Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Aroma : l’héritage
de Danièle Festy

Danièle Festy

« Je me suis passionnée pour l’aromathérapie car elle donne des résultats rapides et spectaculaires et qu’elle est particulièrement agréable à pratiquer. » Ainsi s’exprimait Danièle Festy, dont nous avons appris avec tristesse le décès brutal début septembre.

Aux déclarations de principe, cette femme qui prenait rarement la parole préférait la vulgarisation, qu’il s’agisse des probiotiques, de la nutrithérapie ou surtout de sa spécialité, les huiles essentielles. Très tôt convaincue de l’efficacité de cette approche naturelle, la pharmacienne qu’elle était avait opté pour le conseil direct de sa clientèle d’officine avant de se consacrer à l’écriture.

Cette auteure prolifique de livres de recettes simples et précises, de modes d’emploi et de conseils – bref, de livres avant tout pratiques – ne redoutait pas de s’adresser aux archidébutants. Elle laisse aujourd’hui une somme très accessible, dont Mes 1 000 ordonnances huiles essentielles, Mon abécédaire illustré des huiles essentielles, suivi de nombreuses déclinaisons spécifiques pour les enfants, les femmes enceintes ou les personnes souffrant de troubles du sommeil, sans oublier sa célèbre Bible.

Un succès magnifique… et des critiques

En quelques...

années, Danièle Festy est devenue une auteure de best-seller sur l’aromathérapie avec plus de deux millions de livres vendus. Son approche, à moins que ce ne soit son succès, lui valait parfois des critiques : une simplification excessive de l’aromathérapie ne prête-t-elle pas à confusion ? Son emploi ne se rapproche-t-il pas alors du médicament ? Enfin, cette démocratisation ne va-t-elle pas finir par trop banaliser des composés aromatiques précieux et puissants ?

Danièle Festy assumait. « Je suis assez dirigiste », reconnaissait-elle même dans une interview donnée en 2012 au site Aroma-zone. Car c’était cela, son credo et sa « mission » : guider les utilisateurs au bon emploi des huiles essentielles, « ce matériel végétal raffiné et subtil » avec lequel elle entretenait un rapport de connivence profonde.

Durcissement du cadre réglementaire

La renommée de Danièle Festy est allée de pair avec la montée en puissance de l’aromathérapie. Que ce soit en diffusion aérienne ou en massage, dans une approche psychologique ou à des fins thérapeutiques, les huiles essentielles connaissent un engouement spectaculaire ces dernières années – le marché en pharmacie représente aujourd’hui plus de 180 millions d’euros de chiffre d’affaires*.

Si les huiles essentielles sont devenues à la mode, c’est aussi parce qu’elles ont bénéficié d’un environnement réglementaire souple, permettant qu’une matière première brute puisse être vendue sans qu’on en précise la destination et l’utilisation. Une tolérance convenant bien à ces produits naturels aux usages multiples.

Or, il est à noter que Danièle Festy nous quitte alors que cette liberté-là est remise en question par les autorités de santé françaises. Elles justifient la nécessité d’un durcissement et d’une restriction du cadre réglementaire par le souci de la protection du consommateur. Face à cette question, on aimerait que la vulgarisation réussie de Danièle Festy, confortée par son expertise et garantissant l’appropriation sécurisée des produits aroma, fasse école.

* Source : France Agrimer.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité