Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Sauver sa peau(3/4)

Elle est le reflet de notre apparence, de nos émotions, de notre état de santé, et subit de multiples agressions au quotidien, à notre corps défendant. Comment prendre soin de son enveloppe charnelle, à plus forte raison quand elle est sujette à des pathologies de plus en plus fréquentes? Nos conseils pour ne plus être à fleur de peau.

Remède - naturel

En finir avec l’acné

L’acné débute généralement à la puberté sous l’influence des hormones androgéniques. L’excès de sébum produit par les glandes sébacées va encombrer les pores, générer des comédons ou plus tard des micro- kystes qui auront tendance à s’infec- ter. Ce sont les fameux boutons d’acné tant redoutés des adolescents, mais aussi parfois des adultes, notamment des femmes à certains moments de leur cycle. « Les terrains acnéiques veilleront à adopter une alimentation hypotoxique et à débarrasser leurs corps des toxines responsables des problèmes de peau », conseille Sylvie Hampikian, spécialiste des actifs végétaux et de la cosmétologie. Elle préconise également trois plantes amies de la peau : la racine de bardane, la pensée sauvage et le romarin. Désinfectantes, dépuratives, aidant à la dégradation par le foie des hormones en excès, elles sont préconisées en décoction (10 g de chaque pour un litre d’eau, 15 minutes de décoction), qu’on boira à raison de 2 ou 3 tasses par jour pendant 3 semaines. « Faites preuve de patience car en début de cure, l’effet dépura- tif puissant de la décoction pourra temporairement accentuer la crise d’acné et faire sortir les boutons!», avertit-elle.


Pour ne pas agresser la peau en la nettoyant, Sylvie Hampikian conseille un simple lait d’argile blanche consistant en une cuillère à café d’argile diluée dans un demi-verre d’eau. Appliqué comme un lait démaquillant et rincé à l’eau claire après deux ou trois minutes de pose, celaitnettoieraenprofon- deur et en douceur. Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas assécher la peau, même si elle paraît grasse, sous peine de voir nos glandes sébacées produire plus de sébum pour compenser. Aussi, comme crème de jour ou crème de nuit, on pourra utiliser une émulsion hydratante et équilibrante en mélangeant dans le creux de la main une noisette de gel d’aloès et la même quantité d’huile de jojoba. « Sur les boutons eux-mêmes, qu’il faut vraiment éviter de triturer, je conseille un micro-masque ou l’huile essentielle de tea tree, à appliquer point par point avec un coton-tige directement sur le bouton. Tant que le problème n’est pas stabilisé, évitez au maximum de couvrir la peau de fond de teint ou de produits masquant », conclut la spécialiste.

 

Les eaux florales au quotidien

Très douces, avec un effet rééquilibrant sur les peaux à problème, les eaux florales (ou hydrolats) seront de précieuses alliées à utiliser pures, matin et soir, en les appliquant avec un coton démaquillant. L’eau florale de rose ressert les pores et donne un teint plus lisse et unifié. • La camomille, douce et calmante, est recommandée pour les peaux irritées, rouges et réactives. • On choisira le tea tree assainissant pour les peaux sujettes aux boutons infectés à répétition. D’une odeur qui ne plaît pas à tous, elle pourra être remplacée par l’hydrolat de romarin. • Enfin, la lavande est une bonne généraliste, à la fois astringente, assainissante et calmante.

 

Micro-masque anti-acné

Ingrédients
• 2 cuillères à soupe d’argile blanche
• 1 cuillère à soupe d’eau florale de rose (à défaut, eau de source)
• 1 cuillère à soupe de gel d’aloès cosmétique
• 2 gouttes d’huile essentielle de lavande fine
• 2 gouttes d’huile essentielle de tea tree
• 10 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse (en magasins bio).


Préparation
Humectez l’argile avec de l’eau de rose jusqu’à obtenir une pâte épaisse, puis ajoutez le gel d’aloès, les huiles essentielles et l’extrait de pépins de pamplemousse, en mélangeant bien à chaque stade. Appliquez ce masque par petites touches sur les boutons ou les zones infectées. Laissez poser de quelques heures à toute une nuit. Rincez délicatement à l’eau claire et essuyez la peau avec un linge propre. Gardée dans un pot hermétique, la préparation se conserve quelques jours à température ambiante.
« Je fabrique mes cosmétiques : soins naturels à petits prix », Sylvie Hampikian, 2012, Éd. Terre vivante.

Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité