Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Renouer avec sa féminité grâce aux élixirs floraux

Féminité

De nombreuses femmes en quête d'accomplissement professionnel, familial et personnel ressentent le besoin de réhabiliter la part féminine qui les habite. Certains élixirs floraux peuvent les aider à dépasser leurs ambivalences et à opérer cette transformation intérieure.

En marge des combats féministes, les femmes aspirent à une nouvelle forme de libération plus intime. Il s’agit d’éveiller sa sensorialité, son instinct, sa créativité et ses désirs en tant que femme. Ce cheminement intérieur peut passer par une thérapie, mais aussi par un partage d’expérience entre « sœurs » : cercles inspirés de rites amérindiens, cours de « yoga des hormones », de « qi gong de la femme » ou tout simplement de dîners entre filles.

La difficulté à s’épanouir pleinement se révèle en se replongeant dans la façon dont on a vécu ses transformations physiques à l’adolescence, lors d’une grossesse, après un accouchement puis à la ménopause. S’interroger sur ses blessures, le regard des parents porté sur soi en tant que fille ou sur sa relation avec le sexe dit « fort » est aussi bénéfique. Car ce qu’on donne à voir de soi – une façon de camoufler son corps ou de répondre aux diktats, de faire preuve de douceur ou autres qualités dites féminines (dont peuvent être dotés les hommes) – est le reflet de l’image de la féminité que chacune a intériorisé. Les échanges et la réflexion personnelle peuvent s’accompagner de diverses activités (massage, danse, chant) favorisant la reconnexion à soi… autrement dit, à « sa » féminité, quitte à se réapproprier certains stéréotypes sur un mode plus authentique !

Je passe pour une femme forte

"Je viens d’une famille de femmes battantes et autoritaires. J’ai intégré le credo qu’une femme avait le droit de mener sa carrière et de s’exprimer à l’égal des hommes. Résultat : je suis encore célibataire. Je fais fuir les hommes ! Je voudrais me montrer plus douce et parvenir à exprimer mes fragilités".

Mon élixir : le lis martagon. Il tempère l’esprit de compétition et l’attitude dominatrice que les femmes développent parfois pour trouver leur place dans une société porteuse de ces valeurs dites masculines. En développant la capacité à écouter l’autre et à exprimer ses propres vulnérabilités, il permet de s’inscrire dans une relation homme-femme plus équilibrée, fondée sur la solidarité, la coopération et la complémentarité. À noter : cet élixir soutient les femmes animées de peurs plus ou moins conscientes liées à la sexualité.

Le message du lis martagon : sa tige se dresse comme une flèche tandis que ses fleurs roses délicates s’inclinent vers le sol, les pétales recourbés en arrière laissant à...

; découvert l’appareil reproducteur.

Et aussi : l’élixir de cognassier épanouit la féminité en apprenant à concilier les vertus des deux sexes : fermeté et tendresse, vie active et vie familiale.

Mon mantra : J’apprivoise mes fragilités, elles sont aussi une force.

Je veux redevenir coquette

"Mon mari et ma sœur me taquinent sur mon apparence pas très ’glamour’. Il est vrai que depuis la naissance de mes enfants, je l’ai négligée au profit de tenues pratiques et d’un maquillage basique. Mettre en valeur mes attributs féminins comme avant me ferait du bien, mais je n’ose pas franchir le pas."

Mon élixir : le grenadier. Il est indiqué à chaque période ou événement de la vie d’une femme impliquant une transformation physiologique et psychologique, et donc une redéfinition de l’identité féminine. Cet élixir travaille en particulier sur la créativité féminine et invite à la manifester dans toutes les dimensions de son être. Il aide ces mères qui « oublient » d’être des femmes et les épouses à renouer avec le sens de la beauté en tant que valeur au sens large, et à l’exprimer y compris à travers le corps. Au-delà des apparences, cette remise en valeur offre un formidable levier pour booster la confiance en soi.

Le message du grenadier : sa fleur d’un rouge intense rappelle la robe à volants de la danseuse de flamenco, symbole de beauté et de sensualité.

Et aussi : l’élixir de mélèze (Larch), qui soutient l’audace, peut servir de déclic pour oser se montrer plus coquette.

Mon mantra : C’est d’abord moi que je séduis.

Sans enfant, je ne suis pas une femme accomplie

"Je me sens en décalage avec mes amies. Pour elles, être une femme accomplie passe par la maternité. Pour moi, c’est plus confus. Avec mon compagnon, nous n’avons pas pu avoir d’enfant. Bien que je n’en souffre plus, je me sens différente. Comme s’il me manquait une dimension pour être une femme à 100 %."

Mon élixir : l’alchémille commune. Il aide à intégrer la dimension sacrée de la « Mère créatrice » en tant qu’archétype féminin, permettant ainsi de prendre conscience qu’avoir des enfants n’est pas l’unique moyen d’exprimer les valeurs de la maternité. Créer, nourrir, consoler, prodiguer des soins ou éduquer sont des aspirations universelles. Cet élixir aide à libérer les émotions refoulées et à les manifester. Réconfortant, il restaure également la sensation d’être une femme accomplie chez celles qui n’ont pas voulu ou pas pu être mère et en ressentent un manque.

Le message de l’alchémille commune : ses fleurs utilisées pour l’élixir sont trop petites pour attirer les insectes pollinisateurs. Ce qui ne l’empêche pas de se reproduire par « apogamie » : sans fécondation !

Et aussi : le bouton d’or permet de ne pas se sous-estimer et de se réaliser pleinement, avec ou sans enfant.

Mon mantra : Enfanter, c’est aussi accoucher de projets épanouissants !

 

Posologie : déposez sur la langue trois ou quatre gouttes de votre élixir à quatre reprises au fil de la journée. Le matin et (ou) le soir, vous pouvez inclure la florithérapie à vos rituels de toilette en ajoutant trois gouttes à votre crème pour le visage ou pour le corps. Faites ainsi une cure de trois semaines à un mois.

 

Se réconcilier avec ses règles !

Humeur fluctuante, irritabilité, anxiété, colère mais aussi insomnie, prise de poids, seins gonflés… Près de neuf femmes sur dix ressentent, à des degrés divers, au moins l’un de ces symptômes à l’approche de leurs règles. Faire du sport ou des exercices antistress et manger équilibré en réduisant sucre, sel et excitants soulage. Prendre soin de son corps aide en effet à mieux vivre cette période si symbolique de la féminité. C’est aussi dans cet esprit qu’agit le mélange Féminité. En plus d’élixirs régulant l’humeur, il inclut ceux de mélèze et de pommier sauvage travaillant sur l’acceptation de soi et de son corps.

 

Merci à Pascale Millier, docteure en pharmacie, conseillère en élixirs floraux, et auteure du livre Les fleurs de Bach, éd. Eyrolles.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité