Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Infusion au lait de coco

Armoise annuelle

Traditionnellement, on utilise l’armoise annuelle en tisane. Toutefois, pour une meilleure extraction des principes actifs, on aura recours à l’alcool (c’est-à-dire une teinture mère), mais aussi à des solutions grasses. L’artémisinine en particulier est liposoluble.

C’est pourquoi je vous propose de faire infuser la plante dans une solution contenant des lipides. Et quoi de mieux que le lait de coco pour faire une telle préparation ! Il va permettre d’extraire 80 % de l’artémisine alors que l’eau n’en extrait que 25 %.

  1. Placer une grosse pincée de sommités fleuries d’armoise annuelle, si possible fraîche, sinon récemment séchée, au fond d’une tasse à thé.
  2. Faire frémir 200 ml de lait de coco dans une casserole. Si votre budget ne vous permet pas d’utiliser le lait de coco et si vous consommez...
  1. des laitages, vous pouvez utiliser du lait entier bio.
  2. Verser le lait sur la plante dans la tasse. Couvrir immédiatement. Laisser infuser 4 heures : une macération longue est nécessaire pour une extraction optimale.
  3. Passer au travers d’une passoire puis récupérer la plante et l’écraser dans la main afin de l’essorer dans la tasse.

Posologie

Pour le paludisme (ou malaria), Stephen Buhner, phytothérapeute américain spécialiste des plantes à action antibiotique, recommande 100 g de plante pour 1 litre de lait à boire dans le courant de la journée.
À faire pendant une semaine, suivi de deux semaines de pause, puis une nouvelle semaine de prise.

Autres préparations
• Teinture de plante fraîche, 200 ml d’alcool pur (à 90 °) pour 100 g de plante fraîche coupée finement. Laisser macérer deux semaines et filtrer. Pour la malaria : 1 cuillère à soupe deux fois par jour pendant une semaine, puis deux semaines de pause et une semaine de prise.
• Jus de plante fraîche (passée à l’extracteur de jus) : une cuillère à soupe de jus par jour, puis deux semaines de pause et une semaine de prise. Le jus peut être conservé avec de l’alcool pur ajouté à raison de 20 % de la solution.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité