Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Jean-Claude Peretto : Cœur grenadine

Grenade (punica granatum)

À 55 ans, Jean-Claude Peretto change de vie et s’installe dans le Gard pour cultiver 4 000 grenadiers sur un terrain de dix hectares. Sept ans plus tard, ses fruits sont estampillés «Grenade de France» et produisent un jus bio et végan.

Après mon licenciement, j’ai quitté avec la région parisienne pour ma maison de domazan, dans le Gard. J’ai toujours aimé le jardinage et, soutenu par mon épouse Marie-José, j’ai envisagé une reconversion dans l’agriculture. J’ai opté pour le grenadier. Enfant, j’en ai toujours vu dans les jardins. Des fouilles archéologiques tendent d’ailleurs à prouver que le «Provence» est un cultivar endémique et des recherches m’ont confirmé que ce fruitier poussait dans la région Languedoc-Roussillon, qui exportait même des grenades au XIXe siècle.
En premier lieu, je me suis intéressé à une étude qui estime que la France est aujourd’hui le premier importateur de grenade d’Espagne, soit 3 500 tonnes par an. Un marché que, seul, je ne parviendrai jamais à satisfaire! Malgré mes arguments sur les débouchés potentiels, les banques n’ont pas suivi. J’ai donc autofinancé mon projet. Après m’être informé sur le mode de culture bio de la grenade en allant en Israël et en Espagne, j’ai rencontré des collectionneurs et des pépiniéristes de la région pour sélectionner les variétés. J’ai acheté dix hectares de terrain, commandé 4000 plants de Provence pour le...

jus et deux variétés de bouche aux grains souples et comestibles.

En octobre 2006, nous avons déposé la marque « Grenade de France ». En 2013, notre première vraie récolte a donné trente tonnes de fruits et 12000 bouteilles de jus, écoulées auprès de la centrale de distribution Satoriz. Je livre moi-même quelques Biocoop locales. Je me suis associé avec le vigneron bio Guillaume Renaud qui m’aide à fabriquer ce jus aux nombreuses vertus médicinales : c’est un antioxydant puissant qui réduit le cholestérol et les risques de maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, ses bienfaits thérapeutiques semblent prometteurs sur les cancers du sein et de la prostate.

Les industries cosmétiques et pharmaceutiques s’intéressent aussi aux différentes composantes du fruit, notamment les graines, dont on extrait de l’huile pour la peau. Et j’ai bien l’intention de produire du vrai sirop de grenadine qui, en France, est exclusivement composé de fruits rouges... D’autant que la récolte 2015 s’avère prometteuse en qualité et en quantité !

À essayer
« Grenade de France » et vegan

Ce jus bio se distingue par son goût très doux, sans âpreté, et ce sans sucre ajouté. Il n’est pas clarifié avec des protéines animales (blanc d’œuf), ce qui lui vaut sa couleur sombre et son label vegan. Les bouteilles de 25 cl, consommation journalière recommandée, et de 50 cl garantissent la préservation des antioxydants.

Initiatives

Les entreprises verdissent les toits parisiens
La mairie de Paris incite les entreprises à végétaliser les toits de leurs locaux. ERDf vient ainsi d’inaugurer un potager de 220 m2 dans le 2e arrondissement. L’association Veni Verdi, spécialisée dans les jardins urbains, s’est occupée de la création et exploite le site. Depuis mai, 110 kg de légumes sont sortis de terre et ont été vendus en majorité au personnel d’ERDf. « Cela montre qu’il est possible d’avoir une production intéressante sur de petites sur- faces », note Nadine Lahoud la présidente de Veni Verdi. Le mouvement est lancé : un deuxième projet de ce type devrait voir le jour cette année.

Jeu en ligne pour botanique ludique
L’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) vient de lancer un nouveau jeu éducatif et participatif en ligne, The Plant Game. Il s’agit d’identifier une plante grâce à une ou des photos avec l’appui de la communauté, selon trois modes de jeu différents : l’entraînement avec montée en compétences progressive, le duel avec d’autres joueurs, ou le Plant Game, où vous devrez identifier une espèce non connue au départ. Les résultats contribueront à un projet scientifique visant à une meilleure connaissance de la biodiversité française. 

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité