Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Adolescence et instabilité émotionnelle

Ados

Colères, oppositions, comportements excessifs... L’adolescence n’est pas toujours une période facile, caractérisée par une instabilité émotionnelle. Pourquoi ne pas dès lors proposer des élixirs floraux ? Même si votre ado n’est pas en crise, cela l’aidera à s’affirmer plus tranquillement.

Vulnérable, replié sur lui-même, agressif... L’adolescent souffre du « complexe du homard » ! L’expression de la psychanalyste Françoise Dolto traduit cet état entre deux âges où le futur adulte se retrouve à fleur de peau, quand il se défait de sa carapace d’enfant devenue trop étroite et en recherche une autre. Il aspire à plus de liberté mais vit encore sous l’œil de ses parents. Ses envies se heurtent au principe de réalité. Ses amours, ses amis, sa voie professionnelle, ses rêves de voyage ou de scooter sont autant d’occasion de ressentir de la frustration et de faire vaciller l’estime de soi. Il faut s’en inquiéter quand ce mal-être s’éternise vraiment, qu’il se manifeste par des conflits perpétuels ou trop radicalement (isolement, abandon des études, délinquance...). Autrement, mieux vaut relativiser et tenter de l’aider à apaiser ses angoisses en douceur.

Dissiper le spleen

Parce que les choisir nécessite d’observer ce que l’on ressent, les élixirs floraux peuvent lui offrir un soutien profitable. Certains sont particulièrement indiqués pour l’adolescent. Il existe en effet des complexes qui, regroupant des fleurs ciblées sur des émotions typiques de cet âge, favorisent une meilleure stabilité émotionnelle générale. C’est le cas d’Adol, qui rassemble onze fleurs du bush australien orientées sur l’acceptation de soi, la communication y compris au sein de la famille, l’optimisme et l’accès à une plus grande maturité. Parmi elles, bottlebrush aide à traverser les étapes de la vie sereinement. Elle intervient comme un catalyseur afin de dépasser la sensation diffuse d’être submergé qui accompagne souvent les transformations biologiques des ados. De plus, elle rétablit le lien avec la mère, symbole rassurant de la non-frustration.

En dehors des complexes (citons aussi Adolescence chez Deva ou Ados, chez Elixirs & Co), une fleur de Bach comme Moutarde peut aussi leur redonner de l’allant quand l’origine de l’insatisfaction n’est pas bien identifiée. En effet, l’adolescent sombrant dans une humeur maussade parvient, grâce à cet élixir, à dissiper les nuages de la mélancolie et à retrouver gaieté et vitalité.

Redorer l’image de soi

Durant cette période de mue sur tous les plans (physique, affectif, social, éducatif...)...

, l’adolescent se montre généralement très émotif. Il vit ses premiers chagrins d’amour avec un sentimentalisme exacerbé, et on ne peut que lui conseiller l’élixir de cœur de Marie pour l’aider à se détacher d’un lien affectif dans lequel il s’était beaucoup investi. Cette fleur répare en effet les cœurs brisés par une rupture en libérant de la possessivité ou de la peur de perdre l’autre, restaurant harmonie et confiance en soi.

À l’âge où l’instinct sexuel s’épanouit, un élixir qui leur permet de se sentir à l’aise avec leur corps peut aussi s’avérer judicieux. Billy Goat Plum (également présent dans Adol) combat la répulsion sexuelle ou la honte, voire le dégoût d’une partie de ce corps qui ne répond plus à leurs attentes. Il leur permet ainsi de ne pas s’enfermer dans des complexes physiques qui conduisent à un repli sur soi ou à arborer des tenues « camouflages » ou provoquantes. Le sentiment de frustration de l’ado cache souvent une peur du rejet. C’est pourquoi certains, sensibles aux marques, ont besoin de montrer qu’ils ont « le bon code ». L’élixir de coquelicot de Californie s’adresse à ces ados attirés par le superficiel. Il les éveille à leur propre identité de façon à découvrir que c’est d’abord en s’acceptant soi-même que l’on est reconnu par ses pairs!

Accepter les revers portés par de grandes aspirations et idéaux, l’ado craint en même temps d’être déçu par les autres et par lui-même. Certains doutent de tout au moindre obstacle rencontré. «De toute façon, je ne sais pas quoi faire, ma vie est pourrie ». Voilà typiquement le champ d’action de l’élixir de folle avoine ! Celui-ci aide à prendre des décisions lorsqu’on se sent insatisfait car il éclaire le chemin qui nous correspond. De quoi redonner un cap aux jeunes désabusés. D’autres, plus émotifs, réagissent avec nervosité quand ils n’ont pas obtenu ce qu’ils voulaient. C’est alors l’élixir de citronnier qui les réorientera pour faire preuve de discernement. Mais cette anxiété se traduit aussi par une attitude rebelle. On sait combien les ados ont besoin de se confronter à l’autorité. C’est un passage nécessaire pour acquérir leur autonomie. Plutôt bon signe, quand cela leur permet de se responsabiliser. Red Helmet Orchid temporise cette rébellion. Cette fleur australienne qui restaure les liens père-enfant les invite à aborder l’autorité de façon constructive, en comprenant la nécessité d’avoir des limites au lieu d’être dans le rejet permanent.

Peut-être sera-t-il d’ailleurs difficile de les inciter à prendre des élixirs floraux, si c’est votre tasse de thé... Essayez en leur disant qu’il est parfois difficile de traverser seul une période aussi riche sur le plan émotionnel et que les élixirs, sans être une potion magique, peuvent les soutenir. Ou suggérez-leur une consultation avec un conseiller. Elle est toujours individuelle, et confidentielle. 

Bottlebrush : balayés, les regrets 

Littéralement « rince-bouteilles », cette plante endémique d’Australie connue sous le nom de bottlebrush en florathérapie possède une inflorescence en forme de goupillon. Callistemon linearis (de son nom latin) présente en effet des fleurs rouges organisées en épis cylindriques autour de la tige. Leurs longues étamines ressemblent aux poils d’une brosse.  Elle est naturellement indiquée pour nettoyer le passé et se secouer lors des périodes  charnières de la vie comme l’adolescence. Mais notons aussi que la croissance de ce  buisson est rapide. Un bel encouragement à ne pas camper sur ses frustrations !

Parents modèles

La majorité des parents estiment que les ados se sentent mal dans  leur peau alors que ces derniers  ont une vision plus positive d’eux-mêmes, révèlent plusieurs études. Le malentendu provient peut-être  de leur difficulté à se positionner  quand leur ado vit un échec ou  une déception. Car dans un monde  anxiogène, leur enfant représente  parfois le seul lien indéfectible  capable de les rassurer, notent  certains psys. Le parent scrute le moindre signe d’insatisfaction de son ado... et le grossit à la lueur  de sa propre anxiété. La meilleure  attitude est plutôt l’empathie  dénuée de commentaire. En étant  là, calme et confiant, on l’aide  à grandir. Et pour faciliter ce  détachement nécessaire, n’hésitons  pas à prendre des élixirs floraux !

 Ça vaut la peine !

L’apatite verte  
Ce minéral de  la famille des phosphates est  souvent conseillé aux adolescents. De fait, cette pierre  éclatante à l’état de gemme agit  sur les problèmes essentiels que  l’on rencontre à cet âge. Posée  sur le chakra du cœur, elle  soulage les chagrins d’amour et  stimule la volonté de repartir  à la conquête. Elle facilite les  contacts et vient au secours  de ceux qui ont tendance à se  replier sur eux-mêmes, timides  ou non. Plus généralement, elle  aide à retrouver du courage  et fait émerger le battant qui  sommeille en soi. Utile à la  formation de nouvelles cellules  et au renforcement des os,  elle structure, tant sur le plan  physique que sur celui de la  personnalité.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité