Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Trèfle rouge, un remède qui porte chance

Plus récemment, des études in vitro ont permis de constater que le trèfle rouge agit comme inhibiteur des cellules cancéreuses.

Originaire d’Asie le trèfle rouge peut mesurer de 6 à 70 cm. Les enfants courent souvent à la recherche des espèces dont la feuille ne se compose pas de trois, mais de quatre folioles elliptiques. Et pour cause : la légende voudrait que les trèfles à quatre feuilles portent chance. Ses parties aériennes, ses graines et ses fleurs sont quant à elles réputées expectorantes, diurétiques et utiles contre la goutte.

Chacun sait que le fameux « trèfle à quatre feuilles » (ou folioles) est un porte-bonheur, un gage assuré de chance, amour, santé, réussite, que l'on doit conserver précieusement. Combien d'entre nous en ont retrouvé avec émotion entre les pages jaunies d'un vieux livre ou collé au dos d'une photo ? Moins connu à ce titre, le trèfle rouge (triofolium pratense) est également un remède ancestral.

Lutter contre les effets de la ménopause

En Amérique du Nord, les Indiens l’utilisaient déjà contre la goutte et la toux. En Russie et en Chine, les herboristes le préconisent comme expectorant, diurétique et dépuratif. Et la médecine populaire la recommande en cataplasme sur les ulcères et en gargarisme contre le mal de gorge.

En Europe, bien qu’il ne dispose pas d’indications thérapeutiques officielles, il est proposé dans les symptômes de la ménopause. Le trèfle rouge est en effet réputé soulager les symptômes liés à cette période de la vie telle que la fatigue, l’irritabilité et l’ostéoporose. Pour lutter contre ces symptômes ou des douleurs mammaires, voici une recette de tisane maison pour vous aider.

Tisane maison

Dosage : 1 cuillerée à soupe de plante par tasse d’eau bouillante

Recette : Laisser infuser 10 minutes.

Posologie : Boire 2 à 3 tasses par jour, 3 semaines par mois, en dehors des repas, jusqu’à amélioration des symptômes.

Un antitumoral ?

Plus récemment, des études in vitro ont permis de constater que le trèfle rouge agit comme inhibiteur des cellules cancéreuses. Plusieurs chercheurs tentent en effet de démontrer l’action de la génistéine, présente en quantité dans le trèfle, pour empêcher la formation de nouveaux vaisseaux sanguins, ce qui aurait pour effet de contraindre les tumeurs à disparaître.

La formononétine contenue dans les trèfles aiderait quant à elle à combattre le cancer du sein (1) en prévenant la migration des cellules cancéreuses et l’invasion de cellules saines afin que la maladie soit moins susceptible de se propager. Cependant, ces nouveaux résultats sont controversés.

(1) Formononetin Inhibits Migration and Invasion of MDA-MB-231 and 4T1 Breast Cancer Cells, R. Zhou  in, Horm Metab Res., oct. 2014

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité