Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Un masque plus protecteur grâce aux huiles essentielles

masque coronavirus

Depuis le 11 mai, jour du déconfinement en France, le port du masque devient obligatoire dans les transports publics, et recommandé à l’école et dans certains commerces. Pour renforcer son effet protecteur contre le virus, pensez aux huiles essentielles. La docteure Françoise Couic-Marinier nous livre sa recette antivirale et relaxante à appliquer à l’entrée des narines.

L’heure du déconfinement a sonné. Depuis lundi 11 mai, il est possible de sortir de chez soi sans attestation dans un rayon de 100 kilomètres autour de son domicile. Si cette reprise de « liberté » peut nous réjouir, nous allons aussi devoir apprendre à vivre avec le virus, et nous en protéger. Respect des gestes barrières, distanciations sociales, le port du masque devient un élément essentiel pour limiter toute contamination. Une nouvelle habitude à prendre qui nécessite toutefois quelques gestes à respecter pour bénéficier de son efficacité. 

Adopter les bons gestes

Que vous ayez un masque en tissu Afnor réutilisable, un masque FFP2 ou un masque chirurgical jetable, son port est désormais obligatoire dans les transports en commun, les commerces ainsi que pour les professionnels de la petite enfance et les élèves à partir du collège. Mais gare à ne pas contaminer votre masque stérile. Avant de le mettre en place – ou de le retirer –, il faut se laver les mains. Aussi, veillez à le saisir par les élastiques pour le mettre en place, puis à l’étirer de telle sorte qu’il recouvre bien votre nez et votre menton. Un masque porté uniquement au niveau de la bouche perd largement de son efficacité. Sachez également que votre masque doit être remplacé toutes les 3 ou 4 heures maximum. Dans le cas où vous utilisez un masque en tissu, conservez-le dans une boîte hermétique jusqu’à son lavage.

Des huiles essentielles antivirales et relaxantes

Selon le type de masque porté, vous serez plus ou moins protégé d’une éventuelle contamination. Les huiles essentielles représentent alors une aide précieuse pour renforcer cet effet barrière contre le virus. D’ailleurs, des chercheurs ont récemment montré que l’eucalyptol (ou 1,8-cinéole), une molécule présente dans l’huile essentielle d’eucalyptus, pourrait exercer une action inhibitrice sur la reproduction du coronavirus. Même si des recherches supplémentaires restent nécessaires pour envisager son utilisation médicale, l’effet préventif de l’huile essentielle semble toutefois, déjà prometteur. Aussi, Françoise Couic-Marinier, docteure en pharmacie et aromatologue, nous propose une synergie aromatique simple et pratique, à appliquer à l’entrée des narines sous votre masque. Dans sa formule, l’experte en aromathérapie associe les vertus immunitaire, antibactérienne et antivirale de l’huile essentielle d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) composé de 1,8-cinéole, aux propriétés purifiante, assainissante et antistress de l’essence de citron (Citrus limonum). Le tout, dilué dans une huile de calendula, idéale pour apaiser les peaux sensibles et tiraillées. Appliquée sous le masque, cette recette naturelle permet de se prémunir d’avantage de la contamination du virus, et de se sentir plus zen et serein.e face à cette situation parfois anxiogène. 

Ma formule à porter sous le masque

Ingrédients :

  • Huile de calendula - 10 ml
  • Huile essentielle d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) : 10 gouttes
  • Essence de citron (Citrus limonum) : 10 gouttes

Déposer 2 ou 3 gouttes du mélange à l’entrée des fosses nasales avant le port du masque.

Contre-indications :

  • Ne pas utiliser pendant les trois premiers mois de la grossesse et pendant l’allaitement, ni chez les enfants de moins de 6 ans.
  • Déconseillée chez les sujets asthmatiques, du fait de sa teneur en eucalyptol (1,8-cinéole).
  • Ne pas s’exposer au soleil ni aux UV pendant au moins 8 heures après l’application. 

Source :

Eucalyptol (1,8 cineole) from Eucalyptus Essential Oil a Potential Inhibitor of COVID 19 Corona Virus Infection by Molecular Docking Studies

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité