Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Les racines du bien-être (1/5)

La partie souterraine de la phyto est un monde mystérieux. Si nos anciens prélèvent depuis des millénaires les précieuses racines de nos sous-sols pour en tirer avantage, on commence à peine à mettre au jour leurs fonctionnements et l’immense diversité de leurs vertus thérapeutiques. Vitalité, stress, immunité, digestion, libido, spiritualité... Faites de ces trésors enfouis vos alliés !

Racines

Aux origines de l’écosystème, l’évolution des racines

Les racines sont apparues il y a 360 à 400 millions d’années, lors des premières phases de la diversification des plantes sur Terre. Leur apparition va inaugurer une période d’intense changement de la vie sur notre planète. De petits organismes de quelques centimètres sans racine, les végétaux se transforment peu à peu en plantes et en arbres avec des structures racinaires, trouvant ancrage dans le sol, y puisant eau et oxygène, stockant des nutriments pour permettre aux plantes de s’élever vers le ciel. En retour, l’écosystème des sols a été considérablement modifié par l’arrivée de cette innovation de la vie végétale qu’ont été les racines. Fracturant les roches, labourant les sols en profondeur, modifiant leur composition, mettant en place des échanges chimiques et gazeux complexes (azote, phosphore, ammoniaque, nitrate), générant des symbioses avec des bactéries ou des champignons, l’arrivée des racines inaugure en silence un immense cycle naturel de transformation qui...

nous a conduits à l’écosystème que nous connaissons aujourd’hui.

Pour soutenir ou sustenter des végétaux de plus en plus différenciés dans des écosystèmes variés, les systèmes racinaires se complexifient et s’adaptent. Plus habitués que nous sommes à reconnaître les plantes en observant leurs formes, fleurs ou feuillages, on en oublierait presque l’énorme diversité des racines, pour peu qu’on sache les observer : tantôt tubercules, racines échasses ou racines pivots, tantôt adventives, succulentes, suçoirs ou bien crampons, elles sont autant de signatures végétales avec leurs spécificités. Très tôt, les hommes se sont aventurés à les consommer : si certaines s’avèrent hautement toxiques, comme la racine d’aconit par exemple, d’autres sont comestibles ou ont un intérêt médicinal majeur. Et l’on ne s’en étonnera pas car elles sont non seulement le garde-manger des plantes, mais également leur armure chimique contre parasites et ravageurs. Gage de verticalité et d’ancrage, force de soutien faisant fi des obstacles, première ligne de défense contre les maladies, les puissantes racines peuvent aussi nous aider à tenir debout, pour peu qu’on sache les utiliser.

Incroyable rhizosphère, talkie-walkie de la forêt

Les racines sont capables de prouesses pour optimiser l’absorption de l’eau et des nutriments. Un des moyens privilégiés pour cela est la coopération : collaboration avec des bactéries, présentes par millions dans le sol, mais aussi avec des champignons avec lesquels elles forment un mycélium symbiotique, ou mycorhize, ces fameux filaments blanchâtres autour des racines. Cette mycorhize protège la racine des toxiques, multiplie par 1 000 la surface de contact entre le sol et elles, et décuple considérablement l’absorption de minéraux, d’azote ou de phosphate, à tel point qu’on envisage de développer de nouveaux biofertilisants à base de champignons. Collaboration enfin avec les racines des autres arbres : comme tout bons voisins, elles peuvent se prévenir en cas de danger, se prêter du sucre en cas de disette ou de l’eau en cas de canicule.

Des racines parfois très en profondes

À ce jour, le record de profondeur pour des racines revient à un spécimen de Boscia albitrunca découvert en 1974 dans le désert du Kalahari, en Afrique du Sud : ses racines descendaient à 68 mètres, soit un immeuble de 25 étages !

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité