Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

La santé, c’est du sport (6/6)

Avancer dans l’âge, oui, mais avec un corps en bonne santé. Pour parvenir à entretenir ses muscles, garder le moral, consolider ses os, préserver ses articulations, c’est tout un programme !
Zoom sur les impacts de l’activité sportive sur notre corps et sur les solutions naturelles qui nous aident à rester en forme tout au long de notre vie.

Le sport, ça donne le moral

Sport : un moral à toute épreuve

« Faites du sport, vous serez mieux dans votre tête », confie Mayline Salvetat. Il est vrai que les effets du sport sur la santé mentale ne sont plus à prouver. Se retrouver dans la nature en extérieur permet de s’évader, s’émerveiller, se ressourcer… En salle, on se recentre sur sa respiration, les bruits qui nous entourent, la chaleur qui émane de notre corps, et souvent les pensées négatives se dissipent.

Le sport agit également sur les systèmes nerveux et endocriniens, intimement liés à la santé mentale. Après environ trente minutes d’exercice soutenu, l’effet apaisant se double d’une sensation euphorisante, due en grande partie à la sécrétion d’endorphines, ces hormones dites « du plaisir ».

« L’activité physique diminue également la production de cortisol, l’hormone du stress », affirme le Dr Salvetat. Et plus la durée de pratique s’allonge, plus la quantité d’endorphines libérées augmente. Une demi-heure d’exercice pourrait ainsi diminuer l’anxiété légère pendant une période de deux à quatre heures. De plus, au cours d’une pratique sportive modérée, un autre mécanisme se met en route pour favoriser l’équilibre et l’humeur : la synthèse de sérotonine et de dopamine. Alors que la première facilite le sommeil et permettrait aux personnes sujettes à la dépression de faire un pas vers le mieux-être, la seconde booste la motivation et le dynamisme.

Choisir un sport qui nous ressemble

« L’important est de choisir un sport qui nous ressemble et nous fait plaisir », poursuit Maryline Salvetat. Mais si l’on a tendance à trouver le courage de démarrer une pratique sportive, il est parfois difficile de conserver une motivation sur le long terme. L’usage...

de certaines plantes peut alors représenter un vrai soutien psychologique.

L’éleuthérocoque, la rhodiole et le ginseng de Sibérie, par exemple, génèrent un effet tonique et anti-fatigue sur l’organisme en augmentant sa résistance en cas de stress prolongé. Pour revigorer les convalescents, la bourrache (illustration ci-contre) stimule les glandes surrénales, qui vont ensuite produire adrénaline et noradrénaline, deux hormones apportant un véritable dynamisme lors de l’effort sportif. C’est aussi le cas des huiles essentielles d’épinette noire et de pin sylvestre, qui pourront être utilisées en massage au-dessus des reins, au niveau de ces mêmes glandes surrénales.

L’aromathérapie possède encore d’autres atouts. Par exemple, l’olfaction ou la diffusion d’huile essentielle d’eucalyptus radié favorise la concentration et aide à tenir ses objectifs. Celle de laurier noble renforce aussi la motivation, il suffit de l’appliquer sur les poignets ou de la respirer avant une compétition. De quoi garder un moral d’acier et la forme en toute circonstance ! 

L’élixir de charme dope la motivation

Garder une motivation constante n’est pas toujours évident, surtout durant la ­période hivernale. Pour relancer le moteur, rendre l’esprit plus vivace et se donner du courage, on peut miser sur l’élixir de Bach n° 17 Hornbearm - charme, composé d’alcool de raisin, d’une solution aqueuse de fleurs, de bourgeons et de feuilles de charme (Carpinus betulus L.). Ce dernier est connu pour garder une belle apparence, quelles que soient les saisons ; il en sera de même pour votre motivation. Prendre deux ou trois gouttes diluées dans un peu d’eau par voie orale, au moins quatre à cinq fois par jour, lorsque la motivation diminue et que la paresse se fait sentir.

Recette maison d’une boisson sportive hydratante

Préparation : dans une bouteille de 1,5 l, mélanger 1/3 de jus de raisin, de jus myrtilles (préserve la perméabilité intestinale) ou de jus de grenade (riche en antioxydants), avec 2/3 d’eau faiblement minéralisée, puis ajouter 2 g de sel marin non raffiné.

À chacun son yoga

Très en vogue, le yoga est une discipline qui vise, par la méditation, la respiration et les postures, à créer une union entre le corps et l’esprit. On y renforce l’équilibre, la souplesse, les chaînes musculaires et l’endurance, tout en ­apprenant la relaxation et l’arrêt du bla-bla ­intérieur constant. Chaque mouvement s’enchaîne au rythme de la respiration afin d’être pleinement connecté au moment présent et de libérer le mental. Il existe des yogas ­dynamiques tels que le vinyasa ou l’ashtanga, et d’autres plus doux et statiques, comme le yin ou le hatha yoga. Libre à chacun de choisir le type de pratique qui lui convient, selon ses objectifs.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité