Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

La tanaisie chasse les intrus

La tanaisie est un excellent vermifuge.

Connue pour son action tonique sur les organes digestifs, la tanaisie est également un excellent vermifuge. Au jardin, elle éloigne les insectes indésirables et dans la maison les mites et les mauvais esprits !

Les insectes passent au large du feuillage odorant de la tanaisie, elle éloigne les fourmis, les puces, les punaises.. Très tôt on utilisa donc ses capacités répulsives. Au Moyen-Âge, les feuilles servaient à "emballer" la viande dont les mouches ne s'approchaient plus ensuite. Et puis, comme de nombreuses plantes à forte odeur, c'est un très bon vermifuge. À une époque où l'hygiène laisse à désirer, on y a donc fréquemment recours. Dans les monastères, elle fait partie des seize simples que les moines mettent en culture dans l'hortulus. Son action vermifuge est principalement attribuée à la présence du thujone, une molécule de type terpène cétone. Des études récentes ont été menées pour sélectionner une variété encore plus riche de bêta-thujone afin de pouvoir traiter les animaux sujets à ces problèmes. La tanaisie permet de se débarasser de parasites intestinaux comme les ascaris et les oxyures. C'est aussi à cause de cette molécule qu'il faut l'utiliser avec son doigté. Elle peut en effet devenir toxique. Si, à dose raisonnable, elle provoque les règles, mal dosée elle peut aboutir à un avortement. Les vétérinaires l'utilisaient d'ailleurs pour augmenter les contractions de l'utérus lors d'une mis à bas difficile. À doses modérées, cette superbe plante médicinale est bonne pour la sphère digestive. En compresses, elle soignait la gale et diverses maladies de peau au Moyen-Âge, aujourd'hui elle soulage les rhumatismes et les articulations douloureuses.

Propriétés médicinales de la tanaisie

On utilise les sommités fleuries, que l’on récolte en août et septembre.

  • La tanaisie a un effet stimulant sur les organes digestifs et soigne la dyspepsie et autres maux d’estomac. Faire macérer 60 g de tanaisie sèche (ou 100 g si fraîche), dans un litre de vin de Bordeaux pendant une semaine. Filtrer avant d’ajouter 2 c. à soupe de miel de thym. Boire un petit verre après le déjeuner ou le dîner. 
  • C’est un excellent vermifuge. L’infusion se prépare avec une c. à soupe de tanaisie sèche pour une tasse d’eau. Faire infuser pendant 10 minutes. Adoucir au miel et boire le soir, pendant une semaine en période de pleine lune. Pour les enfants, on préférera réaliser un cataplasme à appliquer encore chaud sur le ventre : 4 c. à soupe de tanaisie, 2 c. à soupe d’absinthe, 1 c. à soupe de santoline. Mélangez les plantes avec un peu d’eau bouillante jusqu'à obtenir une pâte épaisse. Tartinez une grande compresse avec la préparation. Laissez poser une demi-heure. En usage externe également, elle soulagera les douleurs rhumatismales et les entorses

Attention : Il ne faut pas utiliser la tanaisie à haute dose, elle peut être toxique. Elle est interdite aux femmes enceintes.

Conseils de culture

La tanaisie avec son feuillage finement découpé et ses fleurs jaunes qui apparaissent en juillet est une excellente « infirmière » pour tout le jardin. Toutefois, il faudra soigneusement choisir son emplacement car ses racines s'étalent largement et sont difficiles à arracher ! Cette vivace très rustique peut largement dépasser un mètre de haut.

  • Où ?

Plantez en plein soleil, à mi-ombre ou à l’ombre légère, dans toute terre bien drainée car elle n’apprécie pas l’humidité stagnante. Elle pousse partout ou presque,  et n’a pas besoin d’être arrosée. Si vous n’êtes pas très présent dans votre jardin, plantez-la en pot pour éviter l’invasion.

Elle ne réclame pas d'engrais : c'est une plante facile pour meubler un coin de jardin difficile.

  • Quand ?

La tanaisie peut être semée au printemps, ou en début d'automne, ou encore achetée en pot lors d'une fête des plantes.

  • Comment ?

Elle se ressème toute seule, comme une grande, mais ne lui laissez pas trop d’aise, sinon elle va couvrir tout votre jardin… Vous supprimerez donc rapidement les fleurs fanées, afin de limiter les semis spontanés. Et, très simplement, vous diviserez une touffe afin d’en donner des plants à vos amis…

Le tour de main de l’herboriste

  • Lotion pour le visage

L'infusion de tanaisie sert de lotion stimulante et purifiante pour les peaux normales, grasses et/ou acnéiques. Dans une casserole, mettez 250 ml d’eau, une poignée de feuilles fraîches de tanaisie et une feuille de laurier. Portez le tout à ébullition et laissez frémir 15 min. Après refroidissement, filtrez le liquide et conservez au réfrigérateur.

  • Vinaigre antipoux

Dans une bouteille de vinaigre de cidre, jetez 60 g de fleurs de tanaisie, 20 g de fleurs de balsamite, 20 g de sommités fleuries de menthe pouliot

Laissez macérer à l’ombre pendant 2 semaines. Filtrez. Utilisez 3 c. à soupe dans un litre d’eau douce en dernier rinçage des cheveux.

  • Litière des animaux

Pour chasser les puces et tiques des litières des chats et chiens domestiques, placez des feuilles hachées sous leur niche, leur panier, et dans la doublure s’il est en tissu.

  • En pot-pourri antimites

En associant 2 mesures de tanaisie broyée, 1 mesure de lavande et 1 mesure de santoline, vous obtiendrez un pot-pourri aux vertus antimites.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité