Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Décallage horraire, changement d'heure : adapter son organisme

Pour éviter des réactions physiologiques gênantes, il faut se préparer au changement horaire quelques jours à l'avance.

Le passage à l’heure d’hiver ou le décalage horaire perturbent nos rythmes biologiques naturels, notamment le cycle du sommeil. Adopter certains gestes, astuces ou même ruses minimise des troubles pouvant être gênants.

Fin octobre, le changement horaire nous permet de dormir une heure de plus. Cette impression agréable est vite oubliée car la journée suivante nous semble, au contraire, très courte. Cela résulte du fait que ce nouvel horaire implique une heure de lumière en moins par jour, ce qui peut être générateur d’un petit coup de déprime. Voici quelques conseils pour aider notre organisme à s’adapter à ce bouleversement. 

Se recaler en douceur

Anticiper la transition

Pour éviter des réactions physiologiques gênantes, il faut se préparer au changement horaire. Sachant que l’heure officielle sera modifiée dans la nuit du samedi au dimanche, n’attendez pas la dernière minute pour vous mettre à la bonne heure. Au contraire, on s’en préoccupera dès le mercredi. Cette méthode est particulièrement efficace pour les enfants.

  1. Commencez par coucher les jeunes enfants un quart d’heure plus tard à partir du mercredi soir.
  2. Le samedi, vers 19 heures, retardez d’une heure horloges et appareils ménagers, et dînez à la nouvelle heure.
  3. Profitez de la soirée et couchez-vous une heure plus tard qu’à votre habitude.
  4. Le dimanche matin, vivez tout de suite « à la bonne heure ».

Les huiles de la bonne humeur

La bergamote est une plante très solaire et son huile essentielle apporte une note joyeuse. Elle permet d’éviter le coup de blues qui accompagne l’impression d’entrer dans l’hiver.

Ingrédients : 2 ml de bergamote, 10 ml d’huile de macadamia

Préparation :

  1. Chaque matin après la toilette, étalez 1 goutte d’huile de macadamia sur le plexus solaire (entre le sternum et le nombril).
  2. Appliquez ensuite 2 gouttes d’HE de bergamote et massez légèrement.
  3. Pendant la journée, placez le flacon d’HE de bergamote à 10 cm de votre nez, respirez normalement pendant 5 minutes. Répétez une ou deux fois par jour.
  4. Débutez trois jours avant le changement d’heure et poursuivez pendant neuf jours.

Gérer le décalage horaire

Les voyages transcontinentaux et la traversée de plus de trois fuseaux horaires perturbent notre organisme qui n’est plus en phase avec l’horaire d’arrivée. Grande fatigue, troubles du sommeil, de l’appétit, de la digestion, de l’humeur, voire diminution des facultés intellectuelles et physiques, peuvent survenir. Ces manifestations désagréables varient d’une personne à l’autre mais, de façon générale, elles sont beaucoup plus importantes lors des voyages vers l’est que vers l’ouest.

Une fragrance pour changer de rythme

Plusieurs jours sont parfois nécessaires pour que les rythmes biologiques se remettent en phase. La pruche du Canada est un arbre qui appartient à la famille des pins, et son huile essentielle vous aidera à retrouver un ancrage naturel. Elle maintient notre équilibre nerveux et énergétique.

Ingrédient : 5 ml d’huile essentielle de pruche (Tsuga canadensis).

Préparation :

  1. Au lever, appliquez 2 gouttes d’huile essentielle de pruche sous chaque pied et massez vigoureusement.
  2. Respirez régulièrement l’huile essentielle pendant 5 minutes dans la journée.
  3. Commencez trois jours avant le voyage et poursuivez une semaine arrivé à destination.

Bain de siège rééquilibrant

L’eau, par son apport énergétique, peut aider notre organisme à reprendre ses marques. Une douche après un voyage permet de se décharger de l’électricité statique accumulée dans l’avion. Un bain de siège favorise une véritable « mise à la terre », et mieux encore, une dynamisation générale en activant les glandes surrénales.

Matériel : quelques gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre ou d’épinette noire (Picea mariana), une bassine.

Préparation :

  1. Asseyez-vous dans une bassine de façon à ce que l’eau froide recouvre le pubis, tout en gardant le haut du corps couvert.
  2. Restez-y entre 30 secondes et quelques minutes suivant le ressenti, tout en agitant l’eau avec la main.
  3. Frictionnez-vous à l’aide d’une serviette bien sèche.
  4. Puis versez 2 gouttes d’HE dans votre main et massez la zone des reins et des lombaires.
  5. Pratiquez ce bain de siège au lever ou avant le dîner. Les femmes l’éviteront pendant leurs règles.
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité