Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Infusion-décoction à la réglisse contre l’hypotension

Réglisse

Si la réglisse est contre-indiquée en cas d’hypertension, savez-vous qu’elle peut vous aider si votre tension est trop basse? Elle s’associe bien avec le romarin qui, lui aussi, est un tonique du système cardiovasculaire

Ingrédients

• Rhizomes secs de réglisse coupés en petits morceaux
• Eau
• Feuilles de romarin

Préparation

La réglisse se prépare en décoction. Le romarin en infusion. Comment combiner les deux simplement ? En utilisant la méthode suivante.
1. Placez 8 g de réglisse dans 500 ml d’eau froide.
2. Faites frémir à couvert pendant 5 minutes.
3. Éteignez le gaz et rajoutez 2 cuillères à café de feuilles de romarin. Laissez infuser 5 minutes.
4. Filtrez et stockez dans un thermos. Buvez une tasse à thé le matin et une tasse à thé l’après midi.

Posologie

Si vous avez tendance à avoir une peau plutôt sèche, que vous avez rapidement la tête qui tourne lorsque vous vous levez, cette préparation devrait...

améliorer la situation. Toutefois, l’effet de la réglisse n’est pas rapide. Elle fait tout doucement remonter la tension au fil des semaines. Afn de mieux gérer cette situation et de vérifer vos progrès, je vous conseille d’investir dans un tensiomètre. Cet appareil est peu couteux et vous sera utile si vous êtes souvent en hypotension. Ne prenez pas la réglisse pendant plus de 6 semaines d’afflée. Si votre tension n’a toujours pas bougé au bout de 6 semaines, vous pourrez augmenter graduellement la quantité de réglisse pour votre prochaine cure. On peut par exemple passer à 10 g environ 6 à 8 semaines plus tard, le tout afin de trouver la dose idéale pour vous.

À savoir

Pendant la cure, consommez une grande quantité de légumes riches en potassium. En effet, la réglisse vous en fera perdre une partie dans les urines.

Ramassage et séchage

Les racines se ramassent à partir de la deuxième ou troisième année. La plante aura alors développé un bon réseau de plantes « filles » autour de la plante « mère », celle que vous aviez introduite en premier. Déracinez délicatement l’une de ces filles afin d’exposer les rhizomes, qui seront vos « bâtons ». Coupez les morceaux de rhizome dont vous avez besoin puis replantez la « fille ». Pour le séchage, vous pouvez laisser sécher les rhizomes à l’air libre, mais une chaleur douce accélérera les choses. Vous pouvez par exemple utiliser un déshydratateur pour faire un travail plus rapide. N’oubliez pas au passage d’en mâcher un morceau à l’état frais !

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité