Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Rhinites saisonnières

rhinites

Éternuements, écoulement aqueux ou obstruction nasale, larmoiements, conjonctivite et démangeaisons pharyngées sont les manifestations courantes de la rhinite allergique. Cette rhinite saisonnière – ou « rhume des foins » – se déclenche avec l’arrivée des pollens. Les allergènes responsables se déposent sur la muqueuse nasale et déclenchent une réaction d’« hypersensibilité de type I ». En médecine de terrain, on conseille une oligothérapie préventive associée à des plantes antihistaminiques au moment des crises. Des précautions d’autant plus utiles que trois saisons polliniques se succèdent : au printemps se dispersent les pollens des arbres, en début d’été ceux des graminées, et ceux des herbacées en fin d’été.

Faites-le vous-même

Mélange de bourgeons anti-inflammatoires
Les bourgeons de charme et de viorne soulagent les symptômes tandis que le bourgeon de cassis a une action « cortisone-like », agissant sur l’inflammation. Ce mélange, complété par des HE antispasmodiques, s’utilise en période de sensibilité pollinique.
Ingrédients
1 ml d’huile essentielle de cumin (Cuminum cyminum) • 2 ml d’HE de marjolaine à coquilles (Origanum majorana) • 15 ml pour chacun des macérats glycérinés de bourgeons : cassis (Ribes nigrum), charme (Carpinus betulus) et viorne (Viburnum lantana). • Un flacon opaque de 50 ml.
Mode d’emploi
1. Verser les ingrédients dans le flacon. 2. Prendre 10 gouttes 2 à 3 fois par jour dans un demi-verre d’eau.

Tisane apaisante des rhinites aqueuses

Au plantain, connu pour ses vertus antihistaminiques, sont associées l’euphraise et l’ortie, qui exercent une action antiinflammatoire et antalgique ciblée sur les symptômes de la rhinite aqueuse. Les sommités de l’hysope complètent l’action apaisante et modèrent la fréquence des...

éternuements.
Ingrédients pour 1 1itre de tisane : 3 c. à café de feuilles d’euphraise (Euphrasia officinalis) et de sommités fleuries d’hysope (Hyssopus officinalis) • 4 c. à soupe de feuilles d’ortie (Urtica urens) et de feuilles de plantain (Plantago major).
Préparation
1. Porter à ébullition 3 minutes les feuilles de plantain dans 1 litre d’eau.
2. Verser les autres plantes et couper le feu.
3. Laisser infuser 10 minutes en couvrant.
4. Filtrer.
5. Boire 3 à 5 tasses par jour.

En cas de conjonctivite associée
Appliquer localement sur les yeux des compresses imbibées d’une infusion d’euphraise refroidie (à réaliser avec 1 cuillère à café de feuilles pour 200 ml d’eau).

À tester

L’huile de cumin noir d’Égypte extraite par pression douce, présente une forte teneur en acides gras polyinsaturés. Elle s’utilise 1 à 2 mois avant la période de pollinisation et jusqu’à 12 à 16 semaines de cure. Prendre une cuillère à café par jour. Cette dose peut être doublée pendant la période à risque. L’huile de cumin noir est déconseillée chez les femmes enceintes.
L’extrait de racine de pétasite contient les composants bioactifs de la plante (pétasine et isopétasine) sans les alcaloïdes toxiques. Ce produit est réservé à l’adulte et à l’enfant de plus de 12 ans et contre-indiqué chez la femme enceinte ou allaitante.

Réguler son terrain avec l’oligothérapie

En oligothérapie, le mode réactionnel d’une personne allergique fait référence à un tempérament hyperréactif, plutôt fatigué le matin, hyperactif en journée et réactif aux environnements infectieux ou toxiques. Leurs symptômes sont vifs, brutaux, aigus et soumis aux récidives. L’apport d’oligo-éléments spécifiques vise à équilibrer et réguler le terrain. En prévention : deux mois avant : manganèse, 1 ampoule par semaine (à continuer pendant la période de pollinisation) ; 1 mois avant : soufre/phosphore (action désensibilisante), une prise en alternance tous les deux jours. Dés les premiers signes : manganèse, 2 à 3 fois par semaine ; phosphore, une prise pour calmer les réactions violentes et douloureuses ; cobalt, une prise en cas d’anxiété associée ; cuivre, une à trois fois par jour en cas de surinfection. 

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité