Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Martine Jacquemin. L’herboriste qui tenait une chambre d’hôtes

Épilobe

Martine Jacquemin a quitté la ville il y a six ans pour s’installer avec son compagnon en pleine montagne, dans le massif des Écrins, en Isère. Aux Épilobes, elle reçoit le public, mais cueille aussi des plantes qu’elle transforme en produits simples pour en transmettre les vertus.

Fille de potier, j'ai toujours aimé les éléments naturels, ceux qui constituent l'essence même de l'univers: la terre, l'eau et le feu. Cette passion ne m'a jamais quittée, même quand je  travaillais avec de jeunes enfants, et lorsque j’ai eu l’opportunité de suivre les cours de l’École lyonnaise de plantes médicinales, j’ai trouvé un aboutissement logique à mon parcours.

Aussi, en 2009, avec mon compagnon, nous avons concrétisé un vieux rêve: faire notre révolution verte. Nous avons ouvert une structure d’accueil chez l’habitant dans le Parc national des Écrins, à 1 300 mètres d’altitude. L’épilobe est la plante emblématique de notre chambre d’hôtes-herboristerie : elle...

se trouvait au pied de la maison à notre arrivée. Elle est la première à coloniser les sols qui ont subi des feux ou qui ont été bouleversés. Ses racines restructurent et régénèrent les terrains où elle s’implante. À l’image de cette plante, nous voyons notre chambre d’hôtes comme un lieu de ressourcement. Ici, au Désert, dans la vallée du Valjouffrey, la nature est préservée. L’agriculture est raisonnée et n’utilise pas de méthodes de production intensive ni de pesticides. C’est dans cet endroit que je cueille à la main les plantes qui servent à l’élaboration de mes tisanes, huiles de massage, hydrolats et eaux florales.

Je propose également des stages d’herboristerie : découvrir, identifier, prélever, transformer, transmettre... Ce cycle vertueux appliqué au monde végétal pour une connaissance partagée enrichit notre relation à la nature et aux personnes que nous accueillons du printemps à l’automne. Les plantes que je transforme soulagent et participent au bien-être général de la personne. Mon compagnon les cuisine et nous faisons ainsi découvrir à nos hôtes de nouvelles saveurs, mais surtout une nourriture saine.

À essayer - L’huile des randonneurs

Recevant de nombreux marcheurs, Martine Jacquemin a élaboré un mélange qui soulage les articulations, déstresse et apaise la peau échauffée par le soleil. Elle mélange les huiles de consoude et de millepertuis et y ajoute quelques gouttes d’huile essentielle de gaulthérie et d’hélichryse. Son compagnon la considère plutôt comme l’huile des travailleurs...

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité