Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

L’huile essentielle d’eucalyptus citronné : Antidouleur et antivirale

eucalyptus

L’eucalyptus citronné (Corymbia citrio dora) n’est en fait pas … un eucalyptus ! Certes, il fait partie de la même famille que les Eucalyptus radait ou globulus (les Myrtacées), plus connus et familiers de nos trousses aromatiques pour leur action respiratoire. Mais il appartient à un genre différent : les Corymbia. Ce n’est qu’en 1995 que la différence a été établie. Et si on lui a changé son nom botanique en latin qui datait de la fin du XVIIIe siècle, on lui a laissé son nom vernaculaire d’eucalyptus. Les propriétés médicinales de son huile essentielle sont aussi différentes : celle-ci est anti-inflammatoires, antivirale et antalgique. 

Utilisation

Pure !
L’huile essentielle d’eucalyptus citronné  est très ef cace pour soulager les piqûres  d’insectes. Une trace pure sur la piqûre suffit.

En massage
Massage antidouleur : De la tendinite  aux rhumatismes, en passant par de simples courbatures, l’eucalyptus citronné fait  merveille ! Faites couler dans le creux de  la main 3 à 7 gouttes d’huile essentielle et  une cuillère à café de macérat huileux de  millepertuis (qui calme les inflammations  musculaires) et massez les zones  douloureuses, des extrémités vers le cœur.
Cellulite : Mettez 50 gouttes  d’eucalyptus citronné dans un flacon de  10 ml et complétez avec de l’huile végétale  de macadamia. Appliquez l’équivalent d’une  cuillère à café de ce mélange et massez  vigoureusement les zones concernées.  Attention, une application régulière peut entraîner une réaction...

inflammatoire du  tissu sous-cutané.
Troubles cutanés inflammatoires et  démangeaisons : Mélangez 1 à 3 gouttes  d’huile essentielle dans une cuillère à café  d’huile végétale de calendula et appliquez  sur les zones concernées.
Éviter les piqûres : Le citronellal est  un insectifuge très efficace, comme l’a  montré le magazine américain Consumer Reports, l’équivalent de 60 millions de Consommateurs. Le journal a effectué  des tests avec quinze répulsifs chimiques  et naturels qu’on trouve sur le marché  américain. Que ce soit contre différents types de moustiques (y compris les porteurs  du chikungunya et de la maladie du Nil) ou  contre les tiques, les produits qui contenaient  au moins 30 % d’huile essentielle d’eucalyptus citronné étaient les plus efficaces. Préparez un  mélange avec 50 gouttes d’huile essentielle  pour 10 ml d’huile végétale de jojoba par  exemple (qui ne laisse pas de sensation grasse)  et badigeonnez la peau qui reste à découvert.

Diffusion
Vous pouvez diffuser un peu d’eucalyptus  citronné pour éloigner les insectes,  5 minutes toutes les demi-heures, a n de ne pas irriter les bronches, et jamais en  présence d’enfants de moins de 6 ans.

Bain
En cas de douleurs musculaires et  articulaires et/ou de stress et de  surmenage, mélangez dans le creux de votre paume 5 à 7 gouttes d’huile essentielle avec une belle noisette de gel douche ou dans une base neutre, puis incorporez le tout à  l’eau d’un bain pas trop chaud.

Olfaction
Respirer de l’eucalyptus citronné aide à  combattre les envies irrépressibles de sucre.  En travail personnel, elle aide à combattre  la culpabilité et à s’adapter à un monde pétri de contradictions.

Botanique

Le genre Corymbia comprend 113 espèces et sous-espèces. L’eucalytpus citronné est pourtant la seule que l’on retrouve en aromathérapie. Originaire d’Australie, elle est aussi présente en Amérique du Sud et en Chine. C’est la molécule de citronellal qui lui confère son odeur citronnée, molécule que l’on retrouve dans les huiles essentielles comme le combava (75 %), la citronnelle (10 à 40 %), le tea tree citronné (20 %), la mélisse (12 %) et le lemongrass (5 %).

Propriétés

Cette huile essentielle est composée de 60 à 90 % de citronellal, taux qui dépend de la période de l’année pendant laquelle elle est distillée. Cet aldéhyde terpénique lui confère des propriétés anti-inflammatoire, antivirale et antifongique, un fort pouvoir pour calmer les douleurs (articulaires et musculaires) et une action sédative du système nerveux central. Elle contient 10 à 25 % de monoterpénols, antiviraux et stimulants immunitaires, dont le citronellol, qui diminue la pression sanguine sur les muscles lisses en provoquant une vasodilatation et inhibe les spasmes.

Contre-indications

Elle est déconseillée chez les enfants de moins 6 ans et durant la grossesse et l’allaitement, sauf en olfaction. Il est nécessaire de bien la diluer car elle peut être irritante pour la peau. Il ne faut donc pas l’appliquer sur les muqueuses.

Guillaume Gérault
Naturopathe, nutrithérapeute et aromatologue, directeur de l’École française d’aromathérapie intégrative (www.efai.fr) 

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité