Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Développer son sens de l’écoute

écoute

Nos vies à cent à l’heure nous empêchent parfois d’être attentifs à ceux qui nous entourent. On entend sans écouter. On voit sans regarder. Dommage ! Car un peu plus d’acuité peut dissiper les malentendus et nous éveiller sur le monde. Apprenons donc à nous poser afin d’aiguiser nos perceptions.

Les progrès technologiques nous ont dotés d’outils de pointe pour observer et écouter avec une finesse inouïe. Mais nous utilisons ces sens derrière un écran ! Et en un clic, pour aller plus vite... Que comprenons-nous vraiment des personnes et du climat qui nous environnent ? D’autre part, le stress de la rentrée succède à l’état de « vacance » qui nous a incités à jouir de nos sensations durant nos congés. Nous zappons d’une occupation à l’autre, baignons dans un brouhaha d’informations et de pensées qui parasitent notre esprit. Faute d’entretenir une relation sereine avec notre environnement, nous manquons de ressources pour éviter l’aveuglement, les conflits et diverses mésaventures. Rétablissons d’abord l’harmonie en nous.

Parce qu’ils ont cette propriété, les élixirs floraux encouragent derechef à prêter une oreille attentive à notre cadre de vie et à ce que les autres ont à nous dire. Ainsi, l’élixir d’euphraise permet de prendre du recul et de retrouver une perception plus claire. Nombre d’entre nous évoluent dans une atmosphère « diffuse » et traversent les situations sans les saisir véritablement. Quand nous avançons ainsi le nez dans le guidon, inattentifs ou désintéressés par ce qui nous entoure, cette fleur développe la sensibilité, aiguise la vision intérieure et met à l’écoute du besoin des autres. Stop à l’hyperactivité ! Il faut d’abord accepter la tranquillité, ne pas fuir le face-à-face avec soi-même pour avoir des relations plus subtiles avec l’extérieur.

Mais attention : les plus soucieux qui sont peu connectés à leur corps restent sourds à cette faculté. En brisant cette bulle qui filtre leur rapport au monde, l’élixir de marronnier blanc élargit leur champ sensoriel et les met en condition de recevoir avec plus de sincérité les messages que leur adressent les autres. Bien souvent, notre esprit vagabonde ou « s’éteint », y compris au cours d’une conversation. Une fleur qui favorise la concentration telle que la clématite, indiquée notamment pour les grands rêveurs, peut nous aider à nous raccrocher à la réalité « ici et maintenant », comme l’enseignent les rudiments de la méditation. Être tout ouïe suppose disponibilité et présence.

Mettre son ego de côté

Ouvrir nos clapets sensoriels ne signifie donc pas adopter une attitude autocentrée. « Savoir écouter, c’est posséder, outre le sien, le cerveau des autres », disait...

Léonard de Vinci. Les dialogues plus ou moins intimes avec nos proches constituent effectivement un cas d’école. En les entendant évoquer leurs difficultés, nous sommes parfois enclins à répondre : « Moi aussi, je connais ça...» Bruyère est l’un des élixirs anti-égocentrisme qui peut aider à laisser plus de place à la parole de l’autre au lieu de profiter de la situation pour déposer ses propres émotions chez lui.

Nous interprétons souvent les messages que nous recevons à travers le filtre de nos expériences passées. C’est aussi le cas des personnes qui confondent empathie et possessivité. Elles croient être une bonne oreille pour les autres mais cherchent avant tout à nouer un lien de dépendance avec ceux qui se confient à elles. Leur soif de reconnaissance perturbe l’authenticité de leur communication. L’élixir de chicorée développe la compassion inconditionnelle.

Que ce soit avec la nature ou avec les êtres humains, nous avons tendance à fonctionner dans un système dominant/dominé. Prendre quelques gouttes d’élixir de vigne nous réinscrit dans un dialogue plus respectueux et moins infantilisant. Arrêtons de vouloir systématiquement imposer notre vision des choses. On peut beaucoup apprendre de celle des autres !

Élargir son esprit

Nos humeurs et nos valeurs sont aussi des filtres qui nuisent à une bonne qualité d’écoute. Ainsi, nous sommes généralement moins attentifs à une personne qui nous est antipathique. Voisin, supérieur hiérarchique, professeur... Pour dresser l’oreille sans préjugés, il faut recourir au hêtre. Cet élixir est par excellence celui qui combat les attitudes critiques, forme de protection émotionnelle qui empêche d’être réceptif aux autres. En évitant les jugements hâtifs, y compris ceux que l’on porte sur certains contextes (« je déteste aller à Paris », « les réunions m’insupportent »...), on découvre souvent de bonnes vibrations inattendues. Et la vie paraît plus douce.

De même, on développe difficilement son sens de l’écoute si on s’impatiente ou si on s’ennuie très vite. Outre la fleur impatience, penser au calendula quand, sous le coup de la fatigue ou des contrariétés, on a tendance à être agressif. Cet élixir adoucit nos irritations intérieures afin de se révéler plus tolérant et plus curieux. Une bonne oreille prend en effet le temps de demander des précisions et encourage son interlocuteur à clarifier sa pensée.

De nombreux élixirs développent l’empathie, tel celui de pêcher qui permet de s’impliquer, d’être solidaire et de s’ajuster à l’autre, à son ressenti pour mieux le comprendre. L’expérience le révèle: développer cette capacité à écouter nous humanise. Enrichir nos perceptions au sens large est aussi la meilleure voie pour sentir que nous sommes une entité intégrante et active d’un monde bien plus vaste qu’on ne l’imagine !

Une belle acuité

Surnommée « casse-lunettes » ou « herbe aux myopes » pour son action sur le système oculaire, l’euphraise, originaire d’Asie, a toutes les qualités pour inciter à être plus attentif à ce qui nous entoure. Car sa fleur, dont la forme peut évoquer un pavillon de phonographe, semble également tout ouïe. On peut aussi reconnaître une bouche dans cette corolle blanche, dont la lèvre inférieure trilobée se caractérise par une gorge jaune. Cette petite herbacée qui se plaît dans les prairies ensoleillées possède des suçoirs cachés dans ses racines. Ceux-ci s’attachent aux racines de ses voisines pour les parasiter. Faut-il y voir une façon de rentrer dans les valeurs de l’autre pour lui témoigner son intérêt ?

Tous sur écoute

Ces dernières années, le débat autour des questions de surveillance défraye la chronique. Des révélations, comme celles d’Edward Snowden, ont montré l’importance des opérations de renseignement. L’informaticien américain nous dévoilait comment les données téléphoniques de presque tous les Américains mais aussi de personnalités européennes étaient enregistrées par la NSA (Agence de sécurité nationale). Écoutes politiques, économiques, commerciales... Avec la technologie numérique, les grandes oreilles sont partout. Voici venu le temps d’énormes bases de données privées compilant tout un tas d’informations sur notre vie. Or à l’heure de ces programmes de surveillance tous azimuts, nous nous plaignons souvent de ne pas être entendus, que ce soit en tant que citoyen mais aussi au sein de notre couple, de notre famille, de notre travail. Quand c’est le cas, on nous conseille de composer des numéros d’appels dédiés. Des professionnels répondent à celui qui a besoin d’être écouté, proposent de libérer la parole. Eux aussi ont appris à écouter, mais on nous dit qu’ils y mettent un supplément d’âme...  

Je vous ai compris !

La sélénite
Ce cristal considéré comme une variété de gypse est la pierre de la communication par essence. D’aspect translucide, elle favorise aussi bien l’émission que la réception des messages... en toute transparence. Son élixir incite à la compréhension mutuelle. Certains vont jusqu’à lui attribuer la faculté de développer des qualités télépathiques. Il permet aux personnes désespérées et prêtes à tout abandonner de relâcher les tensions, de retrouver de l’espoir. En stimulant à la fois l’expression de son mal-être et une écoute de qualité, l’élixir de ce minéral, qui aurait été employé comme verre à vitres durant l’Antiquité, éviterait les disputes ! 

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité