Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Mal des transports et nausées : citron et estragon

Citron

En vacances, la nausée est une manière de « rendre » un trop-plein d’informations nouvelles qui saturent l’organisme. Que ce soit pour des raisons bien concrètes comme le mal des transports, un virus, une intoxication alimentaire ou encore un contexte de dépaysement et d’informations anxiogènes, nausées et vomissements sont des réflexes d’autoguérison fréquents en vacances. Des solutions efficaces aromatiques peuvent être mises à profit pour réconforter l’enfant. Si le réflexe classique pour les nausées est celui de la menthe poivrée chez l’adulte, cette dernière est strictement contre-indiquée chez le nourrisson jusqu’à 30 mois. Elle peut provoquer son...

étouffement par spasme pharyngé et, chez les plus grands (de 30 mois à 6 ans), sa puissance poivrée est loin de faire l’unanimité.

L’attention se porte donc plutôt vers celle de citron, sans risque. Elle désengorge les foies ayant souffert de traitements antibiotiques ou corticoïdes et stimule aussi l’immunité. Elle lève efficacement les lourdeurs digestives et les nausées. Mêlée à celle d’estragon, cette synergie est encore plus rafraîchissante et libératrice. Les propriétés antispastiques de l’estragon relaxent les muscles digestifs contractés et occupés à faire remonter le bol alimentaire. Il en résulte, en l’espace de quelques secondes, une sensation de relâchement.

Formule Nausées

À réaliser dans un flacon de 10 ml
HE de citron (4 ml)
Citrus limon (zeste)
HE d’estragon  (1 ml)
Artemisia dracunculus
HV de noyau abricot (5 ml)

Mode d’emploi - Si l’enfant a des réticences à mettre la synergie proposée en bouche, elle peut être efficace à raison d’une trace sur le bout de la langue, répétée 2 ou 4 fois de suite. Sinon, déposer 1 goutte sur le dos de la main et lui faire laper du bout de la langue. Recommencer une à deux fois à 15 minutes d’intervalle si besoin.

En cas de syndrome infectieux, ces conseils doivent s’accompagner d’une approche plus complète. 4 à 8 gouttes d’HE de laurier noble diluées dans la même quantité d’HV de noyau d’abricot, appliquées en massage du ventre.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité