Plantes et Santé Le magazine de la santé par les plantes

Se remettre au sport sans se faire mal grâce aux huiles essentielles

Sport huiles essentielles

Fermeture des salles de sport, saison hivernale, couvre-feu… Depuis près d'un an, nous sommes nombreux à avoir délaissé l'activité physique au profit de notre canapé. Or, une sédentarité qui perdure n'est pas de bon augure et rend la reprise du sport d'autant plus difficile. Remettez le pied à l'étrier grâce à certaines huiles essentielles qui boostent la motivation, préparent à l'effort et protègent le corps des bobos en tout genre.

Après tous ces mois sans activité ­physique, se remettre au sport n'est pas chose simple. Trouver la motivation de suivre des cours en visio, retourner courir après avoir pris ­plusieurs kilos, sans parler des courbatures des premiers entraînements… À choisir, on préférerait laisser nos baskets sagement ­rangées dans le placard, mais se rappeler des bienfaits du sport sur la santé devrait nous motiver. L'idée est donc de s'y remettre en douceur, car « qui dit reprise du sport, dit aussi souvent réveil de certaines ­douleurs », nous explique Françoise Couic-Marinier, aromathérapeute et auteure de l'ouvrage Sportifs : le guide complet des soins naturels.

Cette ­spécialiste, qui a également préparé des athlètes de haut niveau en compétition, recommande toujours « d'échauffer les muscles, les articulations et les tendons grâce aux vertus réchauffantes et circulatoires des huiles essentielles », lors d'une reprise d'activité physique. Un corps immobilisé plusieurs mois n'est plus aussi fonctionnel que lorsqu'il pratique régulièrement. « Cela provoque ­généralement une réduction de la masse musculaire, parfois une prise de poids, nous explique ­Françoise Couic-Marinier. La densité osseuse et la consommation d'oxygène diminuent. Par conséquent, une reprise d'activité trop intense et sans préparation peut provoquer des inflammations, des douleurs, voire un claquage du muscle ou du tendon lié à la rupture des fibres musculaires ou tendineuses. »

Pratiquer le footing avec l'eucalyptus

L'inactivité provoque une diminution de nos capacités respiratoires. Pour reprendre le chemin de la course à pied, pensez à l'huile essentielle d'Eucalyptus globulus. Grâce à sa teneur en 1,8-cinéole, elle exerce un effet expectorant qui décrasse les poumons et permet une ­meilleure oxygénation du sang. Massez 2 à 3 gouttes pures sur les poignets et respirez-les dans les moments où l'on sature, afin de sentir les ­poumons ­s'ouvrir et de ­trouver le courage de poursuivre ­l'effort. Ne pas utiliser chez ­l'asthmatique, la femme enceinte, allaitante, les enfants de moins de 10 ans et les ­épileptiques.

Un échauffement aromatique

Pour éviter un retour forcé sur le canapé, l'aromathérapeute mentionne l'importance des massages aromatiques au préalable sur les muscles, les articulations et les tendons, afin de les échauffer correctement et de les assouplir. « En dilatant les vaisseaux sanguins qui alimentent ces zones, on échauffe les fibres musculaires et tendineuses, on détend et on déverrouille les articulations, et cela prépare notre organisme à l'effort en plus de prévenir les risques de blessures », poursuit Françoise Couic-Marinier.

Ainsi, une articulation arthrosique risquera moins d'être douloureuse durant la pratique. Ou bien en cas de tendon douloureux, on prévient la tendinite ! Cependant, si l'on peut éviter certains traumatismes et blessures, il est toutefois normal de ressentir quelques courbatures au démarrage. « Un corps sédentaire n'a plus l'habitude d'utiliser...

de l'oxygène à forte dose, il génère alors beaucoup d'acide lactique, ce qui provoque naturellement les courbatures », précise l'aromathérapeute. Dans le cas où vous les redoutez, tournez-vous vers les sports doux tels que le yoga, le Pilates ou la natation, buvez beaucoup d'eau et n'hésitez pas à débuter par des marches soutenues plutôt que par un running !

Reprendre une activité sportive sans se blesser

Propriétés : Tonifiante, chauffante, anti-inflammatoire, assouplissante.

Indications : Booster la motivation et protéger les muscles, les tendons et les articulations, lors des premiers entraînements.

Ingrédients :

  • HE de gaulthérie couchée ou odorante 60 gouttes
  • Gaultheria procumbens ou fragrantissima
  • HE d'eucalyptus citronné 60 gouttes
  • Eucalyptus citriodora
  • HECT de romarin camphré 30 gouttes
  • Rosmarinus officinalis L. camphoriferum
  • Huile végétale de noyau d'abricot Qsp 50 ml

Mode d'emploi : Verser les gouttes d'HE dans le flacon et secouer légèrement pour bien mélanger.

Posologie : Verser 10 gouttes du mélange en massage local. Cinq à dix minutes avant l'entraînement, pétrir les muscles, les tendons et les articulations à l'aide du mélange, avec vos deux mains lors des trois premiers entraînements.

Précaution d'emploi : Pas chez les personnes sous anticoagulants, les allergiques à l'aspirine, les hémophiles, asthmatiques, femmes enceintes et allaitantes, et les enfants de moins de 10 ans. Se laver les mains après usage pour éviter toute brûlure des yeux.

Option : Il est possible de remplacer l'HE de gaulthérie couchée ou odorante aux nombreuses contre-indications, par celle de lavandin super (Lavandula burnatii var. super) aux propriétés anti-inflammatoires musculaires, rendant cette synergie accessible aux personnes sous traitement anticoagulant.

Trois huiles indispensables

Pour se préparer à l'effort et prévenir toute douleur ou blessure, plusieurs huiles essentielles (HE) sont idéales en ­massage cutané. Celle de gaulthérie (Gaultheria ­fragrantissima ou procumbens) possède ­justement une odeur tonique et entraînante. « Respirez cette huile et vous aurez l'impression d'être un sportif de haut niveau ! », s'exclame Françoise Couic-Marinier.

À cet aspect motivant, s'ajoute une capacité remarquable de l'huile à préparer les muscles à l'effort et à soulager des douleurs liées aux tendinites, arthrose, arthrite, contracture, ou encore crampes musculaires grâce à sa forte teneur en salicylate de méthyle. Mais ­attention, elle possède de nombreuses contre-­indications et ne devra pas être ­utilisée de manière ­prolongée.

Mes formules en cas de blessures avant et après le sport

Parfois, l'échauffement ne suffit pas à éviter contractures, contusions ou autre maux provoqués par la pratique du sport, ou déjà présents avant l'entraînement. 

Arthrose

Verser 4 gouttes d'HE de lavande aspic dans 15 ml d'HV de callophyle et masser les articulations.

Crampes

Mélanger 4 gouttes d'HE de lavandin super avec 4 gouttes d'HV d'arnica en massage doux sur la zone contractée.

Sciatique

Verser 2 à 3 gouttes d'HE de menthe poivrée dans 10 à 15 g d'HV de chanvre et masser sur la zone douloureuse.

Tendons

Fragilité ou douleur post-fracture : verser 3 gouttes d'HE d'hélichryse italienne dans 10 gouttes d'HV de callophyle. Masser trois fois par jour avant et après le sport.

Courbatures

Dans un bouchon de gel douche, déposer 5 gouttes d'HE de gaulthérie et 5 gouttes d'HE de genévrier. Émulsionner dans l'eau du bain chaud pour relaxer les muscles.

Ampoules

Mélanger 1 goutte d'HE de lavande vraie dans 3 gouttes d'huile de coco, masser sur la zone enflammée.

Celle d'eucalyptus citronné ­(Eucalyptus citriodora) riche en citronellal ­possède une action anti-inflammatoire, antirhumatismale et antalgique sur les muscles et les articulations. « C'est l'allié idéal pour rassurer et aider les personnes fragiles physiquement à passer le pas de la reprise du sport », p oursuit l'experte.

Enfin, l'huile essentielle de ­romarin ­camphré (Rosmarinus officinalis ­camphoriferum), contient du camphre, une cétone qui n'est autre que l'un des ingrédients phares du baume du tigre, bien connu des sportifs. Cette huile possède ainsi une action circulatoire permettant ­d'irriguer au mieux les muscles et les ­articulations afin de les préparer à l'effort. « Son effet antidouleur, anti-inflammatoire et antinévralgique sera aussi particulièrement bénéfique pour des personnes qui ont mal au dos ! Elle est idéale pour ­décontracturer les muscles, soulager un ­claquage ou pour neutraliser une crampe », conclut Françoise Couic-Marinier. Voilà un trio aromatique qui va bien nous accompagner dans cette reprise sportive.

Elles viennent aussi à votre secours

Si certaines huiles essentielles telles que la gaulthérie couchée sont bien connues des sportifs, en voici d'autres qui s'avèrent utiles à posséder dans sa trousse à pharmacie en cas de douleurs musculaires, de contracture ou simplement pour vous préparer à l'effort.

Menthe poivrée Mentha piperita

Elle possède un effet réfrigérant et anesthésiant puissant précieux en cas de douleur aggravée par le mouvement ou lors d'un choc.

Genévrier, Juniperus communis

Il aide à la récupération après le sport grâce à ses vertus décontractantes et antidouleur.

Hélichryse italienne Helichrysum italicum

D'origine corse, elle est efficace en cas d'hématome, coup, bosse, ongle noir, problèmes articulaires.

Lavandin super Lavandula burnatii var. super

C'est un décontractant musculaire efficace. Il prépare les muscles en douceur grâce à ses propriétés apaisantes et relaxantes.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Vous appréciez nos articles, allez plus loin en vous abonnant au magazine en cliquant ici
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité