Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Aller au bout de ses rêves avec les élixir floraux

Sommeil - Enfant - Elixirs-floraux

Créer une ONG, se lancer dans l’agriculture bio, monter sur scène, fabriquer son bateau ou plonger à la rencontre des requins... À n’importe quel âge, poursuivre ses rêves apprend à se construire et à mener une existence au plus proche de ses aspirations. Mais qu’est-ce qui nous empêche de nous connecter à nos idéaux ?

"Ce qu’un homme peut être, il doit l’être", disait le célèbre psychothérapeute américain Abraham Maslow. À travers sa hiérarchie des besoins vulgarisée sous forme de pyramide, ce co-fondateur de la psychologie humaniste nous invite à viser haut, jusqu’à atteindre l’autoréalisation (épanouissement de ses propres potentialités) et l’autotranscendance (accomplissement spirituel). Mais pour jouir de ce bonheur total, d’autres besoins doivent être satisfaits, parmi lesquels celui de sécurité, d’amour, d’appartenance et d’estime (reconnaissance, respect...). Autant de fondements mis à mal par notre éducation et par les messages pessimistes d’une société encline à nous répéter «ne rêvons pas... ». Renouer avec nos désirs les plus fous nécessite de prendre de la distance avec nos émotions paralysantes. Un travail difficile pour lequel les élixirs floraux offrent un bon soutien. Ils peuvent déjà nous bousculer, comme l’élixir de genêt qui s’adresse aux défaitistes ne s’autorisant pas à rêver parce que, disent-ils, « ça ne sert à rien ». Or, si le ronron quotidien met nos envies secrètes en veilleuse, celles-ci reviennent toujours plus ou moins à l’esprit! Cette fleur de l’enthousiasme, lumineuse et robuste, bien qu’elle pousse sur des terrains inhospitaliers, remotive les « découragés d’avance ». Combien d’audacieux sont en train de faire le tour du monde à vélo? Ces voyageurs ont vaincu la peur du changement. Ils se sont aussi connectés à leur projet existentiel, chose que favorise l’élixir d’edelweiss.

Cette fleur des cimes aide à porter un regard plus clair sur nos horizons intérieurs. Les personnes qui piétinent et souffrent de ne pas parvenir à accorder leurs actes avec leur idéal de vie peuvent en prendre pour renouer avec cette légèreté, cette confiance et cette distance qui redonne du souffle. Parfois, on s’en fait toute une montagne. On n’ose même pas penser à réaliser nos rêves pour éviter de passer pour un utopiste, de se ridiculiser ou de déplaire. Cette difficulté à se décoller d’une image que l’on croit conforme à celle que les autres ont de soi rappelle la centaurée, cette fleur des « trop gentils » qui aide les timorés incapables...

de s’écouter, car ils craignent de ne plus être appréciés. Elle booste l’affirmation de soi sans laquelle aucun désir ne peut sortir de l’ombre.

Croire en soi

 Oui, un rêve peut devenir réalité ! Les grandes inventions de notre quotidien et les exploits en témoignent. Certains coachs préconisent de se mettre dans la peau d’un personnage célèbre que l’on admire. En tous cas, place à l’action ! Par quel bout commencer ? Au lieu de cogiter dans tous les sens, voyons ce que peut apporter l’élixir de pâquerette. Cette petite fleur est indiquée pour avoir une vue d’ensemble, puis synthétiser les informations (à l’image de son cœur jaune qui recentre) et intégrer les nouvelles idées. Elle permet d’être beaucoup plus méthodique face à une entreprise qui nous paraissait insurmontable. Bien sûr, il y a toujours des obstacles à franchir. Tout élixir qui aide à affronter les échecs est précieux pour gravir son Himalaya personnel. Citons particulièrement celui de sauge, car cette herbe aromatique agit sur le terrain existentiel. Quand on a le sentiment qu’une phase de vie est terminée, elle donne du sens aux expériences et élargit les perspectives dans l’optique de se rapprocher de ses aspirations profondes. Le jasmin aussi agit sur la dévalorisation de soi. On s’imagine aisément que ceux qui ont réussi à réaliser leurs rêves étaient plus intelligents, chanceux ou privilégiés que soi. Ou on se dit « au fond, ce n’est pas pour moi, je ne suis pas à la hauteur ». En renforçant l’amour propre, cet élixir donne confiance en soi.

Patience et humilité

L’important est de ne pas s’aventurer dans un projet qui ne correspond pas à notre « moi profond ». Il faut faire émerger « ce que je veux de meilleur pour moi » plutôt que « ce que je fuis ». C’est cette expression du moi supérieur que permet l’élixir issu de la mûre sauvage. Il encourage à manifester ses potentiels à travers des pensées et des actes, qu’on rêve d’acheter un château pour en faire une chambre d’hôtes ou de se lancer dans la chanson. Mais patience : les grands rêves ne se réalisent pas en un jour ! Incontournable en la matière, l’élixir d’impatience va aider à accepter la méthode des « petits pas » et ainsi à jouir de chaque étape.

Bien sûr, il faudra aussi savoir renoncer à certaines choses. S’engager vers de nouveaux horizons peut obliger par exemple à abandonner une sécurité matérielle. On doit également accepter d’être déçu par une réalité qui n’apparaîtrait pas à la hauteur de nos espérances. Cette lucidité permet de garder de l’énergie pour avancer encore plus loin. Et sans regret. Car poursuivre ses rêves apprend au moins à mieux se connaître, alors restons toujours inspirés par l’avenir !

Le Muguet, une «Fée Clochette»

Avec son parfum attirant, cette fleur porte-bonheur invite à aller vers ce qu’on « sent » ! Ses clochettes s’agitent et semblent tinter pour nous rappeler de ne pas oublier les choses importantes pour nous. Son élixir nous libère des conditionnements extérieurs pour faire éclore notre vraie nature avec joie, souplesse et spontanéité. À l’image également de ses feuilles allongées qui englobent ces clochettes d’un blanc très pur, comme s’il fallait cacher nos rêves d’enfance. À maturité, elles s’écartent et les laissent apparaître dans toute leur candeur et leur beauté. Cependant, les fleurs tournées vers le sol et les longues racines souterraines du muguet incitent aussi à garder pied avec ce qui nous « ancre » et fait notre force !

Demander la lune? 

Selon un sondage TNS Sofres paru en 2014, passés 18 ans, les Français ne demandent plus la lune. Leur top 3 : être à l’abri du besoin (54 %), être entourés de leurs proches et assurer l’avenir de ceux-ci (38 % ex-aequo). Nos rêves riment avec sécurité ! À moins que nous n’osions en formuler de plus audacieux... Dans son ouvrage, le psychothérapeute Hervé Magnin nous interpelle : nos rêves sont-ils vraiment les nôtres ? À l’aide de listes à dresser, de tableaux à remplir et de jeux, il nous aide à transformer notre rêve en projet, à la façon de Thomas Edison : « Je n’ai pas échoué des milliers de fois. J’ai juste trouvé des milliers de manières de ne pas inventer l’ampoule à incandescence. » Reprenons la plume !

Rêves éveillés

La malachite - Lithothérapie

Le vert est la couleur de l’espoir, dit-on. C’est aussi celle de ce cristal foncé et marbré de cette même teinte. Son élixir a toutes les qualités pour accompagner celui qui désire accomplir un rêve. D’abord, parce qu’il affine la sensibilité et met à l’écoute de ses visions intérieures. D’autre part, il donne conscience des peurs qui échafaudent des obstacles contre l’accomplissement de soi. Levant les frustrations, il améliore l’expression de soi, aide à prendre des décisions opportunes dans un sens constructif et permet de passer à l’action en se sentant solide. « Malachite » : tout un symbole pour ceux qui ont du mal à quitter leurs vieux schémas !

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité