Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

L’huile essentielle de bois de hô : Antivirale et antalgique

Le  bois de hô

Le bois de hô, que l’on peut trouver aussi sous le nom de bois de shiu ou de laurier du Japon, est de la même espèce botanique que l’arbre à camphre et le ravintsara. C’est Marco Polo qui décrivit le premier cet arbre très présent en Chine, à Taïwan et au Japon. Sa distillation fournit une huile essentielle dont l’odeur est très proche de celle du bois de rose, composée jusqu’à 98 % de linalol. Le bois de rose étant protégé par la Convention sur le commerce international des espèces, on se tournera vers le bois de hô, une huile essentielle particulièrement douce, anti-infectieuse mais aussi anti-inflammatoie, antalgique, calmante et sédative.

Utilisation

Pure !
Le bois de hô harmonise le système  nerveux, il calme et favorise  l’endormissement. Mettez 2 ou 3 gouttes  sur l’intérieur des poignets que vous frottez  l’un contre l’autre, et respirez calmement en  allongeant l’expiration par rapport à l’inspiration.

Massage
• Si votre enfant fait une otite, mettez  une goutte sur votre doigt et appliquez-la  derrière le pavillon de l’oreille toutes les  heures (attention, jamais à l’intérieur !).  Espacez l’application en fonction des  améliorations.
• En cas d’infection de la sphère ORL,  préparez le mélange suivant : dans un flacon de 20 ml, versez 10 ml de bois  de hô et complétez avec de l’huile  végétale de nigelle. Pour un bébé jusqu’à 3 mois, appliquez 1 goutte du  mélange sous la plante des pieds 2 à 5 fois  par jour, entre...

3 et 6 mois, 2 gouttes à  chaque application et entre 6 et 24 mois, 3 gouttes, puis 3 gouttes par année d’âge  (maximum 12 gouttes par application).
• Contre les rides, mettez 1 goutte de bois  de hô dans votre crème de jour tous les  matins. Elle stimulera la régénération du  tissu cutané. Contre les boutons d’acné  et les mycoses cutanées, diluez-la à 20 %  dans une huile végétale de jojoba ou de  macadamia.

En diffusion
La fragrance du bois de hô est florale, tout  en étant légèrement boisée, voire épicée.  
• Avec des malades à la maison, associez  7 gouttes de bois de hô et 5 gouttes de  myrte rouge.
• Pour une ambiance cocooning, mélangez  5 gouttes de bois de hô et 2 gouttes de  cèdre de Virginie.
• Pour préparer au sommeil, assemblez  3 gouttes de bois de rose et 3 gouttes de  lavande vraie.

Bain
Les propriétés immunostimulantes et  antivirales du bois de hô peuvent être mises  à profit dans un bain pas trop chaud et à  condition que vous n’ayez pas de problèmes  cardiaques. Mélangez dans le creux de votre  paume 5 à 7 gouttes d’huile essentielle avec  une noisette de gel douche, incorporez  dans l’eau du bain, et respirez !

Olfaction
Lorsque la morosité règne et que le stress  rend votre ciel intérieur triste et gris,  le bois de hô aide à chasser les nuages pour  retrouver un peu de ciel bleu et s’évader  de toutes les prisons mentales. Prenez  une respiration basse, lente et profonde  au-dessus du bouchon ou d’un mouchoir  sur lequel vous aurez déposé 1 à 2 gouttes  d’huile essentielle.

Botanique

Grand arbre à feuilles persistantes qui peut atteindre jusqu’à 30 mètres de haut, le bois de hô (Cinnamomum camphora linaloliferum), de la famille des Lauracées, fabrique des petites fleurs jaunes ou blanches et des baies rouge sombre qui font penser à celles du poivrier. Originaire de Chine et du Japon, la même espèce botanique (Cinnamomum camphora cineoliferum) implantée au XIXe siècle à Madagascar donne l’huile essentielle de ravintsara à cinéole par distillation des feuilles. La cinéole est totalement absente chez son frère chinois.

Propriétés

L’huile essentielle de bois de hô est constituée quasiment uniquement de linalol (jusqu’à 98%). Très bien tolérée par la peau, elle est antalgique et régule les réactions inflammatoires. Calmante, elle fait baisser l’hypertension ou un rythme cardiaque trop élevé. Elle est encore sédative et anxiolytique. Son action anti-infectieuse vise en particulier les virus et le champignon Candida albicans. C’est le linalol qui donne son odeur de muguet au bois de hô, ainsi qu’au bois de rose, son frère biochimique.

Contre-indications

On pourra l’utiliser sans risque de toxicité, y compris pendant la grossesse et chez les nourrissons, à condition bien sûr d’adapter les doses. Il est conseillé toutefois de faire un test cutané sur le pli du coude avant de l’utiliser. De manière générale, on respecte les doses, on évite de l’appliquer pure chez les moins de 36 mois, sur les muqueuses ou dans les yeux et dans les oreilles. Il faut par ailleurs se laver les mains après l’avoir utilisée.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité