Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes

Arthrose, polyarthrite rhumatoïde : 9 plantes efficaces

Plantes efficaces arthrose arthrite
Plantes efficaces contre l'arthrose et l'arthrite

Nous vous en parlons régulièrement, grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes, certaines plantes sont d’une aide précieuse pour traiter les troubles rhumatologiques et les douleurs articulaires. Une compilation d’études vient justement d’être publiée sur le sujet, et passe en revue les différentes plantes connues et moins connues pour lutter contre les symptômes de l'arthrose et de la polyarthrite rhumatoïde.

Cette publication parue fin octobre dans la revue Medicines et réalisée par le département des sciences pharmaceutiques du Presbyterian College School of Pharmacy de Caroline du Sud présente les bénéfices de neuf plantes en se basant sur des études de haute qualité et des posologies précises sous forme d’extraits, de décoctions ou de pommades. Si le mode d’action de certaines reste mystérieux, cette étude confirme les propriétés de certaines plantes comme le curcuma, la camomille et le gingembre et permet d’en découvrir des moins connues, issues notamment des traditions locales chinoises ou iraniennes.

Curcuma, camomille et gingembre : stars des plantes anti-inflammatoires

Du curcuma, pour limiter ibuprofène et diclofénac 

Grâce à ses multiples propriétés anti-inflammatoires, la racine de curcuma inhibe fortement la production de certaines hormones favorisant l’inflammation.

  • Utilisations : la prise de 1,500 mg par jour d’extraits de Curcuma domestica durant un mois permet une amélioration significative du score de Womac (échelle d’évaluation de la douleur et de la raideur) le tout avec moins d’effets secondaires que l’ibuprofène. La curcumine s’avère également tout aussi efficace que le gel diclofénac pour réduire les douleurs et sa prise est en plus associée à une perte de poids. Enfin, deux mois de prise de Theracurmine, une forme hautement biodisponible de curcumine (180 mg par jour), permettent de réduire les douleurs aux genoux.

La camomille allemande, en thé anti-inflammatoire

Utilisée depuis des siècles pour traiter les douleurs articulaires, la camomille contient plusieurs composés dont l’action anti-inflammatoire freine les processus qui mènent à l'arthrite.

  • Utilisations : La consommation quotidienne de 6 grammes de thé à la camomille répartie en deux prises journalières est associée à une amélioration de la sensibilité articulaireSous forme d’huile, Matricaria chamomilla permet de réduire de manière plus significative que le diclofénac le recours à un antidouleur « de secours » lors d’une poussée.

L’extrait de gingembre contre douleurs et raideurs

Les activités anti-inflammatoires du Zingiber officinale ont été largement étudiées et il est réputé efficace pour soulager les douleurs de l'arthrose.

  • Utilisations : 30 mg à 500 mg par jour d'extrait de gingembre permettent d’améliorer vos symptômes, notamment les douleurs aux genoux. Contre les douleurs matinales, 250 mg de gingembre par voie orale semblent efficaces. Une application topique durant trois mois permet également de diminuer douleurs et raideurs liées à l’arthrose du genou.

Le gingembre contre l'arthrose et l'arthrite

Aschwaganda, boswellie et arbre à gomme… à découvrir

Mieux connues des traditions ayurvédiques et chinoises, ces trois plantes plus difficiles à trouver dans nos pharmacopées européennes ont pourtant des effets tout à fait intéressants pour réduire douleurs et raideurs dues à l’arthrose.

L’ashwagandha, pour vos genoux et cartilages

Plante ayurvédique traditionnelle, Withania somnifera réduit gonflements, rougeurs, déformations et ankylose.

  • Utilisations : grâce à son action protectrice des cartilages et ses effets analgésiques, l’ashwagandha pris sous la forme d’extraits de 125 à 250 mg par jour durant trois mois permet de réduire significativement gonflements des genoux, douleurs et raideurs. La prise de 250 mg permet d’observer des effets plus rapidement dès quatre semaines et de limiter le recours aux antidouleurs.

La boswellie, pour diminuer les douleurs

Aussi connue sous le nom d’encens, la Boswellia est utilisée depuis des siècles en médecine ayurvédique. En inhibant une hormone précise, la prostaglandine E2, elle permet de réduire inflammation et douleurs. On pense qu’elle réduit notamment l’arthrite en améliorant l’écart entre les articulations du genou et en réduisant les ostéophytes (excroissances osseuses entourant une articulation).

  • Utilisations : la prise orale de 100 mg par jour d’extrait de Boswellia serrata pendant huit semaines permet une amélioration significative des symptômes douloureux. Pris plus de 4 mois, des comprimés contenant en moyenne 87,3 mg d'acides β-boswelliques permettent de réduire douleurs et raideurs chez les patients atteints d'arthrose. Une étude de 2019 indique qu’une application topique de Boswellia Carterii B. (huile essentielle d’encens d’oliban) durant six semaines permet de réduire plus efficacement les douleurs du genou que le gel au diclofénac (Voltarène). Cette même étude indique également que la boswellie est plus efficace que l’huile de sésame sur ce symptôme.

L’arbre à gomme, pour protéger le cartilage

L’Eucommia ulmoides a récemment démontré son potentiel pour le traitement de l'arthrose et de la polyarthrite rhumatoïde. Son action permet de protéger le cartilage des articulations et l’un de ses composants bioactif, l’aucubine, permet de réduire les lésions d’arthrose et de limiter les phénomènes inflammatoires.

  • Utilisations : trois mois de prise d’extraits d’Eucommia ulmoides en complément d’un traitement comme le meloxicam semblent plus efficaces que le meloxicam seul pour traiter la douleur tout en diminuant les effets secondaires (NDLR : le meloxicam est un médicament utilisé lors des poussées aiguës d'arthrose ou au long cours pour la polyarthrite rhumatoïde et de la spondylarthrite ankylosante).

Les plantes contre l'arthrose et l'arthrite

Tripterygium, Eremostachys et pivoine de Chine

Moins connues sous nos latitudes, ces trois plantes sont particulièrement prometteuses quant à leurs effets bénéfiques sur les symptômes de l’arthrose. Répandue au Moyen-Orient, l’Eremostachys laciniata (longue plante aux feuilles duveteuses et aux fleurs jaunes-blanches) est traditionnellement utilisée par les Iraniens sous forme de décoctions. Si son mécanisme d’action reste encore mystérieux, des études montrent qu’elle a des effets anti-inflammatoires intéressants grâce aux extraits aqueux ou bruts. L’application d’une pommade contenant 0,5 % d’extrait d’Eremostachys laciniata durant deux semaines permet également de réduire significativement les douleurs dues à l’arthrite et réduit les inflammations articulaires de façon plus efficace qu’une crème au piroxicam.

Si vous préférez les décoctions, les racines de pivoine de Chine (Paeonia lactiflora) contiennent de la paeoniflorine qui infiltre les cellules inflammatoires pour diminuer leur activité, ce qui permet de diminuer la douleur, le gonflement des articulations, l'hypertrophie synoviale et la dégradation du cartilage. Elle peut être utilisée sous forme de racines ou de poudre séchées, d’extraits aqueux ou de décoction contenant au moins 90 % de paeoniflorine.

Enfin, les extraits de Tripterygium wilfordii Hook F, une plante grimpante récemment intégrée à la pharmacopée chinoise car auparavant considérée comme trop toxique, s’avèrent intéressants pour limiter les processus inflammatoires et protéger les cartilages. Plusieurs études récentes indiquent une efficacité puissante, voire supérieure à certains médicaments de synthèse mais elle doit être prise avec beaucoup de précautions en raison de ses effets secondaires.

Breanna N. Lindler et al., « Use of Herbal Medications for Treatment of Osteoarthritis and Rheumatoid Arthritis », 28 octobre 2020, Medicines 2020, 7, 67.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité