Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Levure de bière : de multiples bienfaits

Levure de bière

La levure de bière en paillettes est bien connue des végétariens et des vegan pour ses apports en vitamines B. Comme me l'a enseigné Johanna, maman allaitante depuis quelques semaines, nous gagnerions tous à la consommer… et à tester aussi sa forme active.

Dans l’Antiquité, Hippocrate faisait déjà mention de la levure de bière dans ses écrits. Au Moyen Âge, elle était préconisée pour soigner la lèpre. Durant les deux dernières guerres mondiales, elle palliait les carences alimentaires des soldats. On dit aussi qu’elle est excellente pour la femme qui attend ou vient d’avoir un bébé… Mon amie Johanna a commencé à saupoudrer ses plats des fameuses paillettes au moment des nausées de début de grossesse. Sa sage-femme lui avait alors donné le feu vert, s’appuyant notamment sur l’importance de la vitamine B9 pour prévenir les risques de malformations fœtales pendant le premier trimestre de gestation. « Si vous ne pouvez pas avoir une alimentation toujours équilibrée, la levure de bière peut couvrir les apports en vitamines B journaliers recommandés et dont 30 % des femmes en âge de procréer manquent », avait-elle ajouté. Johanna a pu effectivement ressentir un regain de vitalité et d’appétit au bout de deux semaines de cure de cette levure de bière non active, une habitude qu’elle a poursuivie après la naissance de Marius.

Une concentration de champignons microscopiques

Biologiquement, la levure de bière, provient d’une espèce Saccharomyces cerevisiae, des champignons microscopiques de cervoise (ancien nom de la bière). En les privant d’oxygène on provoque la fermentation alcoolique de certains de leurs sucres. C’est ainsi que l’on obtient une substance vivante destinée à fabriquer des boissons fermentées et du pain, d’où son autre appellation : levure de boulanger. Les mêmes champignons, mais d’une variété différente, séchés à une température maximum de 40 °C sont aussi conditionnés sous la forme de poudre ou de gélule à des fins thérapeutiques. Ces levures de bière sont actives. Une spécificité qui leur donne leurs propriétés probiotiques.

Bien qu’elle soit aussi classée dans la même catégorie des Saccharomyces cerevisiae, la levure de boulardii plus couramment appelée ultra levure, ne doit pas être confondue avec la levure de bière active d’autant que ses cellules souches proviennent du litchi et du ­mangoustan.

La levure de bière non active (inactive ou désactivée) qui se présente sous la forme de paillettes résulte du brassage de la bière dont...

les résidus sont récupérés et séchés à très haute température. Elle perd ainsi ses vertus probiotiques mais garde intactes ses vitamines. D’un point de vue nutritif, c’est un condiment intéressant dont le goût diffère selon la culture de la céréale dont elle provient et si elle s’est nourrie de sucre, de mélasse, de betterave etc… Elle est légèrement moins onéreuse que la levure de bière active. On la trouve aussi sous le nom de levure torula (celle-ci est issue d’un autre champignon) mais elle est à éviter car cultivée sur des liquides sulfuriques de l’industrie du papier.

Une cure de probiotiques pour tous

Cette cure à base de levure de bière active est à faire pendant une semaine à deux mois maximum, selon les bienfaits ressentis.

Enfants de 3 à 15 ans

  • 1 à 2 grammes maximum de levure de bière active par jour, répartis en trois prises.

Adultes

  • 3 à 5 grammes maximum de levure de bière active par jour selon la corpulence, répartis en trois prises.

Femmes enceintes

  • La prise de levure de bière active est possible aux mêmes doses que les enfants mais sur une durée plus courte et sous surveillance médicale. Elle est utile en cas de désordre intestinal.

Précautions d’emploi : Respectez les doses recommandées a n de ne pas augmenter les symptômes supposés être soulagés par les probiotiques. N’ingérez pas de levure de bière active avec une boisson chauffée à plus de 40 °C et en association avec un antifongique. Par ailleurs, des risques de septicémie sont suspectés chez les personnes souffrant de grave immunodépression et elle est déconseillée en cas d’hypertension artérielle. Enfin, comme elle est riche en amines biogènes, elle pourrait augmenter la fréquence de certaines crises de migraine.

Pour les urgences

Turista

  • 2 grammes de levure de bière active par jour pendant deux semaines avant votre départ dans la zone où le risque de turista est élevé et puis en continu pendant le voyage devraient vous protéger de la maladie du voyageur.

Traitement antibiotique

Afin de réduire les effets secondaires gastro- œsophagiens dus à la prise d’un traitement antibiotique, 2 grammes de levure de bière active par jour sont conseillés pendant la durée du traitement et jusqu’à six jours après.

Une source de vitamines, d’oligoéléments essentiels

Qu’elles soient activées ou non, toutes les levures de bière sont composées de micro-organismes qui transforment glucose et amidon en ­protéines et en vitamines. Elles contiennent toutes des oligo­éléments assimilables (calcium, fer, magnésium, zinc, sélénium et potassium) et des ­glycanes et mannanes qui auraient des effets sur le système immunitaire. De plus, en qualité de stimulateurs de l’organisme, elles agissent sur le renforcement des cheveux et des ongles (grâce à une meilleure synthèse de la kératine), sur la régénérescence cellulaire de la peau (hydratation et ­reminéralisation), sur l’augmentation de la ­croissance musculaire et osseuse, la multiplication des globules rouges et de façon moins directe sur la fatigue, le stress et l’anxiété. Johanna envisage en tout cas d’intégrer la levure de bière non active à l’alimentation de Marius à l’étape de la diversification alimentaire, en attendant le ­résultat des recherches menées sur la levure de bière active. Son efficacité en tant que probiotique mais aussi sur la perte d’appétit et les problèmes de peau (acné, furoncles) est déjà reconnue mais elle serait aussi susceptible d’avoir un impact sur les infections virales et l’hypercholestérolémie.

La cure vitaminée de Johanna

Pour ce type de cure on aura plutôt recours à la levure de bière non active qui est moins onéreuse.

Enfants jusqu’à 3 ans

Vous pouvez saupoudrer un repas par jour de quelques paillettes de levure non active en commençant par un tiers de cuillère à café et en allant jusqu’à une cuillère à café rase si le goût plaît à votre enfant. Faites ceci à raison d’une semaine par mois et renouveler chaque mois. Notez cependant qu’avec une alimentation équilibrée, les tout-petits ne manquent normalement pas de vitamines.

À partir de 3 ans

Saupoudrez 15 à 20 grammes de paillettes par jour sur votre alimentation, soit 3 à 4 cuil- lères à soupe rases journalières, réparties sur les trois repas. Une cure de deux à trois mois est possible.

Des versions enrichies

De plus en plus de levures de bière non actives enrichies en minéraux sont proposées dans les magasins bio (comprimés enrichis en sélénium, en silice, en magnésium). Ces minéraux associés aux protéines de la levure de bière sont plus facilement absorbables que sous forme de cristaux purs. N’hésitez pas à demander conseil car la durée de la cure est à adapter selon le type de minéral associé.

Ne pas négliger l’ultra levure

Bon nombre de naturopathes estiment que la levure de bière active est plus riche en protéines, en vitamines et en minéraux que l’ultra levure que l’on trouve en pharmacie. Cependant, les études actuelles portent principalement sur l’ultra levure, et montrent qu’elle possède un grand nombre de probiotiques favorisant l’équilibre de la ore intestinale, comme la levure de bière active. Romain Kimmel, médecin généraliste spécialisé en micronutrition et auteur d’une thèse sur les probiotiques conclut qu’« elle présente un réel intérêt dans l’éradication du germe Helicobacter pylori » responsable des ulcères à l’estomac et autres troubles gastro-intestinaux. Brûleuse de mauvaises graisses et de sucres, elle pourrait aussi permettre la régulation de la prise de poids.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité