Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Savons thérapeutiques

Hygiène

Patrick Fallon a créé Elios Cosmétique il y a deux ans en Haute-Savoie. Son objectif : inventer des savons exceptionnels. Saponifiés à froid, ils exploitent les actifs des huiles et beurres végétaux, le parfum des huiles essentielles et l’énergie des macérations solaires. Ses produits ont reçu la mention Slow Cosmétiques en janvier 2016.

Je m’intéresse aux élixirs floraux et aux approches énergétiques depuis longtemps. J’ai lu les ouvrages de François Couplan, de Thierry Thévenin, je suis abonné à Plantes & Santé… Alors que je dirige depuis 1984 une entreprise de maroquinerie, j’ai été pris, il y a trois ans, d’une envie irrépressible de « savonner » ! Entre le travail du cuir et la cosmétique, je ne vois qu’un seul point commun : la peau. Ayant pris conscience du fait que les cosmétiques industriels nous empoisonnent lentement, j’ai voulu créer des savons naturels et sains : je choisis des huiles végétales exceptionnelles (coco, onagre, avocat, cumin noir…), des huiles essentielles bio, et, surtout, je cultive et cueille des plantes que j’ajoute après leur avoir fait subir une macération solaire.

Nos produits sont saponifiés à froid, ce qui préserve les actifs des ingrédients : ainsi 8 % des huiles végétales ne sont pas transformés en savon et donc conservés sous forme d’huile pour former un film hydro-lipidique sur la peau et ne pas la dessécher. L’intégralité de la précieuse glycérine est préservée, alors qu’elle est généralement retirée des savons industriels pour être vendue comme ingrédient cosmétique.

On retrouve dans de nombreuses traditions de guérisseurs le recours à des savons thérapeutiques, à Cuba par...

exemple. En élaborant le savon Calendula, j’ai pensé aux peaux atopiques : en plus des huiles végétales (amande, olive, coco) et des huiles essentielles (encens et mandarine verte), la fleur de souci est présente sous forme de macérat solaire et de fleurs broyées après macération. Pour le savon Millepertuis, j’ai voulu mettre au point un produit utile en cas de stress et d’inflammation. Pour aider nos clients à choisir parmi les vingt références que nous proposons, notre site propose un « Profil beauté » : en fonction d’un certain nombre de caractéristiques, on se voit proposer un ou plusieurs savons répondant à nos besoins spécifiques.

En créant ma société Elios Cosmétique, je me suis rapproché de la terre car je cultive de nombreuses plantes (bourrache, plantain, framboisier…), et je pars en montagne cueillir de l’arnica et du millepertuis. Les employés de mon entreprise de maroquinerie profitent aussi de mon évolution : j’ai mis à leur disposition mes savons ainsi que plusieurs outils de bien être (baumes de massage, bol d’air Jacquier, eau Kangen…). Dans l’atelier, on n’enregistre plus de tendinites ou de syndromes du canal carpien, alors que ces troubles musculo-squelettiques étaient très fréquents avant…

Initiatives - Agriculture urbaine

Dans la région bordelaise, la société Nature & Potager en ville développe des solutions d’agriculture urbaine : mini-potager, lombricompost, spirale d’aromatiques, toits cultivés, etc. Destinées aux particuliers et aux professionnels, ces installations s’inspirent de la permaculture. « Même en ville et sans jardin, on peut cultiver des plantes aromatiques et des légumes, régaler les enfants avec des fruits rouges et retrouver le rythme des saisons sur son balcon », estime Marie-Dominique Pivetaud, créatrice de la société.
Tél. : 06 14 80 54 21, www.natureetpotagerenville.fr

Vos recettes  sauvages

L’association Cuisine sauvage cherche à promouvoir l’usage des plantes sauvages comestibles dans l’alimentation. Sur son site, découvrez plusieurs centaines de recettes mettant en valeur des saveurs comme la berce, l’égopode, le plantain, etc. Certaines sont proposées par de grands chefs et par des auteurs culinaires. Le site est participatif ! Vous pouvez proposer vos propres recettes, avec des cadeaux à la clé…
www.cuisinesauvage.org

À tester - À la carotte

Le savon Bulle de carotte composé d’huiles d’olive, de lin et de coco, de curcuma, de jus de carotte et de sel de Guérande, a été pensé pour apaiser l’eczéma, notamment chez les adolescents. Il doit aussi aider à l’ancrage, lorsqu’on est trop déconnecté de la réalité. Patrick Fallon conseille d’utiliser ses savons en massage, directement sur la peau, sans utiliser de gant. Laissez agir quelques instants pour que les actifs pénètrent.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité