Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Voyager sans nausée

voyager

Qu’il survienne en voiture, en mer ou en avion, le mal des transports a la même origine. Il est dû à une mauvaise adaptation de l’oreille interne, dont le rôle est d’informer l’organisme sur son équilibre dans l’espace. Une personne sur cinq est touchée (en majorité les femmes et les jeunes enfants).

Ce phénomène appelé « naupathie » provoque le plus souvent des migraines ou des nausées accompagnées de vomissements intempestifs. Les traitements à base d’homéopathie ou d’huiles essentielles sont indiqués dès le début du voyage. Certaines précautions (manger léger, regarder droit devant soi, éviter les odeurs incommodantes, aérer le véhicule) suffisent parfois à contenir la nausée.

Faites-le vous-même

Spray anti-nausées

La menthe poivrée prévient et soulage les nausées, le gingembre évite les vomissements, la mélisse apporte une action relaxante et évite les migraines.

Ingrédients et matériel
Pour 1/4 de litre : • 3 g de racine de gingembre séchée (Zingiber officinale) • 4 c. à café de feuilles de mélisse (Melissa officinalis) • 15 ml de macérat glycériné de bourgeons de figuier • 15 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée (Mentha x piperita) • 50 g de miel liquide • un flacon de 250 ml en verre brun • un flacon de 20 ml avec un embout spray.

Préparation
1. Plonger les plantes séchées dans 1/4 de litre d’eau froide et porter à ébullition.
2. Couvrir et laisser infuser 10 minutes.
3. Verser dans le grand flacon : le macérat de figuier, l’huile essentielle de menthe poivrée et le miel.
4. Rajouter l’infusion refroidie et...

mélanger par retournement.
5. La solution se conserve 3 semaines au frais.
6. Pour les voyages, remplir le petit flacon muni d’une pompe spray.

Mode d’emploi
2 à 3 pulvérisations buccales toutes les heures ou tous les quarts d’heure en cas de nausées (réservé à l’adulte, à éviter chez la femme enceinte).

Simplissime
Respirer de l’HE de menthe en cas de nausée.

Infusion pour les enfants

Les plantes sélectionnées sont à la fois relaxantes, rafraîchissantes et spasmolytiques. Elles limitent la survenue du mal des transports et pourront être utilisées par les enfants à partir de 3 ans.

Ingrédients
• 5 grammes par plante : feuilles de menthe verte (Mentha spicata) • feuilles de mélisse (Melissa officinalis) • feuilles de verveine (Lippia citriodora) • 4 cuillères à soupe de miel liquide • une bouteille ou gourde d’un litre.

Préparation
1. Plonger les plantes séchées dans 1 litre d’eau frémissante et laisser infuser 10 minutes.
2. Remplir le récipient avec l’infusion refroidie et le miel.

Mode d’emploi
Faire boire quelques gorgées en début de voyage, toutes les demi-heures et en cas de nausées.

À tester

La fleur de Bach « Aspen » (Populus tremula) est un remède utile dans les cas où la nausée se déclare avant même le début du voyage ! Prendre deux gouttes sous la langue une heure, une demi-heure et cinq minutes avant le départ. (Sur internet ou en magasins bio.)

Pediakid® Mal des transports est un sirop aux extraits de gingembre, menthe, citron, orange, sauge, chardon-Marie et nectar d’agave. Il convient aux adultes et aux enfants à partir de 4 mois ! À prendre la veille du départ et pendant le voyage. (Sur internet ou en pharmacie.) 

Homéopathie
Quelques solutions individualisées

Le remède homéopathique doit être adapté aux symptômes pour être efficace. Sous la langue, mettre 3 granules toutes les heures au choix. Cocculus 5 CH Vous présentez une migraine ou une nausée aggravée par l’air froid, un désir de boisson fraîche, mais une aversion pour les aliments. Tabacum 5 CH La nausée peut déclencher des vomissements, elle est aggravée par le moindre mouvement, améliorée par l’air frais ou en découvrant l’abdomen. Petroleum 5 CH La nausée s’accompagne de migraine et de vertiges, elle est aggravée par les odeurs, mais améliorée en mangeant. Ignatia 5 CH La nausée ou le mal-être surgit avant le départ. Aggravation en cas d’odeur forte (café) ; amélioration en mangeant ou en marchant. 

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité