizaine de chefs d’État africains pour discuter de l’efficacité du traitement baptisé « Covid-Organics », le remède contre le coronavirus à base d’Artemesia annua, mis au point à Madagascar. C’est le président malgache Andry Rajoelina qui a mené cette réunion pour présenter le traitement mis au point par l’Institut malgache de recherches appliquées (Imra) et le proposer aux dirigeants. 

Unité africaine 

Uhuru Kenyatta, le président du Kenya, Boubacar Keita le dirigeant du Mali, le président sud-africain Cyril Ramaphosa, et Paul Kagame, le chef d’État du Rwanda étaient notamment présents. À l’issue de celle-ci, plusieurs dirigeants, dont Cyril Ramaphosa, se sont accordés pour soutenir les recherches autour de ce traitement et pour montrer une unité africaine dans la lutte contre le Covid-19. 

Cette réunion fait suite au don par Madagascar de doses de Covid-organics à destination de la Guinée équatoriale qui doit les redistribuer aux hôpitaux des quinze pays de la Cedeao (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest), notamment au Sénégal et au Togo.

L’engouement pour ce traitement a été recadré par le bureau Afrique de l’OMS qui a appelé à de plus strictes investigations sur l’utilisation de ce traitement, « des plantes médicinales telles que l’Artemisia annua sont considérées comme des traitements possibles du Covid-19, mais des essais devraient être réalisés pour évaluer leur efficacité et déterminer leurs effets indésirables.» Un potentiel essai clinique a été évoqué au Sénégal.

Andry Rajoelina, le président malgache, a, quant à lui, déclaré vouloir aller plus loin avec le lancement d’un essai clinique sur le traitement par injection aux patients. Affaire à suivre.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité