Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

L’eucalyptus, contre les infections

Eucalyptus leucophloia

Originaires d’Australie, où ils donnent leur couleur bleutée aux forêts et font le régal des koalas, les eucalyptus se trouvent maintenant en Europe, en Afrique et en Amérique. Connus pour absorber une très grande quantité d’eau, ils sont utilisés pour assécher les marais, et leurs feuilles pour assainir les voies respiratoires ! C’est l’eucalyptol (ou 1,8 cinéol), molécule antibactérienne, antivirale et expectorante contenue dans les feuilles des espèces globulus et radiata, qui rend cet arbre indispensable pour soigner les maux hivernaux. L’espèce globulus contient aussi de l&rsquo...

;alpha-pinène, antiseptique, ce qui fait d’elle la plus puissante, notamment sur les affections virales des voies respiratoires inférieures (trachée, bronches, alvéoles pulmonaires). Toutefois, en raison de sa forte concentration en alpha-pinène, elle est déconseillée aux enfants de moins de six ans et aux femmes enceintes et allaitantes. Pour les plus jeunes, dès trois mois, en cas d’infections respiratoires supérieures (nez, pharynx, larynx) préférez-lui l’Eucalyptus radiata, qui, en plus de posséder des propriétés anti-bactériennes, clarifie les idées et favorise la concentration. Parmi les près de six cents autres espèces, l’eucalyptus citronné, ne contient ni 1,8 cinéol ni alpha-pinène, mais du citronellal, anti-inflammatoire, sédatif, parfois irritant. 

Aromathérapie : affections respiratoires

L’usage traditionnel de l’eucalyptus dans les affections respiratoires est reconnu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
En diffusion : dans un diffuseur, elle va assainir l’air de la maison pendant l’hiver et éviter la propagation des virus.
En massage : diluer 1 goutte dans 4 gouttes d’huile végétale neutre et masser le long de la colonne vertébrale, sur le thorax et le haut du dos 2 à 4 fois par jour pendant 5 jours.
En inhalation humide : dans un bol d’eau chaude (non bouillante) verser 3 gouttes d’eucalyptus et inhaler en mettant la tête au-dessus du bol, couverte d’une serviette. 

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité