Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Tendinite de l’épaule : la guérir en douceur

Épaule - Anatomie

Une douleur sourde à l’épaule aggravée lors des mouvements et qui vous réveille la nuit? C’est peut-être une tendinite ! Cette inflammation affecte les tendons «sur-sollicités» du fait de mouvements répétés. Pas étonnant que les peintres, les musiciens, les sportifs (en particulier les tennismen) comptent parmi les professions les plus exposées.

La douleur est d’intensité variable. Souvent profonde, elle est généralement ressentie quand on lève le bras et augmente dès qu’on mobilise le muscle concerné. La première chose à faire est de mettre au repos l’articulation et de cesser l’activité responsable de l’inflammation. Des traitements antidouleurs adaptés permettent d’éviter l’aggravation, voire la rupture du tendon.

Massage transverse profond

Situé au-dessus de l’épaule, le tendon supra-épineux est souvent touché. Le massage proposé a un effet antalgique (par son effet mécanique) anti-inflammatoire (il provoque localement un afflux de sang) et anti-raideur, car il assouplit les fibres. L’huile essentielle de menthe poivrée complète l’action antalgique en apportant une sensation de fraîcheur. On utilise les huiles pures de manière à effectuer ce massage avec une pression soutenue et bien localisée.

Ingrédients et matériel
• dans un flacon de 20 ml, verser HE Eucalyptus citriodora, 16 ml
• HE...

Gaultheria procumbens, 2 ml
• HE Mentha piperita, 2 ml.

Réalisation du massage
Appliquer quelques gouttes du mélange d’huiles essentielles sur la zone douloureuse. Repérer l’axe du tendon (il roule sous les doigts à la palpation). Poser l’extrémité des 3 doigts sur le point douloureux et masser perpendiculairement aux fbres du tendon en exerçant une pression soutenue (sur 1 à 2 cm d’amplitude). Effectuer au moins une dizaine d’allers-retours. Appliquer ensuite une vessie de glace pendant 5 minutes. Pratiquer ce massage 1 à 2 fois par jour.

Infusion anti-inflammatoire

Le cassis, le frêne et la reine des prés soulagent la composante inflammatoire. La prêle et l’ortie contribuent à l’assimilation minérale. Riches en huile essentielle, les baies de genièvre renforcent l’action antalgique, notamment en application locale.

Ingrédients
• pour obtenir 1 litre de tisane
• 1 cuillère à soupe de baies de genièvre (Juniperus communis)
• 4 cuillères à soupe de feuilles de cassis (Ribes nigrum)
• 3 cuillères à soupe de feuilles de frêne élevé (Fraxinus excelsior) et de fleurs de reine des prés (Spiraea ulmaria)
• 1 cuillère à café de poudre d’ortie (Urtica dioica) et de poudre de prêle (Equisetum arvense).

Préparation
1. Porter à ébullition 3 minutes les baies de genièvre dans 1 litre d’eau.
2. Arrêter le chauffage et verser le cassis, le frêne, la reine des prés, l’ortie et la prêle.
3. Laisser infuser 10 minutes en remuant de temps en temps.
4. Filtrer sur chinois puis sur coton.
5. Conserver dans un thermos.
Boire 4 à 6 tasses par jour.

Prévenir et limiter la douleur

• Les tendinites pouvant être favorisées par l’encrassement toxinique de l’organisme, il est judicieux d’effectuer une cure détox à chaque intersaison !
• Multipliez les applications froides avec une vessie de glace ou avec des compresses imbibées d’infusion glacée. À faire 3 à 4 fois par jour.
• Ne portez plus de charges lourdes.
• Veillez à ne pas dormir sur l’épaule douloureuse.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité