Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Un transit facile

transit

Il n’y a pas de référentiel strict pour définir un bon transit, chacun possédant en la matière sa propre « normalité ». Si l’on peut parler de constipation en dessous de trois selles par semaine, il est certain qu’une selle quotidienne rend souvent la vie plus confortable !

L’intestin paresseux s’explique d’abord par l’alimentation, mais on peut citer d’autres facteurs tels que l’hygiène de vie ou le climat hormonal lors de la grossesse et de la ménopause. L’intestin spasmé, limitant lui aussi le transit, est souvent l’apanage des personnes anxieuses et stressées. Certains médicaments (antidépresseurs ou antiacides) sont aussi à l’origine de la constipation. Au-delà de deux semaines sans selles, il est prudent de consulter un médecin, notamment pour prévenir le risque d’occlusion.

Faites-le vous-même - Tisane laxative

En cas de stress chronique, les intestins sont souvent enflammés et spasmés, le ventre est douloureux et le péristaltisme devient inefficace. On associera des plantes antispasmodiques (matricaire et menthe poivrée) ainsi que des plantes adoucissantes qui stimulent le transit, comme la mauve et la guimauve.

Ingrédients pour 1 litre d’infusion
3 cuillères à soupe de fleurs de matricaire (Matricaria recutita L.) • 4 cuillères à soupe de feuilles de menthe poivrée (Mentha x piperita L.) • 4 c. à s. de feuilles de guimauve (Althaea officinalis L.) • 4 c. à s. de feuilles de mauve (Malva sylvestris L.)

Préparation et mode d’emploi
1. Faire bouillir 1 litre d’eau.
2. Couper le feu et verser les plantes.
3. Laisser infuser 30...

minutes et filtrer.
4. Boire 3 à 4 tasses par jour.
5. La tisane est meilleure tiédie et sucrée avec un peu de miel.

Gel contre la constipation aiguë

Grâce à leur richesse en mucilages, les semences de lin et de psyllium facilitent le transit du bol alimentaire. Cet « effet de lest » est préférable à l’utilisation de plantes à dérivés anthracéniques comme le séné ou la rhubarbe, qui sont irritantes et provoquent des accoutumances.

Ingrédients pour un demi-litre d’infusion
2 cuillères à soupe de graines de lin (Linum usitatissimum L.) • 2 cuillères à soupe de graines de psyllium (Plantago indica L.)

Préparation et mode d’emploi
1. Porter à ébullition un demi-litre d’eau.
2. Verser les graines et laisser frémir 5 minutes.
3. Couper le feu et couvrir 1 heure.
4. Filtrer.
5. Boire 2 à 3 tasses par jour, une demi-heure avant les repas.

NB Il est normal que cette infusion ait une texture un peu épaisse, comme un gel. L’utilisation du lin n’est pas recommandée lors de la grossesse et de l’allaitement en raison de l’activité oestrogénique des lignanes.

Variante
La veille au soir, verser 5 cl d’eau sur une cuillerée à soupe de graines de lin. Consommer la préparation gélatineuse le lendemain matin. À renouveler tous les jours pendant 5 jours.

À tester

Le gel « Pur aloé » à boire est composé de pulpe de feuille d’Aloe vera. Il contribue à un bon transit, réduit les flatulences et assainit la flore intestinale. Posologie conseillée : 1 cuillère à soupe 2 fois par jour après les repas. Naturalforme, disponible sur internet

Les jeunes pousses d’airelle (Vaccinium vitis idaea) extraites en macérat glycériné sont indiquées en traitement de fond de la constipation chronique. Cette formulation a une action sur la motricité du côlon, stimulante en cas d’atonie et antispasmodique en cas de spasmes ou d’hypertonicité. Le traitement de 15 gouttes par jour doit être envisagé sur 1 à 2 mois. Macérat d’Airelle Bio De Saint Hilaire, disponible sur www.de-sainthilaire.com 

Bonnes résolutions

• J’évite les aliments trop raffinés ou très carnés, qui laissent trop peu de déchets dans les selles.
• J’opte pour des aliments riches en fibres, qui gonflent le volume du bol alimentaire et stimulent le péristaltisme naturel : haricots verts, poires, pommes, carottes, oranges, pruneaux ou céréales semicomplètes.
• Je tonifie mes fonctions hépato-biliaires avec le romarin ou la menthe poivrée.
• Je bois au moins 1,5 litre d’eau ou de tisane par jour.
• Je marche tous les jours une demi-heure et pratique une activité qui me relaxe.
• Je privilégie la vitamine B1, qui tonifie les muscles intestinaux : pain complet, levure de bière

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité