Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Rester jeune d’esprit

Rester jeune

L’allongement de la vie et les progrès de la médecine nous incitent à rester actif et dans le coup. Mais rester vif ne consiste pas à vouloir faire jeune ! Interrogeons-nous sur notre peur de vieillir. Cette phase-tremplin peut nous aider à retrouver une fraîcheur d’esprit sincère et revitalisante.

Certains sont tentés de se vêtir comme un ado ou d’adopter le langage « djeune ». D’autres se complaisent à jouer les « anciens » un peu acariâtres, se montrant blasés ou autoritaires. Difficile de trouver sa place lorsqu’on n’a plus 20 ans ! Cela s’accompagne souvent d’une sensation d’être en décalage, comme si les stigmates de l’âge apparaissaient trop tôt par rapport à ce qui nous anime intérieurement. Un enfant déjà étudiant ou un patron désormais plus jeune que nous modifient l’image de soi et le rôle que nous pouvons tenir. Mais attention : ne confondons pas « rester jeune » et « vieillir bien ». Plutôt que de s’interroger sur ce qui caractérise la jeunesse au risque de singer ses cadets ou de se lover dans la nostalgie, s’attacher à accroître sa vitalité se révèle plus profitable.

Vivre au présent

Les élixirs floraux, conçus pour nous remettre en phase avec nous-mêmes, offrent un bon sou- tien pour cheminer dans notre existence en gardant cette envie de croquer la vie à pleines dents. Ainsi, celui de Sunshine Wattle invite à reprendre confiance dans l’avenir lorsque le passé ternit le présent. Alors que l’élixir de chèvrefeuille convient aux adeptes du « c’était mieux avant », cette fleur du bush australien combat la résignation de celui qui a déjà vécu des difficultés et s’attend encore à des déceptions. Elle rend optimiste, encourage à voir la vie sous un angle différent pour s’ouvrir à de nouvelles expériences agréables. S’il nous est difficile de nous situer, c’est parce qu’il nous faut trouver la bonne distance entre souvenir et avenir. L’élixir de noyer peut accorder cette capacité. Il permet de vivre en douceur la transition vers une autre tranche de vie en se recentrant sur soi, sans craindre d’être évalué. Il aide ainsi à s’adapter sans jeunisme ni défaitisme.

Partager ses richesses

Beaucoup acceptent mal leur âge en s’enfermant dans une logique de performance. Se montrer tonique à tout prix est leur façon de se convaincre qu’ils sont encore de bons challengers. Ces énergiques qui se surinvestissent dans le sport, le boulot ou la sexualité ont intérêt à se tempérer avec l’élixir de verveine qui invite à «être» plutôt qu’à «faire». Ils anticipent anxieusement le vieillissement comme une...

«déchéance». Mais pour rester combatif, il faut d’abord être bien dans sa peau. Cela suppose d’assumer le caractère éphémère de chaque instant et de puiser sa force dans sa capacité à affiner sa présence.

Prenons aussi exemple sur ces « vieux sages » qui prônent la bienveillance envers les générations qui nous suivent. L’hottonie des marais, ou violette d’eau, offre un élixir utile aux personnes qui s’auto-excluent des changements de la société. Cette fleur leur permet de s’ouvrir aux jeunes sans se réfugier dans la froideur, l’orgueil ou la fausse modestie. Ces attitudes masquent généralement un sentiment de solitude alimenté par la croyance (parfois avouée!) d’être dépassé et inintéressant.

Au contraire, d’autres aînés réclament le respect, imposent leur savoir et se montrent dominateurs. Un élixir du bush australien, Gymea Lily, peut alors amener ces tempéraments dirigistes à plus d’humilité, d’écoute et de reconnaissance. Car transmettre son expérience permet de rester en contact avec la jeunesse... et avec son âge! Ces échanges nourrissent l’estime de soi et élargissent notre champ de vision. À condition de ne pas adopter une posture critique, message que diffusent les élixirs de hêtre et de datte. Le premier apporte plus de tolérance aux perfectionnistes dotés de préjugés sur l’âge. Le second incitera les « juges » à la dent dure à manifester plus de tendresse et de douceur. Car rester jeune, c’est savoir interroger ses acquis à l’aune des agitations du monde moderne.

Chaque anniversaire peut inciter à prendre conscience de soi autrement. Mais il arrive qu’on se sente vide intérieurement. Ni pessimiste, ni optimiste, simplement indifférent à tout et sans envie. Recourir à l’élixir d’églantine redonne de l’allégresse à ceux qui vivotent, soumis à leur destinée d’être vieillissant. Cette fleur sauvage conduit à renouer avec le désir, à prendre des initiatives et à miser sur l’espérance.

Gourmand de vie

Rien de tel que la curiosité pour passer gracieusement les étapes de l’existence ! Garder sa joie de vivre, c’est aussi nourrir des projets, voire des idéaux. Élixir anti-pessimisme, la gentiane est tout indiquée pour ne pas sombrer dans le renoncement au moindre obstacle. Le sentiment d’avancer pour réaliser ses désirs est précieux. Avoir des perspectives réjouissantes apporte de la nouveauté tout en valorisant le fruit de son expérience. Un élixir qui réveille notre âme d’enfant comme Little Flannel Flower peut aussi aider à rebooster sa vitalité. Le goût du jeu, la spontanéité et autres joies simples contribuent à donner du sens à sa vie. Et à considérer l’avenir avec une belle énergie renouvelable !

La Sunshine Wattle,  vive l’âge d’or !

Cet arbuste que les Australiens appellent Sunshine Wattle est tout simplement une variété de mimosa ! Sunshine, ensoleillement en anglais, et wattle, qui renvoie à son pouvoir couvrant, évoquent en deux mots l’optimisme des premiers colons qui utilisèrent ce végétal pour construire leurs habitations. Les Aborigènes, eux, en mangeaient déjà les graines riches en protéines pour se reconstituer. L’Acacia terminalis, de son nom latin, porte ses  grappes de fleurs jaunes duveteuses comme un hymne à la jeunesse et à la joie. Et ses  pétioles lui permettent de survivre à la sécheresse. Preuve qu’on peut toujours passer  les saisons et rester vert !

Un mental anti-âge

Le processus de vieillissement  est réversible ! Les experts sont  nombreux à soutenir cette idée  en misant sur la reprise en main  par une hygiène de vie saine.  Plus originales, les expériences  de la psychologue Ellen Langer ont montré dès 1981 que des  septuagénaires et octogénaires ont  amélioré de façon spectaculaire  leur état physique (taille, poids,  agilité, vision...) et intellectuel  (performances cognitives) après  avoir passé une semaine dans  le décor 50’s d’un monastère à  imaginer qu’ils étaient jeunes.  Sans aller jusque-là, les seniors  d’aujourd’hui fourmillent de  projets. Certains se connectent  aux nouvelles technologies,  d’autres s’inscrivent à l’université  ou reprennent une activité. Leur  credo : ajouter de la vie aux années  est aussi important que de donner  des années à la vie...

Regarder l’avenir

Opale blanche
En grec, Opallios  signifie « voir le changement ».  L’étymologie de cette pierre  précieuse témoigne des divers  éclats de couleurs qui l’animent  suivant les angles sous lesquels  on l’observe. Blanche, elle peut  être translucide ou opaque.  Son élixir ôte les œillères  des personnes habitées par  des dogmes, frustrées ou  inhibées dans leur processus  de transformation. Ce cristal  du développement personnel  invite à se remettre en  mouvement afin d’évoluer vers  la joie de vivre et d’envisager  l’avenir avec enthousiasme et  sérénité. De quoi se libérer de  la pression du jeunisme.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité