Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Voyage au pays des épices qui soignent (3/7)

Un soupçon d’histoire, une pincée de botanique et une bonne dose de phytothérapie : on ne saurait parler des pouvoirs thérapeutiques des épices sans évoquer leur riche passé et sans s’émerveiller devant leurs formes végétales. Presque toutes sont dotées des propriétés digestives. Mais certaines se distinguent comme la cannelle, le curcuma, le clou de girofle et le safran, car leurs vertus les rendent indispensables aujourd’hui quand on veut se soigner par les plantes.

cardamome

La cardamome, un petit fruit qui réchauffe

La cardamome est une plante herbacée à rhizomes originaire d’Asie du Sud-Est. Elle appartient à la même famille que le curcuma et le gingembre. On emploie le fruit séché, une capsule vert-de-gris qui contient – et protège – les graines aromatiques. Elle occupe une place importante en Inde, où elle est appelée la « reine des épices », le poivre noir étant le roi. En Europe, elle est connue depuis le Moyen Âge : elle faisait partie du mélange d’épices employé dans la composition de l’hypocras, un vin que l’on servait pour ouvrir...

l’appétit.

Préparée en décoction, la cardamome est utilisée dans l’ayurvéda contre les troubles respiratoires. C’est un tonique général qui s’oppose au refroidissement du corps. Ses indications sont nombreuses : indigestion et troubles gastro-intestinaux, bronchite, affections urinaires, dysfonction érectile, stress, fatigue… En Inde, il est courant de mâcher des « gousses » de cardamome avec des feuilles de bétel, un stimulant léger du système nerveux central. L’enveloppe du fruit n’est certes pas aromatique, mais est riche en fibres : la mâcher avec la nourriture est efficace contre la putréfaction (fermentation intestinale excessive et malodorante) ainsi que la constipation. Les gousses de cardamome peuvent être mâchées pour prévenir la mauvaise haleine, les indigestions, les nausées ou le reflux gastrique.

Infusion tonique

Ingrédients
• 1 cuillère à café de gousses de cardamome
• 25 cl d’eau

Préparation
Fendez et écrasez légèrement les gousses de cardamome, puis laissez-les infuser 5 minutes hors du feu, à couvert, dans l’eau bouillante. Filtrez.

Indications
Cette infusion soulage la grande fatigue et la diarrhée.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité