Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Des bleus et des bosses

Enfant

Les hématomes apparaissent généralement suite à un choc. Les capillaires proches de la surface de la peau cèdent, générant un épanchement de sang dans les tissus environnants et créant le fameux bleu. L’assombrissement consécutif de la zone, passant peu à peu du rouge au violet puis au bleu ou au noir avant de pâlir vers le vert ou le jaune, s’explique par la dégradation progressive des différentes composantes de l’hémoglobine du sang. Une ecchymose disparaît normalement dans les dix à quinze jours après le traumatisme.

Mais l’application rapide de froid (glaçons ou poche de gel réfrigérée mis dans un gant, par exemple) atténuera l’afflux sanguin et donc l’étendue de l’hématome. L’utilisation adaptée de plantes aide également à la prévention des bleus ou à accélérer le processus de guérison.

Faites-le vous-même

Huile post-trauma
Cette huile conjugue l’arnica, souveraine pour les chocs, avec les propriétés circulatoires de l’huile de calophylle. L’effet anticoagulant et fluidifiant sanguin de l’huile essentielle d’immortelle, l’anti-hématome le plus puissant connu à ce jour, sera renforcé par l’huile essentielle de cyprès toujours vert.

Ingrédients

• (pour une bouteille de 50 ml) Macération huileuse d’arnica  20 ml
• huile végétale de Calophyllum inophyllum 20 ml
• HECT d’immortelle  (Helichrysum italicum) 30 gouttes
• HECT cyprès toujours vert (Cupressus sempervirens) 20 gouttes.

Préparation et utilisation

1. Mélangez les quatre ingrédients  dans un flacon de 50 ml en verre teinté et secouez.  
2.  Après un choc, recouvrez le plus rapidement...

 possible et généreusement la zone lésée (mais sans plaie ouverte)  
3.  Faites pénétrer très doucement avec le doigt mais  sans masser.
4. Dès absorption par la peau, renouvelez l’opération  2 ou 3 fois dans l’heure suivante. Plus on agit vite, mieux on  va pouvoir limiter l’importance de l’hématome.  
5. Utilisez  l’huile plusieurs fois par jour, jusqu’à résorption de l’hématome.  Ne convient pas aux enfants de moins d’un an.

Tisane pour renforcer les capillaires

Certaines peaux marquent plus facilement que d’autres du fait d’une fragilité de leur réseau capillaire. C’est vrai pour les femmes, les personnes âgées et celles sous traitement anticoagulant notamment. Pour renforcer ce réseau, vous pouvez faire une cure de 20 jours de la tisane suivante.

Ingrédents
• (pour 100 g de tisane) Fragon  épineux (Ruscus aculeatus) rhizome  20 g
• feuilles de myrtille (Vaccinium myrtillus) 40 g
• vigne rouge (Vitis vinifera) 40 g.

Préparation  
1. Faites bouillir 3 tasses  d’eau dans une casserole puis ajoutez 3 cuillères à soupe du mélange.  
2. Laissez  sur le feu 4 minutes.
3. Éteignez le feu et laissez  infuser à couvert 10 minutes.
4. Buvez 3 tasses de  cette tisane, chaude ou froide, dans la journée.

Testez l’Eau d’émeraude

L’Eau d’émeraude, commercialisée à partir du XVIIe siècle par  des bénédictines d’Orléans, s’inspire d’une formule du Moyen  Âge. Pour préparer cette lotion alcoolique, sauge d’Espagne,  romarin et menthe poivrée sont macérés dans de l’eau et du  miel avant d’être distillés. Placez rapidement une compresse  imbibée sur le traumatisme et renouvelez l’opération après  évaporation. Madame de Sévigné ne s’y était pas trompée, qui  déclarait à sa fille après un accident de carrosse : « Je me mets une eau d’émeraude sur ma jambe, si agréable qu’elle console et perfectionne tout. » www.artisanatmonastique.com

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité