• Fleurs, aubier, bourgeons : le tilleul, bon pour le sommeil mais pas que.

Fleurs, aubier, bourgeons : le tilleul, bon pour le sommeil mais pas que

Le tilleul est efficace pour soigner la grippe, l'insomnie, les troubles du système nerveux, les vertiges et bien plus. Découvrez ses nombreuses autres propriétés ainsi que les différentes manières de l'utiliser. Cet hiver, le tilleul,  vous ne pourrez pas vous en passer.


Pour des raisons qui m’échappent encore en partie, j’ai passé l’année dernière un hiver d’enfer, criblé d’insomnies pendant lesquelles je restais allongé dans mon lit, alerte, bien trop alerte… Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, une grippe agressive m’a cueilli par surprise pendant les fêtes. Il fallait bien que ça arrive.

En essayant de régler le premier problème, j’ai réussi, à mon grand étonnement, à bien canaliser le second. Comment je me suis soigné ? Avec des infusions de tilleul, tout simplement.

Bien sûr, le tilleul, ce n’est pas que des infusions, et ses pouvoirs curatifs rentrent depuis longtemps dans de nombreux remèdes hivernaux.

S’il est vrai que l’hiver ne nous a pas encore amené la grippe, je ne doute pas qu’elle se tienne en embuscade et ne tardera pas à nous tomber dessus. Quant à l’insomnie, elle ne connaît hélas pas de saison. Heureusement, le tilleul est là…

La plante de Vénus

Le tilleul était dédié à Vénus et a toujours été très utilisé en Europe continentale, tant en médecine qu’en sorcellerie.

Seuls soignent les tilleuls à grandes ou petites feuilles. Il existe aussi une variété de type intermédiaire, le tilleul argenté. Seul connu des Grecs et des Latins, ses propriétés thérapeutiques l'étaient moins.

Il faudra attendre la Renaissance pour que ses usages curatifs soient consignés. Pierandrea Matthioli, dit Matthiole (1501-1577), utilisait l’écorce mâchée en emplâtre sur les plaies, ainsi que les fleurs broyées sur les tumeurs. Dans ces mêmes années, on commença à utiliser les fleurs de tilleul contre les troubles nerveux, les vertiges et l’épilepsie, même si cette dernière vertu est aujourd’hui désavouée.

Le tilleul est aussi un bois de sculpture, très apprécié en papeterie et dont le charbon sert à la fabrication de la poudre et du fusain des dessinateurs. Son écorce était très utilisée en Russie et en Scandinavie pour fabriquer des cordes, des cordages, des paillassons, des filets de pêche, des chaussons et des sandales. Le jute (Corchorus capsularis), dont on fait la célèbre toile, est une variante orientale du tilleul.

En outre, ce grand arbre pousse dans la forêt, le long des avenues, dans les jardins. Très commun en France, il mesure de 20 à 30 mètres de haut et sa longévité peut dépasser 1000 ans.

Les fleurs renferment des tanins condensés, des acides-phénols et des flavonoïdes, dont la quercétine et le kaempférol, deux excellents antioxydants. Elles contiennent aussi une huile essentielle, le farnésol, utilisée dans l’industrie de la parfumerie.

Riches en vitamine C, les fleurs se consomment jeunes, en salade. On peut également en aromatiser les salades de fruits, les desserts et les boissons.

Le tilleul, contre la grippe et l’insomnie

Le docteur Henri Leclerc, éminent phytothérapeute et médecin du général Foch durant la Première Guerre mondiale, le prescrivait en cas d’artériosclérose afin de fluidifier le sang. Il préparait également des boissons à base de tilleul pour calmer les soldats et les aider à dormir.

Le tilleul est efficace pour soigner la grippe, entre autres parce qu’il favorise la transpiration. L’ethnobotaniste Pierre Lieutaghi nous fait remarquer qu’en 1957, année de forte grippe, on en infusa en France 500 tonnes (100 de plus que la consommation annuelle moyenne).

Il est surtout reconnu pour ses propriétés sur le système nerveux. Hypnotique et sédative douce, la tisane de fleurs de tilleul est particulièrement recommandée pour rentrer dans le sommeil, en particulier pour les personnes qui ont une fâcheuse tendance à cogiter.

La plante apaise plus globalement le stress dû au surmenage intellectuel, en ne causant ni accoutumance, ni dépression par contrecoup. Toutefois, une mise en garde : des dosages trop forts peuvent au contraire exciter et provoquer des insomnies.

Ses fleurs ont en outre des vertus antispasmodiques. Elles favorisent les digestions difficiles, surtout celles dues à la nervosité, ainsi que les spasmes gastriques.

Pour l’infusion de fleurs, il suffit de prendre 3 tasses par jour d’une infusion de 50 g de fleurs. Cela soigne les troubles digestifs d’origine nerveuse, les migraines, les palpitations, les vertiges et l’insomnie.

On retrouve ces deux propriétés des fleurs de tilleul,antispasmodique et hypnotique, dans son bourgeon, comme le relève le spécialiste de gemmothérapie Max Tétau. Particulièrement douce, cette forme n’a pas de contre-indication et conviendra bien aux enfants ou aux personnes âgées.

Diurétique, draineur et protecteur

Le tilleul est par ailleurs l’ami de vos reins et de votre foie du fait de ses propriétés drainantes. Pour ces indications, on s’orientera plus particulièrement vers l’aubier de tilleul, en décoction ou en ampoules.

C’est donc d’abord un diurétique de premier choix. De ce fait, une cure d’aubier de tilleul constituera un remède de fond pour accompagner toutes les pathologies liées à l’excès d’acidité telles que la goutte, les excès d’acide urique, l’arthrite ou les rhumatismes.

Mais c’est également un draineur hépatobiliaire et un protecteur vasculaire, réduisant le mauvais cholestérol et la tension artérielle. Par extension, ces propriétés pourront s’avérer utiles en réponse aux digestions paresseuses et aux migraines, souvent liées aux surcharges hépatiques.

Enfin, c’est un antispasmodique puissant qui soulagera les colites hépatiques et néphrétiques. Un de ses principes actifs, le phloroglucinol, est d’ailleurs aussi celui du Spasfon®.

On l’aura compris : l’aubier de tilleul sauvage nettoie l’organisme en profondeur. Il augmente le filtrage des déchets et des toxines en soutenant les fonctions essentielles de nos reins et de notre foie. Même s’il devient plus difficile à dénicher de nos jours, on pourra en trouver ici.

Pour profiter des vertus de l’infusion d’aubier, versez 20 grammes dans un demi-litre d’eau froide puis faites bouillir et laissez frémir une dizaine de minutes. Buvez deux à trois tasses par jour, sucrées au miel, pour profiter de ses effets purificateurs.

Un bain apaisant

Une utilisation originale des inflorescences de tilleul consiste à l’utiliser en externe. Leur richesse en mucilages apaisants les rend particulièrement utiles pour les affections dermatologiques comme les prurits ou les démangeaisons de l’eczéma, voire pour apaiser les brûlures.

Contre la nervosité, pourquoi ne pas essayer le bain de tilleul, ce remède ancien conseillé par Pierre Lieutaghi ? Faites infuser 500 g de fleurs protégées par un sachet de toile lâche ou de mousseline que vous plongerez dans 10 litres d’eau très chaude pendant une demi-heure. Ensuite, ajoutez cette préparation à l’eau de votre bain et prélassez-vous le plus longtemps possible dedans… Ce bain pourrait bien aussi apaiser les enfants un peu trop turbulents !