Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Du savon, et puis c'est tout !

Anne et Bernard de Savon cachalot

Des ingrédients bio, un engagement écoresponsable et l'amour du travail manuel. Voici la recette d'Anne Berger et de son père, Gérard Bos, qui ont lancé dans le Gard leur entreprise de savons saponifiés à froid.

En 2015, j’ai commencé à concevoir mes cosmétiques maison, et peu à peu, je me suis mise à fabriquer mes propres savons. À l’époque, mon père qui était pasteur les a proposés à ses paroissiens. Le succès fut au rendez-vous ! Fraîchement sortie de mon école de commerce, je me sentais prête à monter mon entreprise ; mon père m’a proposé de se joindre à l’aventure. Je me suis alors penchée sur différentes recettes, toujours avec l’intention de créer une composition saine, biologique et naturelle, sans parfum, sans conservateurs ni colorants artificiels. J’ai choisi des savons plutôt que de shampoings, pour lesquels il est difficile de se passer de tensio-actifs fabriqués par des industriels de la pétrochimie. Dans cette démarche respectueuse de l’environnement, nous souhaitions que nos savons n’aient pas d’impact sur la pollution des eaux. Nous avons choisi comme nom...

d’entreprise les Savons Cachalot, car l’animal est désormais en voie de disparition. Aujourd’hui, nos produits sont certifiés Nature et Progrès, dont le cahier des charges est encore plus exigeant que celui du bio. Nos emballages aussi sont bio, et les inscriptions faites avec des encres alimentaires.

Mon père se charge de la fabrication des savons dans le Gard. Il mélange de l’huile végétale et de la soude dans de grandes casseroles en inox, puis il faut attendre que le processus de saponification à froid opère. Une fois le moulage et le démoulage réalisés, on attend un mois pour que les savons durcissent. Cette méthode douce et lente préserve toutes les propriétés des ingrédients utilisés. Notre savon au charbon végétal aura un effet purifiant sur les peaux acnéiques ; celui au miel, des propriétés cicatrisantes ; celui au beurre de karité, une action nourrissante…

À tester : un savon au charbon végétal

Dans la gamme des Savons Cachalot, on trouve un petit original : le savon au charbon végétal. Utilisé sous forme de poudre issue des coques de noix de coco, le charbon végétal est un ingrédient purifiant pour les peaux acnéiques notamment. Il est ici associé à un panel d’huiles qui lui donne une texture intéressante. L’huile de coco favorise son aspect moussant, l’huile d’olive adoucit, l’huile de ricin sert de liant et rend la mousse plus légère. Enfin, l’huile de colza apporte de l’onctuosité. À noter : on peut se servir du savon sur le visage pour nettoyer les impuretés.

Aujourd’hui, nous souhaitons nous tourner vers du 100 % sans emballage, et sur une production 100 % française, notamment en ce qui concerne les huiles végétales. Mon père, ancien agriculteur, souhaite exploiter certaines parcelles pour y cultiver de la cameline et du ricin, afin de produire des huiles dont les vertus seront idéales pour nos prochains savons.

Découvrir cette marque : www.savonscachalot.com, en magasin bio et boutique vrac.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité