Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

L’huile essentielle de myrte vert L’ Adonis des jardins

Myrte vert

Dès l’Antiquité, le myrte (Myrtus communis) fait partie de ces plantes sacrées qui sont utilisées dans les fumigations et les huiles parfumées. Au XVIe siècle, la distillation de ses fleurs et de ses feuilles donnait l’« eau des anges », qui faisait merveille, raconte-t-on, sur les problèmes de peau.

Pour de nombreux peuples, le myrte symbolisait l’amour, la beauté, la chasteté, et apportait la bénédiction. L’huile essentielle de myrte vert qui vient de Corse est à distinguer de l’huile essentielle de myrte rouge, produite au Maroc.

Utilisation

Pure !

Le myrte vert stimule le système immunitaire et possède une excellente action antivirale et mucolytique. En prévention ou au moindre signe d’infection virale, appliquez 5 à 10 gouttes sur un avant-bras et faites pénétrer avec l’autre avant-bras (2 à 5 gouttes chez les enfants dès 8 ans, dans le dos ou sous la plante des pieds, puis augmenter en fonction de l’âge). À reproduire dans la journée.

En application cutanée

Si vous souffrez de troubles circulatoires : jambes lourdes, oedème, pieds froids, varices
Dans un flacon de 50 ml, mettez 75 gouttes de myrte vert et 75 gouttes d’orange douce, puis complétez avec de l’huile végétale de macadamia (huile « sèche » qui active la microcirculation). Après la douche, sur une peau humide, appliquez l’équivalent d’1 cuillère à soupe de ce mélange et massez jusqu’à absorption complète. Ne pas vous exposer au soleil dans les heures qui suivent.

Pour toutes les infections virales avec encombrements et toux grasse
Appliquez 10 gouttes d’huile essentielle de myrte diluées dans l’équivalent d’une cuillère à café d’huile végétale dans le haut du dos, 3 à 5 fois par jour.

Remarque
Ne pas inhaler en cas de toux sèche, car l’huile essentielle de myrte vert est asséchante et risque d’aggraver la situation.

Angines
Appliquez 2 à 4 gouttes sur la gorge toutes les 30 minutes, puis espacez au fur et à mesure de l’amélioration.

Prostatite
Massez le bas du dos avec 5 gouttes de myrte vert diluées dans 1 cuillère à soupe d’huile...

végétale de nigelle 2 à 3 fois par jour.

Indigestion, diarrhées, gastroentérites
Massez le ventre plusieurs fois par jour avec 3 gouttes de myrte pour 1 cuillère à soupe d’huile végétale.

Cheveux gras
Incorporez 125 gouttes de myrte vert dans votre bouteille de 250 ml de shampoing. Secouer avant utilisation.

En diffusion

La fragrance du myrte vert est fraîche, oxygénante et balsamique.

Pour soigner une bronchite
7 gouttes de myrte et 4 gouttes de petit grain bigarade

Pour une ambiance cocooning
3 gouttes de myrte et 5 gouttes de mandarine rouge

Pour apaiser stress et colère
5 gouttes de myrte et 2 gouttes d’épinette noire

Dans le bain

En cas de bronchite, toux grasse, rhinopharyngite, fièvre, fatigue physique et/ou nerveuse… prenez un bain chaud (entre 37 et 39 °C) dans lequel vous incorporerez 5 à 7 gouttes d’huile essentielle préalablement mélangées avec une belle noisette de gel douche ou dans une base neutre. Et respirez ! Le bain ne doit pas être trop chaud.

En olfaction

Lorsque les frustrations fabriquent de la colère, de la peur et des non-dits, le myrte vert permet de libérer la parole de manière juste.
Prenez une respiration basse, lente et profonde au-dessus du bouchon ou d’un mouchoir sur lequel vous aurez déposé 1 à 2 gouttes d’huile essentielle.

Botanique

Le myrte commun est un arbrisseau qui peut atteindre 2 à 3 mètres de haut et qui pousse dans les bois et les garrigues du bassin méditerranéen. On observe deux chémotypes différents dus au terrain et au climat. En Corse domine le myrte vert, un type de myrte à cinéole qui participe intensément aux arômes que dégage le maquis. Au Maroc pousse le myrte dit « rouge », qui fabrique des esters, quasiment absents dans l’huile essentielle de myrte vert.

Propriétés

L’huile essentielle de myrte vert est composée essentiellement de monoterpènes (50 à 65 %), dont près de 50 % d’alpha-pinène et de 1,8 cinéole (jusqu’à 30 %). Cette association harmonieuse est extrêmement intéressante pour la sphère respiratoire, car elle rend cette huile essentielle oxygénante, mucolityque et expectorante, décongestionnante, antalgique et anti-inflammatoire, ainsi qu’antivirale et antibactérienne. On retrouve également quelques sesquiterpènes, monoterpénols et esters qui ajoutent une touche antiinflammatoire et plus ou moins relaxante suivant leur pourcentage. Cette huile essentielle est donc particulièrement appréciée en cas d’infection virale de l’arbre respiratoire, comme les bronchites, aussi bien aiguës que chroniques.

Contre-indications

L’huile essentielle de myrte vert est bien tolérée par les muqueuses respiratoires. Elle est cependant à éviter avant 8 ans et durant les 3 premiers mois de la grossesse (sauf en olfaction). Asséchante, elle est contreindiquée en cas de toux sèche et d’asthme. Elle peut être irritante pour la peau et il est préférable de la diluer pour une application cutanée. On évite de dépasser les doses conseillées, de l’appliquer sur les muqueuses ou dans les yeux et les oreilles… et on se lave toujours les mains après l’avoir utilisée.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité