Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Le sapin de Sibérie

Le sapin de Sibérie

Décongestionne en douceur il existe de nombreuses espèces de sapins en aromathérapie. Leurs huiles essentielles peuvent être très différentes, suivant le climat et le terrain sur lesquels ils vivent, se défendent et se reproduisent.

L’huile essentielle de sapin de Sibérie (Abies sibirica) est parmi les plus antispasmodiques des HE de sapin. Elle vous aidera à venir à bout des bronchites hivernales. Le bois de cet arbre est exploité pour la pâte à papier, pour réaliser du contre-plaqué ou pour la charpenterie de marine.

Utilisation
Pure !

L’HE de sapin de Sibérie noir apaise le système nerveux tout en tonifiant. Elle aide à retrouver une respiration ample bloquée par le stress.
En période d’examen, mettez 2 ou 3 gouttes sur l’intérieur des poignets et frottez-les l’un contre l’autre, puis respirez calmement en allongeant votre expiration par rapport au temps d’inspiration. À faire à chaque fois que le besoin se fait sentir.

Application cutanée

L’HE de sapin de Sibérie est mucolytique, décongestionnante respiratoire, antispasmodique, anti-inflammatoire et relaxante.

Crampes, courbatures, tensions musculaires

Dans un flacon de 10 ml, mettez 30 gouttes de sapin de Sibérie puis complétez avec un macérat huileux de millepertuis (à l’action anti-inflammatoire). Massez les zones douloureuses 1 à 2 fois par jour.

Bronchite, rhinopharyngite, grippe, toux

Entre 3 et 8 ans mettez 3 gouttes de sapin de Sibérie dans une cuillère à café d’huile végétale de nigelle, en application dans le dos et sous la plante des pieds 2 fois par jour. Entre 8 et 12 ans, mettez 5 gouttes, et 10 gouttes pour les adultes 2 à 5 fois par jour.

Difficulté à trouver le sommeil due aux tensions musculaires

Massez-vous ou, mieux, faites-vous masser les épaules et les poignets avec 3 gouttes de...

sapin. Bonne nuit !

Douleurs abdominales spasmodiques et douleurs de règles

Massez le ventre avec 4 gouttes d’huile essentielle de sapin de Sibérie diluées dans 1 cuillère à soupe d’huile végétale.

Diffusion

La fragrance de l’huile essentielle du sapin de Sibérie est très douce et fraîche. Elle rappelle l’odeur de l’épicéa.

À quel moment ?
• Quand vous toussez : 7 gouttes de sapin de Sibérie et 4 gouttes de lavande.
• Pour relâcher le stress : 5 gouttes de sapin de Sibérie et 2 gouttes de litsée citronnée.
• Pour une ambiance cocooning : 5 gouttes de sapin de Sibérie et 3 gouttes de mandarine rouge.

Bain

Les propriétés décongestionnantes, mucolytiques et antispasmodiques du sapin de Sibérie peuvent être mises à profit dans le bain, à condition que celui-ci ne soit pas trop chaud et que vous n’ayez pas de problèmes cardiaques.
Bronchite, toux, mais aussi courbatures, fatigue, surmenage, insomnie : mélangez dans le creux de votre paume 5 à 7 gouttes d’huile essentielle avec une belle noisette de gel douche ou une base neutre, puis incorporez le tout à l’eau du bain. Et respirez !

Olfaction

Lorsque le stress vous submerge, que vous vous noyez dans les tâches à accomplir, les problèmes à gérer, le sapin de Sibérie permet de prendre la distance nécessaire et le temps de respirer pour retrouver de la confiance. Prenez une respiration basse, lente et profonde au-dessus du bouchon ou d’un mouchoir sur lequel vous aurez déposé 1 à 2 gouttes d’HE.

Botanique

De la famille des abiétacées (anciennement pinacées), ce conifère, est originaire des taïgas de Russie, de Chine et de Mongolie. Extrêmement résistant au froid, il supporte des températures pouvant atteindre -50 °C. Son tronc est grisâtre, ses bourgeons presque ronds, ses aiguilles assez courtes et larges sont douces et aplaties. L’huile essentielle est obtenue par distillation des jeunes rameaux.

Propriétés

L’huile essentielle de sapin de Sibérie est composée essentiellement de monoterpènes et d’esters. Ces monoterpènes (camphène et delta-3 carène) sont des molécules plutôt tonifiantes qui décongestionnent les voies respiratoires, fluidifient les sécrétions bronchiques et aident à les évacuer, combattent le stress oxydatif dû à l’inflammation et apaisent les spasmes bronchiques. Les esters (30 à 35 % d’acétate de bornyle) sont anti-inflammatoires, antispasmodiques, calmants et relaxants. Cette huile essentielle est particulièrement appréciée en cas d’infections virales de l’arbre respiratoire, en cas de toux, autant sèches que grasses, ainsi qu’en période de surmenage, quand il faut tenir tout en relâchant les tensions.

Précautions d’utilisation

On ne relève aucune toxicité à dose physiologique. On l’évite toutefois par précaution autrement qu’en olfaction durant les 3 premiers mois de la grossesse et pure chez les enfants avant 6 ans. Douce et bien tolérée, elle est cependant fragile à l’oxydation et peut devenir irritante pour la peau si elle est trop ancienne ou si elle est restée trop longtemps en contact avec l’air. Elle se conserve 2 à 3 ans pour une application cutanée. Ensuite, mettez-la dans votre seau de ménage pour embaumer la maison en passant la serpillère.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité