Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Pour une aromathérapie
des profondeurs

Pour une aromathérapie des profondeurs

Bien plus que de simples assemblages de molécules odorantes, les huiles essentielles sont le fruit d’un processus alchimique complexe dont l’impact sur l’être humain reste encore énigmatique et souvent surprenant. Voici quelques clés pour mieux comprendre leur fonctionnement.

À la fois fluide, souffle et onde vibratoire, l’huile essentielle dévoile la quintessence de la plante grâce à son parfum unique. Pour ceux qui le respirent, le cortège de réactions émotionnelles induit peut grandement varier d’un individu à l’autre.

Une situation que le neurophysiologiste Patrick Mac Leod a exprimé de la façon suivante : « Les odeurs n’existent pas. Ce qui existe, c’est la rencontre entre deux espèces moléculaires : les molécules aromatiques de la plante rencontrent, grâce à leur volatilité et à l’action de notre respiration, celles de notre bulbe olfactif tapissées au fond de notre nez ; ces dernières contiennent non seulement l’empreinte de notre code génétique, mais sont également reliées à notre système limbique, dit “mémoire ­émotionnelle” ».

Ainsi, au contact du parfum de la plante, notre mémoire émotionnelle se trouve réactivée. Les blessures ou traumatismes, jusque-là enkystés au cœur de nos cellules, sont ramenés à la surface de notre conscience pour être...

> libérés, conscientisés et transmutés en un nouvel élan de vie. Chaque plante aromatique exhale un parfum unique qui est non seulement le reflet de son identité spécifique, mais qui lui permet aussi de communiquer avec le monde extérieur et de faire passer des messages.

Les odeurs, points de départ de voyages intérieurs

Il est des odeurs de « sainteté », de « paix » et « d’éternité ». Elles proviennent des huiles sacrées telles que l’encens, la myrrhe, le nard, le santal, le galbanum… Leurs parfums nous transportent au-delà du temps et de l’espace, sur les ailes du souffle divin, à la rencontre du sacré en soi.

D’autres encore, de nature très différente, sont un concentré d’énergie féminine. Leurs parfums très variés inspirent et nourrissent les multiples facettes du féminin en chaque femme, de l’archétype de la femme sauvage à la mère nourricière en passant par la femme créative, intuitive, guérisseuse, sensuelle et spirituelle…

Les énergies des huiles essentielles féminines tels la lavande, la sauge ou l’ylang-ylang sont au cœur de la vie. Elles se complètent à merveille avec des essences de feu au caractère bien trempé, pimenté, puissant, solaire ou « guerrier ». Ainsi, les huiles essentielles de thym, de romarin, de sarriette, de cannelle ou de conifères (sapins, cyprès…) vont davantage nourrir en nous les forces de la résilience, de la persévérance et de la combativité, nécessaires pour vaincre les obstacles de la vie.

Les huiles essentielles : des compagnons de vie

Guérisseuses, messagères, accompagnatrices, consolatrices, révélatrices, guides de vie… les huiles essentielles, à l’instar de leur parfum qui ne connaît pas de barrière, nous invitent à dépasser nos propres limites et vaincre nos peurs, afin d’offrir au monde ce que nous avons en nous de meilleur. C’est ainsi qu’émerge une aromathérapie des profondeurs, approche éminemment évolutive et créative sur le chemin de la réalisation de soi.

À propos de l’auteure : Jutta Lenze est aromathérapeute et auteure de Huiles royales, huiles sacrées et Les huiles essentielles féminines, éd. Le Mercure Dauphinois. www.terredessences.com

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité