La spiruline, des bienfaits en cascade

La célébrité de la spiruline ne cesse de croître depuis une vingtaine d'années. Riche en protéines, vitamines, minéraux et oligo-éléments, c'est l'algue de la santé par excellence selon le docteur Jean Dupire. Ses vertus sont unanimement reconnues.


Avec ses 3,5 milliards d’années, la spiruline (Arthrospira platensis) est vraisemblablement le micro-organisme le plus âgé du monde. Cette microscopique algue d’eau douce de la famille des Cyanobactéries pousse à l’état sauvage dans les eaux chaudes des lacs équatoriaux. Les Aztèques furent parmi les premiers à déceler son incroyable potentiel nutritif. Tombée dans l’oubli, elle a été redécouverte dans les années soixante par un botaniste belge en expédition au Tchad. Depuis, l’engouement pour cette algue bleue ne cesse d’augmenter.

Des propriétés incomparables

La spiruline est une des plus importantes sources connues de protéines végétales, avec 50 % à 70 % de son poids sec. Plus que le soja. Ses protéines complètes contiennent l’ensemble des 8 acides aminés indispensables à notre corps, ce qui est assez rare dans le monde végétal. Source de vitamines A, B1, B2, B3, B6, B7, B8, B12, D, E et K, elle est également riche en bêtacarotène et en oméga 6, acide gras essentiel. Sa grande quantité de chlorophylle purifie et protège l’organisme. Elle contient également de la phycocyanine, un pigment antioxydant qui lui donne sa couleur particulière. Son action antivirale et immunostimulante protège l’organisme des infections. Privilégiée par les sportifs, elle est ainsi recommandée en cas de carences, de fatigue ou de règles douloureuses. La spiruline a été reconnue en 1974 « aliment d’avenir pour l’humanité » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et fait l’objet de recherches pour combattre la malnutrition dans le monde.

Une culture d’avenir

La Chine, l’Inde et les États-Unis la cultivent déjà à l’échelle industrielle. Mais – cocorico ! – avec ses 120 producteurs, la France compte une importante filière de spiruline artisanale. L’éco-domaine de Bouquetot, en Normandie, abrite une ferme pionnière dans cette production. La spiruline se développe très rapidement dans une eau à 30 °C : pour chauffer ses quatre bassins, la ferme a recours à la méthanisation, technique de recyclage de déchets agricoles. Elle anime aussi un bureau d’études, le HyES, qui accompagne les producteurs français vers une culture locale et raisonnée.

Complémentation

Présentation : Comprimés, paillettes, poudre…

Optez pour les paillettes : plus le produit est transformé, plus il perd ses qualités. Posologie 1 à 5 g par jour. En cures de 3 semaines.

Utilisations 

  • Smoothie bleu :  la présence de phycocyanine fait de la spiruline un colorant alimentaire, le seul colorant naturel bleu à être autorisé aujourd’hui. Les Smarties bleues, c’est elle ! Pour deux verres d’un smoothie original, mixez une minute au blender 1 banane, 300 ml de jus de pomme et 1 cuillère à café de spiruline.
  • Masque éclat : émulsionnez 1/2 cuillère à café d’huile d’argan avec 1 cuillère à café d’eau florale de rose et 1 ou 2 gouttes d’huile essentielle de niaouli ou de lavande. Ajoutez 1/2 cuillère à café de spiruline et mélangez. Appliquez immédiatement en massant sur le visage et le cou, puis laissez reposer 20 à 30 minutes avant de rincer.

Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter un médecin, vous pouvez aussi consulter un thérapeute des médecines alternatives. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

Pour accéder directement à une liste de naturopathes dans les plus grandes villes, cliquez sur un des liens ci-dessous.