Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Charbon végétal, l'antidote universel

Charbon

Le charbon végétal a construit sa réputation sur ses qualités absorbantes, tant dans l'industrie que dans la pharmacopée. Des performances antipoison que mon chat a pu éprouver ! Mais il est utile en d'autres circonstances, que ce soit pour soigner des problèmes intestinaux ou pour votre beauté !

Un chat qui sent la fleur exotique ; étrange non ? Et un flacon d’huile essentielle ouvert par terre ; ­suspect ? Quant à des babines qui moussent, le diagnostic est évident. C’est une ­intoxication alimentaire ! Dans la panique, je vais voir Catherine, ma voisine, qui a trois chiens et le cœur sur la main : elle ouvre immédiatement deux gélules de charbon végétal activé et les balance dans la gueule de mon chat, à moitié inerte dans mes bras. C’est comme ça qu’elle a sauvé son petit chien quand il avait mangé de la mort-aux-rats. Dans les dix minutes qui suivent, mon chat arrête de ­saliver. Je l’amène quand même chez le vétérinaire : « Ne faites rien de plus, à part l’observer de près pendant vingt-quatre heures », me confirme-t-il. Et moi de laver mon tee-shirt légèrement noirci par l’aventure. Mon chat s’en est bel et bien sorti !

Une véritable légende de la médecine

La trace de l’utilisation médicale du charbon végétal est ancienne. Le papyrus Ebers, faisait déjà référence à la poudre de charbon en 1550 ans avant J.-C. Mais c’est avec Hippocrate, en 400 ans avant J.-C., que ses premières recommandations ­curatives claires ont été prodiguées pour traiter l’épilepsie, les vertiges, et la maladie du charbon. Mais ce n’est qu’au XVIIIe siècle qu’il est conseillé pour ses qualités ­d’absorption, notamment sur les odeurs de gangrène, et pour purifier les états « bileux »… Au début du XIXe siècle, un chimiste et un ­pharmacien français tentent l’impensable en s’administrant un poison mortel en public et devant des professeurs en médecine. La seconde expérience confirme la première : les deux hommes survivent, sans symptôme significatif, malgré la dangerosité des produits et des doses ingérés. Plus tard, en Angleterre, d’autres tests sont effectués sur les animaux : on prouve alors que le charbon végétal neutralise les effets de l’opium, de la morphine et des sels de plomb…

Mais ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que le charbon est commercialisé en pharmacie, sous forme de poudre et de granulés : il s’agit alors du charbon de la marque Belloc (qui existe toujours), obtenu à partir de jeunes pousses de peupliers. Depuis quelques années, c’est le charbon végétal activé fabriqué à partir de coques de noix de coco qui a le vent en poupe sur le marché : ses performances ultra-absorbantes avaient été découvertes à la fin du XIXe siècle, mais son...

exploitation s’est peu développée. Aujourd’hui, la plupart des marques de charbon végétal activé sont fabriquées en France, mais elles ne précisent pas l’origine des noix de coco. Par ailleurs, ce produit, issu de la carbonisation du végétal, se présente désormais ­surtout sous forme de gélules ; ce que ma voisine, Catherine, déplore car elle a pris l’habitude de la poudre, plus pratique selon elle et moins chère !

Un agent activé

Le secret de l’efficacité du charbon végétal activé, appelé aussi carbone de bois, se trouve dans sa ­fabrication qui résulte d’une double ­calcination du bois (coques de noix de coco, de bouleau, de peuplier), d’abord en ­l’absence d’air, puis en présence d’eau, d’air et de gaz oxydants. à la toute fin de ­l’opération, il pourra absorber entre 100 et 180 fois son volume de molécules indésirables.

Son histoire avec le charbon végétal activé remonte en effet à l’enfance, lorsque sa maman l’a soignée d’une sévère ­tourista au retour d’un voyage au Maroc. C’était rigolo, ça lui faisait des dents toutes noires quand elle mâchait le charbon ! Elle en prenait une cuillère à café trois fois par jour, soit environ 8 grammes journaliers, soit dix fois plus que la dose recommandée pour un adulte aujourd’hui, si l’on se réfère aux indications sur les étiquettes des boîtes de gélules fixant à 800  mg (soit 0,8 g) la dose journalière maximale. « 800 mg, c’est une posologie qui peut facilement être revue à la hausse, mais selon le problème à régler il sera bon d’être suivi », préconise Frédéric Bernard, naturopathe.

Dents blanches et bonne haleine

Depuis longtemps, Catherine a donc toujours du charbon végétal activé dans son armoire à pharmacie et s’en sert principalement pour soigner les troubles intestinaux, telles l’aérophagie et la gastro-entérite, mais elle a également testé ses vertus curatives par voie cutanée, en appliquant des compresses sur les piqûres d’insectes, d’araignées, de tiques et de guêpes. Elle l’utilise aussi pour l’hygiène bucco-dentaire, à raison d’une fois par semaine : elle verse le contenu d’une capsule de charbon végétal sur les poils de sa brosse à dents, se brosse une minute avec, et se rince ­abondamment en se gargarisant, dents blanches et bonne haleine garantie !

Ayant à mon tour envie de tester cet emploi, je me renseigne auprès d’une enseigne d’aromathérapie et de cosmétique maison, sur la disponibilité du charbon végétal activé en poudre. Chez eux, cette poudre entre aussi dans la composition de certains masques exfoliants ou de maquillages pour les yeux, et elle est tout à fait comestible. « C’est effectivement du 100 % issu des coques de noix de coco, vendus en pot de 40 grammes », m’informe une conseillère. J’en trouve aussi, en plus grosses quantités – sachets de 250 grammes à 1 kilo – chez un herboriste en ligne et en commande une double ration, à la grande satisfaction de ma voisine qui a fait une adepte de plus !

Recette de mère Nature: de la cure détox à la désintox

La cure annuelle

En raison de nos vies actives et de la pollution ambiante, il est conseillé de faire une cure annuelle de charbon végétal pendant quinze jours. Elle facilite le travail du foie et des reins chargés d’éliminer les toxines dues aussi bien à la pollution atmosphérique, aux pesticides utilisés dans l’agriculture intensive, qu’aux médicaments. Enfin, la cure assainit la sphère ORL et facilite le transit intestinal.

Mode d’emploi. En fonction de l’intensité souhaitée pour cette détox, prendre de 15 g à 30 g de charbon végétal activé par jour pour un adulte (à partir de 15 ans) répartis sur les trois repas : comptez qu’une cuillère à soupe contient cinq grammes de poudre de charbon activé. Ne dépassez pas quinze jours. Vous pouvez aussi boire le charbon en le mélangeant dans un verre d’eau.

Notre astuce. Pour ne pas avoir les dents noires, buvez l’eau charbonnée avec une paille.

Le traitement de choc en cas d’intoxication alimentaire

Mode d’emploi. Prendre 50 g de charbon végétal activé dès l’apparition des symptômes et comptez 1 g par kilo pour un enfant. Répétez toutes les quatre à six heures. En cas de fièvre, de convulsions, de déshydratation majeure ou d’une aggravation de l’état général, consultez immédiatement un médecin.

Notre astuce. Si vous ne trouvez pas de charbon activé en poudre, vous pouvez verser le contenu des capsules dans une cuillère : le charbon activé est sans goût et insoluble, mais il s’avale plus facilement comme cela.

Proposé par le naturopathe Frédéric Bernard - contact@antidotesdesbosquets.fr

Attention. Le charbon végétal n’est pas compatible avec les ­contraceptifs oraux. Il convient de l’avaler deux heures avant une autre prise de médicaments, ou, au minimum, une demi-heure avant. En cas de ­constipation, buvez beaucoup d’eau et ayez une alimentation riche en fibres : légumes verts cuits, fruits… Des études sur les animaux ont prouvé que la prise du charbon n’engendrait pas de carences en nutriments et ne modifiait pas le pH des urines.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité