Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Dans le Jura,
une forêt à portée de nez

Grégory Haye, fondateur de Aromacomtois

Ingénieur, Grégory Haye a fondé en juillet 2017 Aromacomtois, une distillerie spécialisée dans la production d’huiles essentielles de résineux du massif du Jura. Un retour à la nature doublé du souhait de redynamiser un territoire rural, c’est le fil vert de ce quadragénaire.

Il y a trois ans, j’étais dirigeant en recherche & développement. Mon projet, exploiter l’huile essentielle de sapin blanc, emblème de la Franche-Comté, est né en forêt, car je suis passionné de randonnée et de trail. Avec deux amis qui m’accompagnent toujours – Olivier Tissot, pharmacien diplômé de phytothérapie et d’aromathérapie, et Pierre Gavignon, ingénieur –, nous avons lancé une collecte participative. Outre le recueil de fonds, l’idée était aussi de fédérer autour d’un projet porteur d’un autre modèle de société.

Ensuite, j’ai signé un partenariat avec ­l’Office national des forêts, car c’est essentiellement grâce à leurs coupes que je récolte les rameaux de sapin blanc. Les forestiers m’appellent dès qu’une commune exploite des sites qui n’ont jamais été traités aux pesticides pour que nous puissions garantir des produits bio. Je récupère les rameaux les plus fournis en aiguilles, qui sont broyés. Puis la matière est distillée pendant quatre heures environ, selon le principe d’extraction par entraînement à la vapeur...

d’eau – notre alambic est innovant, nous en avons nous-mêmes réalisé les plans.

L’huile essentielle et l’hydrolat de sapin blanc sont alors récoltés. Ce dernier n’est, pour le moment, pas commercialisé, mais il a été testé avec succès comme traitement contre le mildiou dans les vignes. Le résidu végétal est envoyé gratuitement chez nos voisins maraîchers et éleveurs bio, comme compost ou denrée de paillage.

Quant à l’huile essentielle, nous la vendons pure, mais elle peut servir de base à la création de produits transformés (cosmétiques, confiseries, parfums…). Sa saveur intéresse des chefs étoilés : ils nous ont contactés pour essayer des recettes de crèmes brûlées, glaces et pâtisseries au sapin blanc…

Mon projet est très axé sur ce que l’on appelle l’économie sociale et solidaire en milieu rural, selon les principes de l’agroécologie paysanne. Le but est d’être en prise avec mon territoire et de travailler au maximum en local, en circuit court. Je suis convaincu que l’on peut être contributeur, certes modeste, d’une certaine autonomie des territoires.

Aujourd’hui, nous élargissons notre gamme en proposant des produits à base d’huiles essentielles d’épicéa, de sapin Douglas et de pin sylvestre. Avis à tous : pour les fêtes de fin d’année, nous accueillons nos clients à la distillerie !

À essayer : friction au sapin blanc

Au Québec, on se frictionne le bas du dos le matin avec de l’huile essentielle de sapin blanc (Abies alba) – aussi appelé sapin argenté ou pectiné – pour stimuler la sécrétion des glandes surrénales et tonifier corps et esprit.

Ses propriétés anti-inflammatoires la rendent également antalgique (en cas d’arthrose ou de rhumatisme), et les sportifs y trouvent un intérêt en massage musculaire. Cette HE traite aussi la sphère ORL. Enfin, c’est une rééquilibrante nerveuse luttant contre la fatigue psychique de la journée.

Aromacomtois : 3, place de la Mairie - 25330 Amancey

www.aromacomtois.fr - Facebook Aromacomtois

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité