Plantes et Santé Plantes et santé : le site de la phytothérapie

Légumes en permaculture : conserver de façon durable

Tambour de machine à laver utilisé comme silo

Le début de l’automne est encore le moment des récoltes, notamment des légumes racines et des courges. C’est aussi la période au cours de laquelle les jardiniers font leurs stocks en prévision de l’hiver à venir. La permaculture nous invite à réfléchir à nos méthodes de conservation et de transformation.

De nombreuses méthodes de conservation sont apparues avec l’essor de la technologie. Mais l’appertisation, la pasteurisation ou la congélation ont toutes un effet négatif sur les nutriments de nos légumes, quand ce n’est pas sur leur saveur ou leur texture. Elles ont aussi pour point commun d’être de grandes consommatrices d’énergie fossile. Choisir des pratiques plus traditionnelles, ne faisant pas appel à des ressources non renouvelables, aura donc un double impact positif, sur la valeur nutritionnelle de nos végétaux comme sur notre environnement.

Depuis la nuit des temps et sous tous les climats, l’homme chasseur-cueilleur ou agriculteur-éleveur a cherché à conserver. Ces quelques dizaines de milliers d’années lui ont permis d’expérimenter et de maîtriser le séchage, la lacto-fermentation, la conservation à l’huile (pestos) ou au sucre (confitures, fruits confits, etc.). N’oublions pas cependant les deux techniques les plus simples : entreposer en cave ou en silo pour les racines et garder au sec et au chaud (grenier) pour les bulbes et courges.

Faites-le vous-même : un silo

Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une cave pour stocker ses légumes racines ! L’alternative est de créer un silo, à condition de bien protéger les végétaux des rongeurs. Pour cela, on peut utiliser un grillage à maille fine ou on peut faire de la récup en choisissant une grande poubelle percée ou un vieux tambour de machine à laver (facile à trouver en déchetterie).

En pratique

  • Déterminez un emplacement proche de votre maison où tout risque d’inondation en cas de forte pluie est écarté.
  • Creuser un trou assez vaste pour qu’il loge aisément votre silo.
  • Entreposez vos légumes puis couvrez la surface avec une feuille de plastique pour protéger de l’humidité, et un sac de paille, par exemple, contre le froid.
Inscrivez vous gratuitement à la newsletter Plantes et Santé
Recevez chaque semaine nos conseils de bien-être par les plantes, astuces et recettes à faire vous même pour retrouver Equilibre et Santé
Votre inscription a bien été prise en compte 
Politique de confidentialité