Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes

Aiguisez votre odorat

Lavande

Une fragrance de lavande, l'effluve d'une madeleine et nous voilà plongés dans nos souvenirs. Une odeur de gaz et nous sommes en alerte. Le Covid-19 provoque malheureusement chez certains une perte d'odorat appelée anosmie et avec l'âge ou suite à un rhume, ce sens peut aussi s'émousser. Heureusement, vous pouvez le stimuler efficacement grâce aux plantes. Découvrez comment via les conseils et protocoles élaborés par nos experts.

Il est, heureusement, possible de stimuler l'odorat efficacement grâce aux plantes et de récupérer jusqu'à un quart de nos capacités olfactives. Découvrez les deux protocoles à base d'huiles essentielles (HE) élaborés par nos experts pour stimuler votre odorat ou simplement pour l'affûter. 

L'art de ressentir les fragrances

Améliorer son odorat passe par des exercices réguliers. Ils seront d'autant plus efficaces qu'on y mettra aussi une « intention ». Ainsi Michel Faucon, plutôt que des olfactions trop prolongées, suggère de « déguster » chaque odeur en inspirant quelques secondes en pleine conscience. « Une mesure hédonique d'une grande efficacité thérapeutique » et que l'on peut aussi appliquer aux aliments que nous consommons, ou encore à une promenade dans la nature… ».

Une rééducation olfactive post-Covid

Le docteur Michel Faucon, ­pharmacien aromatologue (École Aroma-Sciences) s'inspire du protocole de référence de ­l'équipe de recherche de Thomas Hummel à Dresde, en Allemagne pour proposer une rééducation par ­l'aromathérapie. Grâce à un prisme d'odeurs fortes et variées, voici comment stimuler votre bulbe olfactif pour vous ­donner toutes les chances de...

­retrouver votre sensibilité olfactive.

Matériel et ingrédients :

  • HE de citron
  • HE de girofle
  • HE de géranium Bourbon ou de rose de Damas
  • HE d'eucalyptus radié
  • HE de menthe poivrée
  • Quelques grains de café.

Préparation et mode d'emploi :

  1. Respirez chaque flacon pendant cinq à dix secondes en vous concentrant sur les odeurs ressenties.
  2. Recommencez deux fois par jour, matin et soir, à distance des repas pendant trois mois.
  3. La première semaine, respirez les HE pures et identifiez-les, mémorisez-les.
  4. Diluez ensuite les HE à 5 puis à 2 % (dans de l'alcool de fruit) pour affiner votre odorat.

HE anti-inflammatoire pour odorat paresseux

Pour les troubles de l'odorat dus à l'âge ou si vous cherchez ­simplement à stimuler un peu un odorat paresseux, Aude ­Maillard, docteure en pharmacie et aromatologue, vous propose un protocole faisant appel à des huiles essentielles anti-inflammatoires à humer deux fois par jour.

Matériel et ingrédients :

  • HE de menthe poivrée
  • HE de camomille noble ou lavande fine
  • HE de géranium Bourbon
  • HE de lemongrass
  • HE de clou de girofle à diluer à 10 % minimum
  • HE de cannelle de Ceylan écorce à diluer à 10 % minimum
  • HE de katrafay.

Préparation et mode d'emploi :

  1. Déposez une goutte à l'intérieur des paumes de mains.
  2. Respirez en les ramenant fermées vers le nez pour bien contenir l'odeur.
  3. Réalisez deux séances par jour en devinant les odeurs à l'aveugle.

À savoir : Si votre odorat a disparu, choisissez l'olfaction de près d'HE diluées à 50 % dans une huile végétale de pépins de raisin. Si vous sentez moins bien les odeurs qui vous entourent, optez pour la diffusion atmosphérique d'une des HE diluée à 5 %.

Variante : Déposez quelques gouttes de la dilution sur un coton placé à l'intérieur d'un pot. Respirez profondément.

À tester

  • 30 boîtes à odeurs ­Montessori au feu de bois, au citron, à la ­cacahuète… sont à deviner pour stimuler l'odorat des 3 à 10 ans.
  • La route des épices En famille, gagnez la partie en reconnaissant l'odeur d'épice proposée dans un des 18 diffuseurs du jeu et cultivez-vous avec leurs fiches. Un jeu fabriqué en France .
Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité