Plantes et Santé Plantes & santé : le site de la phytothérapie

Quelle cannelle pour l’intestin ?

Quelle cannelle pour l’intestin ?

La cannelle est connue dès l’Antiquité. Elle fait partie des épices exportées par l’Orient depuis quatre mille ans. Rapportée des croisades en Occident, elle constituait autrefois, avec le poivre et le clou de girofle, des denrées valant plus cher que l’or lui-même. Dans la Bible, c’est une composante du baume sacré. De l’arbre, le cannelier, on utilise l’écorce ou les feuilles pour fabriquer des huiles essentielles.

Réputée pour ses vertus fortifiantes et purifiantes, la plante est citée à de multiples reprises dans la pharmacopée chinoise traditionnelle. Selon les taoïstes, la cannelle de Chine permettrait même de trouver le chemin de l’immortalité ! Gare, toutefois, à ne pas confondre l’huile essentielle de cannelle de Chine avec celle de cannelle de Ceylan (écorce) – bien qu’elles contiennent toutes deux du cinnamaldéhyde, molécule antibactérienne puissante intéressante pour la sphère digestive.

Ce que dit la science

  • Associer des huiles ­essentielles à un antibiotique pourrait rendre ce dernier à nouveau efficace sur des infections bactériennes résistantes. Parmi les molécules pertinentes se trouvent le cinnamaldéhyde, l’acide cinnamique et l’eugénol présents dans les HE de cannelle (source : Critical Reviews in Microbiology).
  • D’après une étude publiée dans Phytomedicine, des ­chercheurs mettent en avant les effets hypoglycémiques et ­hypolipidémiques du ­cinnamaldéhyde contenu dans l’HE de cannelle de Ceylan.
  • Une synthèse parue dans le Biological & Pharmaceutical Bulletin confirme l’action...
  • anti-­inflammatoire du ­cinnamaldéhyde de l’HE de ­cannelle de Chine sur les cellules gastriques touchées par Helicobacter pylori.

De la cannelle de Ceylan contre la gastro

On trouve de la cannelle de Ceylan (Cinnamomum verum) à Ceylan (Sri Lanka), bien sûr, mais aussi à Madagascar. Son écorce et sa feuille donnent deux huiles essentielles différentes. La première est riche en cinnamaldéhyde, molécule antibactérienne, la seconde (Cinnamomum verum CT eugénol) est, quant à elle, chargée en eugénol (anesthésiant et antiseptique). On retrouve cette molécule en grande quantité dans l’HE de girofle.

En cas de gastro-entérite, de spasmes ou de ballonnements, on misera sur l’HE d’écorce, précieuse et plus onéreuse que les autres (sa fabrication nécessite plus de main-d’œuvre). Elle est déconseillée aux moins de 12 ans et aux femmes enceintes (risque de contractions).

  • Mélanger 30 gouttes d’HE de cannelle de Ceylan (écorce), 45 gouttes d’HE de laurier noble et 30 gouttes d’HE de menthe poivrée, dans 10 ml d’huile d’olive. Prendre 10 gouttes du mélange trois fois par jour pendant cinq jours.

Pour améliorer le transit : 

  • Mélanger 30 gouttes d’HE de cannelle de Ceylan (écorce) avec 30 gouttes d’HE de basilic tropical et 60 d’HE de lemon-grass. Prendre deux gouttes de la synergie sur de la mie de pain ou dans une c. à c. d’huile d’olive matin et soir, pendant trois semaines.

De la cannelle de Chine contre les ulcères

L’huile essentielle de cannelle de Chine (Cinnamomum cassia) nous vient de l’empire du Milieu. Ce sont les rameaux de l’arbre qui sont distillés, elle est donc moins chère. Cette HE contient 80 % de cinnamaldéhyde, soit 10 à 20 % de plus que l’HE de cannelle de Ceylan. Cette forte concentration rend son utilisation plus délicate aussi : l’HE de cannelle de Chine peut brûler les muqueuses.

Mais elle se montre efficace dans la lutte contre la bactérie Helicobacter pylori, qui infecte la muqueuse gastrique et est à l’origine d’ulcères, et a fortiori de brûlures d’estomac. On la déconseille cependant aux enfants de moins de 12 ans, aux personnes sous anticoagulants et aux femmes enceintes (risque de contractions).

Pour une huile de cuisine aromatisée, antiseptique et anti-inflammatoire :

  • Dans 100 ml d’huile d’olive, verser cinq gouttes d’HE de cannelle de Chine, une goutte d’HE d’ail, deux gouttes d’HE de cardamome et une goutte d’HE de curcuma et/ou de baie rose. Déposer un peu du mélange sur vos plats avant de la manger pour lutter contre Helicobacter pylori et éviter les flatulences, avec un effet anti-inflammatoire en prime.

Et aussi : pour une odeur chaleureuse

Déposer une goutte d’HE de cannelle de Chine ou de Ceylan et 20 gouttes d’HE d’orange douce dans un diffuseur à ultra-son. Diffuser juste cinq minutes, car le cinnamaldéhyde contenu dans l’HE de cannelle peut devenir irritant des voies respiratoires.

Attention, cette diffusion est déconseillée en présence d’enfants de moins de 12 ans et de femmes enceintes.

Le saviez-vous ?

La poudre de cannelle que l’on ­saupoudre sur ses desserts vient de Chine. Elle possède des propriétés ­hypoglycémiantes, et n’a donc pas les mêmes vertus que l’huile essentielle.

Cet article est reservé aux abonnés.
Pour lire les 78% restants de cet article,
En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Plantes & Santé ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.
Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter Plantes & Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité