Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Être soi pour séduire

coquelicot

Les fêtes de fin d’année donnent envie de se mettre sur son trente-et-un. C’est l’occasion de se faire plaisir et de briller plus que d’habitude. Mais l’art de la séduction passe d’abord par une rencontre avec soi-même. Dans la sphère intime ou sociale, les personnes qui ont du magnétisme parviennent à dépasser le « paraître » au profit de l’« être ». Un jeu d’équilibre tout en intériorité !

Détourner du droit chemin » (du latin seducere) et «exercer sur quelqu’un tous les moyens de plaire, en particulier pour l’abuser, faire illusion, le faire agir dans un but précis» (d’après le Larousse). La définition du terme « séduire » met en relief la subtilité de cette attitude ! Les images de mode, de stars et autres publicités l’illustrent bien. Mais en nous baignant dans un monde où la séduction passe par une plastique de rêve et une certaine idée du bon goût vestimentaire, elles nous incitent à ne plus distinguer beauté et séduction. Or séduire, c’est aussi enchanter autrui par le pouvoir d’un charme plus ou moins indéfinissable. D’où vient ce pouvoir qui nous échappe ? Probablement de notre façon d’aborder la vie et de notre capacité à être en cohérence avec nous-mêmes. C’est pourquoi les élixirs floraux, harmonisants naturels, peuvent nous amener à offrir une image de nous plus séduisante sans pour autant jouer la comédie.

Prendre du recul

Arrêtons donc de vouloir à tout prix un physique parfait. Accepter ses défauts permet de se regarder avec plus d’amour-propre et de s’apercevoir que, bien souvent, les autres ne voient pas ces détails disgracieux sur lesquels nous avons tendance à focaliser. L’edelweiss produit un élixir anti-idéalisme pertinent pour abandonner cette quête. Quand cette obsession d’être séduisant génère un excès d’exigence envers soi, on s’expose à souffrir de ne pas atteindre son objectif. Cette fleur va apporter plus de légèreté et de confiance pour lâcher prise. De quoi avoir une grâce naturelle !

D’ailleurs, pourquoi ne pas nous regarder avec un peu d’humour? Sourire de soi est une arme de séduction qui a fait ses preuves. Quelques gouttes de zinnia, et les tensions peuvent se relâcher. Cette plante libère le rire et la spontanéité. Elle aide à renouer avec l’insouciance de l’enfance. Ça n’est pas facile quand on a été limité dans sa jeunesse par un entourage autoritaire et contraignant. À l’image du buis qu’on taille en donnant une forme décorative, certains ont du mal à rester eux-mêmes. L’élixir issu de cet arbuste aide à se dégager de cette pression et à exprimer son individualité au lieu d’endosser un costume de séducteur.

Faire éclore sa personnalité

Séduire est avant...

tout une question de confiance en soi. Lorsqu’on se sent inférieur aux autres, on a évidemment du mal à considérer qu’autrui puisse nous accorder de l’importance. L’élixir de bouton d’or s’adresse à ces timides qui préfèrent s’effacer. Ils fuient et se sentent rejetés. Or, sans s’en apercevoir, ils font tout pour l’être en se dévalorisant. Victimes 
d’un complexe d’infériorité, ils doutent de la sincérité de ceux qui leur manifestent de l’intérêt. En leur donnant une conscience plus juste de leur propre valeur, cet élixir les aidera à aborder les autres. Celui de bourrache, lui, donne du courage face aux défis. Il peut être conseillé à ceux qui auto-sabotent leur pouvoir de séduction de peur d’être jugé et humilié.

Ces personnes, parfois, se dévalorisent par le biais de l’autodérision ou ne prennent pas soin d’elles. En se ciblant ainsi, elles mettent d’office les autres à distance pour éviter de « se prendre une veste » ! Mais certains tempéraments rigides cachent aussi leurs émotions par crainte de ne pas être appréciés à leur juste valeur. Ces méfiants, distants et solitaires, peuvent se tourner vers l’élixir de mauve pour se débarrasser de cette hantise d’être trahis ou abandonnés qui les confine dans une séduction « polie ». Cette fleur de l’ouverture sociale et de l’amitié permet d’être plus entreprenant, cordial et, qui sait... charmant !

Par petites touches

À l’inverse, il est des Dom Juan (y compris au féminin !) qui débordent de vitalité et d’astuces pour ensorceler leur entourage. Cette extravagance dans l’attitude renvoie à l’élixir de tournesol. Il rééquilibre l’expression de soi quand la soif d’être admiré tourne à l’égocentrisme ou à la vanité. Une quête effrénée de séduction masque souvent une peur de l’abandon et un besoin de reconnaissance qui parfois, provient d’une colère envers un père autoritaire ou inexistant. En traitant cette hostilité envers la figure paternelle, cet élixir permet d’afficher sa nature solaire de façon plus harmonieuse. Souvent, ceux qui en font trop se construisent un monde imaginaire. Ils minaudent, se font tout un cinéma en puisant leur inspiration dans l’univers médiatique ou dans la fiction. L’élixir de coquelicot de Californie va recentrer ces séducteurs attirés par le clinquant et autre superficialité. Il invite à reconnaître sa propre richesse intérieure et à la déployer sans se sentir fébrile.

Au fond, pour séduire, il faut accepter de ne pas tout contrôler. Inutile de faire le paon ! Généralement, les perfectionnistes tirés à quatre épingles compensent leur manque d’assurance en s’imposant une discipline de fer. En recourant à l’élixir de figuier, ces personnes soucieuses de leur image s’ouvriront aux autres de façon plus relaxée, en assumant la complexité de la vie moderne qui intime de développer son aura tout en restant soi. Avec cette part d’aléatoire qui fait tout le sel de la vie !

Une allumeuse

Cultivé dans les jardins d’ornement, le coquelicot de Californie est une fleur jaune ou orangée qui attire le regard. C’est une plante annuelle dotée d’un parfum épicé et qui peut vite devenir envahissante. Le signe d’une propension à vouloir à tout prix envoûter ? Ses atours sont mis en valeur au soleil. La nuit et les jours maussades, elle reste fermée. Est-ce également parce qu’il provient de la terre de la ruée vers l’or, d’Hollywood et autre rêve américain que le pavot de Californie donne un élixir pour les gens sensibles aux paillettes et au spectaculaire ? En tout cas, cette herbacée, que la phytothérapie appelle Escholtzia, facilite l’endormissement. Autrement dit, une déconnexion du monde extérieur afin de se ressourcer et de mieux resplendir le lendemain.

Séduction express ?

Speeddating, sites de rencontres sur internet et applis pour smartphone: à nouvelles technologies, nouveau mode de séduction. On admet ainsi que pour séduire, il faut savoir se vendre comme un produit de consommation. D’ailleurs, 43% des femmes estiment avoir cerné un homme en moins de cinq minutes, selon une enquête Ipsos-Boursault (2014). Dans ce contexte, les protagonistes, timides solitaires, surbookés pressés ou dragueurs invétérés, se retrouvent autour d’une démarche décomplexée, celle d’une séduction zapping. Pourtant, la plupart se déclarent romantiques. Regretteraient-ils le peu de place laissée à l’émotion, inhérent au jeu de la séduction? Avant de vivre l’osmose, le stratagème visant à susciter le désir chez l’autre par les mots ou les gestes a toujours été intrinsèque au pouvoir de séduction. 

Un charme naturel

La pierre de soleil Ce felds- path, également appelé spath d’Islande, aurait servi de boussole de navigation aux Vikings durant le Moyen Âge. Bien orienté par rap- port aux rayons lumineux, il permet de retrouver la position du soleil même derrière les nuages. Son élixir aussi ! Antidote aux coups de blues, il apporte de l’énergie, de la gaieté et de l’enthousiasme. Cette pierre du rayonnement facilite l’expression corporelle. Autant d’atouts pour séduire en restant naturel. On dit aussi que ce minéral chaud stimule les rencontres ... 

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité