Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

La cerise : dans ce fruit, tout me plaît !

Coussin noyaux cerises

En plus de leur pulpe délicieuse, de précieux remèdes peuvent être tirés des cerises. Alors, ne jetez plus les queues, aux vertus diurétiques, ni les noyaux, qui vous permettront de fabriquer un coussin antidouleur.

Il est bien court, le temps des cerises ! Alors profitons-en, car si la période de production du cerisier est brève, il donne beaucoup. Acidulées ou douces, ces baies se préparent en confiture et en conserve, au vinaigre ou à l’eau-de-vie. Dénoyautées, elles peuvent être séchées ou congelées, pour être ensuite ajoutées aux plats sucrés ou salés. Pendant la saison de la cerise, on peut aussi fabriquer un masque vitaminé pour la peau : ce fruit est en effet astringent, reminéralisant et dynamisant. On écrase simplement sa pulpe qu’on applique sur le visage une dizaine de minutes, pour un coup d’éclat garanti.

On aurait tort cependant de négliger les autres attributs de cette jolie baie rouge. Lorsqu’on la cueille, elle vient avec sa queue, ce qui permet non seulement à la pulpe de mieux se conserver, mais fournit un grand remède de phytothérapie. Ce pédoncule facile à faire sécher est en effet doté de vertus diurétiques. Employé sous la forme de décoction (comptez 2 c. à soupe de queues de cerise fraîches ou sèches dans 500 ml d’eau chaude), il est bien utile en cas de rétention d’eau, de cystite, de rhumatismes ou encore de surpoids. Enfin, lavés et séchés, les noyaux servent à confectionner des coussins calmant les articulations douloureuses.

Le geste du mois : un coussin antidouleur

• 500 g de noyaux de cerises • Du tissu en coton lavable • 2 c. à s. de vinaigre blanc

  1. Dans une casserole, déposez les noyaux et recouvrez-les d’eau et de vinaigre blanc. Faites bouillir une vingtaine de minutes, rincez et veillez à ce qu’il ne reste plus de pulpe. Séchez-les au soleil.
  2. Confectionnez une poche de tissu de 30 cm de long sur environ 10 cm de largeur (ou récupérez une manche de chemise usée). Remplissez-la aux trois quarts afin qu’elle garde de la souplesse et s’adapte à la forme de votre nuque ou de vos articulations. Refermez avec minutie. Avant l’utilisation, placez le coussin au four à 100 °C pendant quinze à vingt minutes, puis appliquez-le sur l’endroit sensible. Il pourra aussi diffuser du froid après un séjour au congélateur. Le coussin passe en machine, mais recouvrez-le d’une taie en tissu pour le protéger
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité