Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

La pierre d'alun en toute transparence

Pierre d'alun

À l'approche des grandes chaleurs, il peut être tentant d'utiliser de la pierre d'alun en déodorant. Mais qui s'y frotte s'y… brûle parfois : à l'état brut ou en poudre, naturelle et synthétique, la pierre d'alun n'a pas toujours bonne presse car elle contient notamment des sels d'aluminium. Reprenons depuis le début…

Chez moi, parmi les temps forts de l’été, il y a les préparatifs de départ en vacances et le rasage complet de la barbe de mon mari qui tient à bronzer de façon uniforme. Il reste en général une bonne heure dans la salle de bains et ressort tout blanc du menton. Mais cette année, il nous est apparu rouge tomate ! Avait-il eu des gestes trop hâtés, ou bien faisait-il une allergie à la mousse à raser ? Après avoir rincé à grande eau son visage, ma mère, que nous allions embarquer pour quelques jours avec nous, lui conseilla de passer sur sa peau la pierre d’alun, plus connue il est vrai comme déodorant… Étrange idée qui d’abord rebuta l’homme maniaque, puis le séduisit quand il apprit que cette technique était utilisée par les vaillants chevaliers du Moyen Âge : partant au combat, ils emportaient dans leurs poches un morceau de pierre d’alun, remède à tous les maux car anticoagulant, antiseptique et anti-inflammatoire

Recettes de mère Nature : un après-rasage aluné et fleuri pour tous

  1. Mélangez une demi-tasse d’eau de Rose (ou d’hamamélis si vous préférez l’odeur) à 2 cuillères à café de vinaigre de cidre (lire Plantes & Santé n° 200).
  2. Ajoutez 5 feuilles de sauge fraîche et 2 feuilles de basilic frais ou 10 boutons de camomille et quelques épis de lavande séchée (pour les peaux sensibles). Terminez par 5 grains de poivre noir et 3 grammes de poudre d’alun de potassium.
  3. Faites décanter 2 semaines dans un contenant en verre bien fermé, à l’abri de la lumière et de la chaleur.
  4. Filtrez et conservez au frais.

Mode d’emploi : appliquez sur le visage ou les jambes après rasage. Testez avant utilisation.

De Byzance à nos jours

Joëlle Delange, romancière* et grande voyageuse, nous raconte qu’à cette même époque, avant la chute de Constantinople, l’alun autrement appelé par les Byzantins « l’or des teinturiers » (et par les Chinois « le roi des peintres »), était un produit de luxe commercialisé comme fixateur de couleurs pour les étoffes. Il servait aussi de conservateur pour le gibier qui, trempé dans une eau alunée (eau dans laquelle de l’alun avait été dissous) pouvait supporter de longs trajets. De la même manière, on y mettait parfois des fruits et légumes avant de les cuire, afin qu’ils ne se délitent pas (notamment pour les confitures). Mais peu à peu, l’extraction de la pierre d’alun dans les roches volcaniques étant onéreuse, le précieux minéral s’est fait rare et son utilisation désuète, du moins jusqu’à la fin du XVIIIe siècle où un procédé de fabrication relança le marché avec l’alun de synthèse. Ce n’est qu’au début du XXe siècle que quelques grandes marques françaises l’ont intégré aux produits cosmétiques, fabriquant des mélanges de poudre d’alun et d’iris de Florence ou de jasmin jonquille, vendus comme talcs antitranspirants pour les pieds, l’aine ou les aisselles. Depuis, le petit caillou blanc translucide et lisse, doux au toucher et râpeux sur la langue, a roulé sa bosse en matière de santé et de beauté naturelles. Si les Grecs avaient pour habitude de soulager leurs maux de bouche en frottant un bout de pierre d’alun sur leurs caries, gencives ou aphtes, elle est aujourd’hui surtout connue pour ses vertus astringentes (resserrage des pores de la peau) et donc antitranspirantes. On se méfiera tout de même de la propriété parfois mise en avant, consistant à raffermir la muqueuse vaginale, voire d’effacer les traces de rapports sexuels avant le mariage.

Pour Joëlle Delange, la pierre d’alun est un élément incontournable de son armoire à pharmacie, qu’elle a testé lors de ses recherches pour l’écriture de son livre, elle s’en sert essentiellement par frottements pour soulager piqûres de moustiques, brûlures de rasage, d’épilation ou coups de soleil, et même pour lutter contre l’herpès buccal ou vaginal. L’alun est aussi un excellent remède qu’elle utilise contre les entorses, selon les recommandations du dictionnaire botanique et pharmaceutique de 1802 : elle réalise un emplâtre à base de blancs d’œufs montés en neige et de poudre d’alun, à renouveler jusqu’à dégonflement. Mais c’est aussi « sa fontaine de Jouvence » me confie-t-elle : elle fabrique de temps en temps un pain de sucre exfoliant pour le corps.

Trop d’aluminium ?

L’Alun provient du latin alumen qui signifie sel. La structure moléculaire de l’alun naturel est constituée de deux sels : le sel d’aluminium et le sel de potassium. Quand il est de synthèse, l’alun est fabriqué à partir de sels d’ammonium mais il contient des sels d’aluminium également. Ces derniers sont caractérisés par leur faculté à pénétrer dans l’organisme par la barrière cutanée. En trop grande quantité, ils peuvent être toxiques, entre autres perturbateurs endocriniens« La pierre d’alun en déodorant est à proscrire, car la proximité avec les glandes mammaires rend son utilisation risquée. », affirment donc les réfractaires. « À utiliser avec parcimonie, selon la sensibilité et les capacités d’élimination de chacun. », ont précisé les autorités de santé. En effet, depuis 2011, l’Afssaps recommande de ne pas dépasser une concentration d’aluminium dans les produits antitranspirants ou déodorants de 0,6 % et de ne pas utiliser l’alun sur une peau lésée.

Toujours est-il qu’une fois n’est pas coutume, sur les rougeurs de mon mari la pierre d’alun s’est révélée efficace. Fort des conseils de sa belle-mère, une bonne quinzaine de minutes après avoir appliqué la pierre d’alun légèrement humidifiée sur les parties irritées par son rasage d’été, il a retrouvé sa peau de jeune premier !

*Joëlle Delange est l’auteure de L’or des teinturiers, éd. In Octavo, 2009, et de La pierre d’Alun et ses multiples usages, éd. Chariot d’or, 2011.

Recette de mère Nature : le pain d’alun, exfoliant à l’anglaise

Autrefois, les Anglaises raffolaient de ce pain de sucre car en plus d’avoir une action adoucissante, il avait la réputation de blanchir la peau. C’est en effet un exfoliant très puissant, à utiliser ponctuellement.

  1. Dans un bol, délayez un blanc d’œuf avec 10 cl d’eau de rose.
  2. Faire chauffer au bain-marie à feu doux.
  3. Ajoutez 70 gr de poudre d’alun de potassium et mélangez sur le feu pendant une bonne quinzaine de minutes.
  4. Hors du feu, filtrez puis versez le contenu du filtre dans un ou deux moules à muffins ou ramequins.
  5. Laissez refroidir à température ambiante : l’alun prendra la consistance d’un pain de sucre.
  6. Démoulez et conservez au sec, à température ambiante, pendant 2 ou 3 semaines. L’odeur du pain vous indiquera s’il devient rance. Pour une consistance plus liquide, ne filtrez pas et conservez la pâte exfoliante dans un petit pot en verre.

Mode d’emploi : passez le pain sur les différentes zones à traiter, par exemple sur les mains et les pieds calleux Rincez puis graissez avec une huile végétale bio, comme de l’huile d’amande douce l’hiver, ou de jojoba l’été.

>> Recette de Joëlle Delange

Différentes qualités d’alun

Aujourd’hui, la pierre d’alun se trouve facilement, sur les marchés comme dans les magasins bios, et la poudre d’alun potassium dans les pharmacies : très économique, elle pourra vous servir de 6 mois à 2 ans, selon son utilisation et si vous la conservez bien au sec. L’alun naturel bénéficie le plus souvent de la mention 100 % potassium aluminium ou Sans chlorhydrate d’aluminium. Cette dernière formule correspond au sel d’aluminium synthétique, présent dans l’alun de synthèse mais aussi dans un grand nombre de produits cosmétiques, ainsi que dans les boissons et l’alimentation industrielles. L’étiquette de l’alun de synthèse porte, quant à lui, la mention Ammonium aluminium, désignant un autre produit très peu toxique pour la santé et l’environnement, mais irritant pour certaines peaux. Moins stable que l’alun naturel, l’alun de synthèse serait aussi moins efficace.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité