Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes

Soigner un panaris

Soigner un panaris

Le panaris est un problème courant et souvent bénin. L'inflammation, due à un staphylocoque doré (plus rarement à un streptocoque), est douloureuse et doit être rapidement traitée, au risque de s'infecter et de s'étendre (un panaris peut dégénérer en une atteinte des tendons).

Fréquemment causé par une petite plaie – la porte d’entrée du germe ­­ –, le panaris se reconnaît à une zone rouge, chaude et gonflée au bord de l’ongle. C’est à ce stade inflammatoire qu’il faut agir pour le faire disparaître en cinq jours en moyenne. Comment ? En testant ces recettes, qui ont fait leurs preuves. Lorsqu’une poche de pus se forme à la place de l’inflammation, il est conseillé de consulter pour réaliser une petite incision.

Faites un bain calmant

Durant la phase inflammatoire, la douleur souvent pulsative peut-être atténuée par des bains de thym (anti-infectieux et antiseptiques). Ce bain a, en outre, ­l’avantage de « faire mûrir » le panaris, et d’éviter ainsi la formation d’un abcès ­important. Autre solution, vous pouvez tout simplement appliquer une ­compresse (stérile) de tisane bien chaude sur le ­panaris, à faire tenir avec un pansement ­pendant dix minutes et à renouveler trois à quatre fois par jour.

Ingrédients :

  • 10 g de thym séché (l’équivalent de 2 c. à café bombées)
  • 30 cl d’eau.

Préparation et mode d’emploi :

    >
  1. Porter l’eau à ébullition avec le thym, puis laisser infuser cinq minutes.
  2. Filtrer et laisser tiédir dans un bol.
  3. Tremper le doigt infecté dans le bain dix minutes.
  4. Répéter trois à quatre fois par jour.

Astuce :

Le miel étant un excellent antiseptique, on peut l’appliquer pur sur le panaris après le bain.

Une lotion cicatrisante

L’huile essentielle (HE) de lavande fine est connue pour ses propriétés cicatrisantes. Elle se combine avec l’huile essentielle de laurier noble, antiseptique puissant aux propriétés antalgiques. L’huile essentielle de niaouli est un excellent anti-inflammatoire.

Ingrédients :

  • 1 goutte d’HE de lavande fine (Lavandula angustifolia)
  • 1 goutte d’HE de laurier noble (Laurus nobilis)
  • 1 goutte d’HE de niaouli (Melaleuca quinquenervia cineolifera)
  • 1 c. à café d’alcool à 60 %.

Mode d’emploi :

  1. Mélanger les HE et l’alcool dans un flacon compte-gouttes. Agiter.
  2. Appliquer 2 gouttes du mélange sur une compresse, trempée dans l’eau bouillie et appliquer sur le panaris quatre fois par jour.

Précautions :

Déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, aux moins de 6 ans. Sur avis médical en cas d’immunodépression.

Hygiène et soin des ongles

  • Ne pas couper les ongles trop ras (et a fortiori ne pas les ronger, d’autant que le panaris est alors souvent provoqué par des bactéries présentes dans la salive) et éviter d’arracher les petites peaux.
  • Le panaris est toujours consécutif à un traumatisme du pourtour de l’ongle. Désinfectez le matériel utilisé pour le soin des ongles avant usage.
  • Pour éviter que le germe colonise la plaie initiale et finisse par provoquer le panaris, le geste le plus simple est le lavage régulier des mains avec un savon doux et si nécessaire avec une brosse à ongles.
  • Pour prévenir le panaris de l’orteil, porter des chaussures à bouts ronds pour éviter que l’avant du pied soit comprimé. • Quand on bricole ou que l’on fait du jardinage, porter systématiquement des gants pour éviter les blessures.

À tester

L’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) a des propriétés ­antibactériennes très intéressantes. On peut l’utiliser pure, en déposant une goutte sur la zone douloureuse, puis en massant doucement.

L’homéopathie propose une dose d’Hepar sulfur dès l’apparition des premiers symptômes, à ­renouveler toutes les douze heures et à associer avec cinq granules de Belladonna toutes les heures.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité