Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes

Gâteau de farine de châtaigne (castagnaccio)

Gâteau de farine de châtaigne (castagnaccio)
Gâteau de farine de châtaigne (castagnaccio)

Préparation : 20 min / Cuisson : 45 min / 8 portions / 350 calories par portion

Ingrédients

  • 1 c. à soupe à d'huile d'olive extra-vierge 15 ml
  • 2 c. à soupe de vin marsala ou de Porto 30 ml
  • Farine de châtaigne 250 g
  • 3 c. à soupe de sucre 35 g
  • Lait demi-écrémé 500 ml
  • 1 branche de romarin
  • 1 poignée de pignons de pin
  • 2 c. à soupe de raisins secs 40 g
  • 1 pincée de sel

Méthode

  1. Préchauffer le four à 200 °C. Huiler une plaque de 30 cm de diamètre. Dans un petit bol, tremper les raisins dans le vin marsala.
  2. Entre-temps, dans un grand bol, tamiser la farine de châtaigne et ­mélanger avec le sucre et une pincée de sel. ­Ajouter le lait graduellement, en délayant au fouet pour éliminer les grumeaux jusqu'à la formation d'une pâte lisse. Incorporer les raisins, la moitié des pignons et le romarin frais haché finement.
  3. Verser la préparation dans la plaque huilée et l'étendre de manière uniforme. Sur le dessus, déposer les pignons restants et un tout petit peu d'huile.
  4. Cuire au centre du four pendant environ quarante-cinq minutes, jusqu'à ce que de petites fissures apparaissent à la surface. Sortir le castagnaccio du four et laisser refroidir sur la plaque avant de servir.
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité